Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

predator

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Predator, #Danny Glover, #Rubén Blades, #Gary Busey, #Kevin Peter Hall, #Bill Paxton, #Maria Conchita Alonso

Film américain de 1990, de Stephen Hopkins, avec Danny Glover, Kevin Peter Hall, Rubén Blades, Gary Busey, Bil Paxton, Maria Conchita Alonso. En 1997 un predator vient à Los Angeles. Pendant une féroce guerre des gangs se déroulant en pleine canicule, il observe les combattants. Son attention se porte sur un homme s'illustrant par sa bravoure: le lieutenant Michael Harrigan. Plus tard des Jamaïcains sont tués par une créature humanoïde. Un praticien vaudou rencontre Harrigan. Il sent qu'on a affaire à une créature d'ailleurs. Dès que le lieutenant est parti le predator élimine le sorcier et conserve sa tête en guise de trophée. D'autres attaques se succèdent. Harrigan apprend enfin par des scientifiques l'origine extra-terrestre du predator. On tend un piège à celui-ci mais il le déjoue. Après une poursuite dantesque Harrigan débusque le predator jusque dans son vaisseau spatial. Là, il découvre les tableaux de chasse étonnants de son ennemi. Il parvient à le tuer. En hommage à ses qualités de combattants une équipe de predators lui fait un cadeau avant de partir pour les étoiles. On est passé de la jungle proprement dite à la jungle urbaine. Le predator vient sur Terre pour trouver des adversaires à sa hauteur: féroces, impitoyables, intelligents, tenaces. Dans plusieurs scènes on voit jusqu'où l'être humain peut aller dans l'horreur. Il n'est pas au dessus ni meilleur que cet être étrange. Le message subliminal semble dire qu'on devrait nettoyer devant notre porte avant de considérer l'autre comme un monstre. Le film comporte des pointes d'humour bienvenues et continue agréablement la franchise. 

Predator 2Predator 2
Predator 2Predator 2

Voir les commentaires

Film américain de John McTiernan, de 1987, avec Arnold Shwarznegger, Carl Wheathers, Bill Duke, Elpidia Carillo, Sonny Landham, Richard Chaves, Shane Black, Jesse Ventura, R G Armstrong, Kevin Peter Hall. En 1987 un vaisseau spatial extra-terrestre frôle la Terre et largue un module qui atterrit quelque part en Amérique Centrale. Un peu plus tard le major Alan "Dutch" Schaefer, agent des forces spéciales, est envoyé au Guatemala pour sauver un ministre des griffes de la guérilla. Bizarrement un homme de la CIA, que connait Dutch depuis longtemps, vient pour superviser la mission. Au fil de leur action ils éradiquent un camp ennemi puis voient mystérieusement disparaître un à un des hommes de l'équipe. Dutch réalise que le véritable ennemi est très puissant et surtout, d'ailleurs. Un must du genre. Ce film marque un moment important du film de science-fiction, déclenche des suites, plus ou moins heureuses, l'original étant souvent supérieur aux copies, c'est bien connu. 

PredatorPredator
PredatorPredator

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Boyd Holbrook, #OLivia Munn, #Predator, #Trevante Rhodes, #Alfie Allen, #Thomas Jane

Film Américain de 2018, de Shane Black, avec Boyd Holbrook, Olivia Munn, Trevante Rhodes, Jacob Tremblay, Keegan-Michael Key, Alfie Allen, Thomas Jane. Quinn Mc kenna est membre des forces spéciales. Pendant une de ses opérations un vaisseau spatial s'écrase non loin de lui. Seul survivant de son groupe, il découvre le casque et l'arme d'un predator dans les ruines de son appareil. Il l'adresse par la poste à son fils, autiste. Celui-ci parvient à réveiller le masque et l'arme activant aussi une balise permettant à d'autres predators de le localiser. Ailleurs, un laboratoire détient en secret une de ces créatures. Des mercenaires protégeant cette recherche capturent Quinn Mc Kenna. Il comprend vite que la chasse est ouverte pour les créatures extra-terrestres et se démène pour sauver sa famille et sa vie. On ne retrouve pas le charme du premier Predator, on ne s'ennuie pas pour autant. Cette fois le Predator est la vedette incontestable et on le voit très clairement. On apprécierait que celui-ci ait autant d'humour, et pourquoi pas plus, que le premier. Le côté gore est ici accentué sans que cela apporte grand chose.

 

Predator  (The Predator) Predator  (The Predator)
Predator  (The Predator) Predator  (The Predator)
Predator  (The Predator) Predator  (The Predator)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Alien, #Steven Pasquale, #John Ortiz, #Johnny Lewis, #Reiko Aysworth, #Sam Trammel, #Predator
Aliens contre Predator : Requiem ( Alien VS Predator: requiem )

Film américain de Colin et Greg Strause, de 2007, avec Steven Pasquale, John Ortiz, Johnny Lewis, Reiko Aysworth, Sam Trammel. Dans un vaisseau Predator, un alien naît dans le corps d'un membre d'équipage et, marié à la génétique de son hôte, devient un Predalien. A la suite du combat entre lui et un Predator, le navire spatial s'écrase sur Terre. En Amérique, évidemment, pas en Sibérie ni en...Belgique. Bref. Le Predalien s'empresse de trouver des victimes pour les ensemencer. L'horreur commence. Des familles sont massacrées, de pauvres hères servent de couveuses , des jeunes gens soutiennent le Shérif du coin qui attend désespérément des renforts quand il a compris ce qui arrive. La garde nationale rapplique mais ne fait pas long feu. Un Predator survient, chasse le Predalien tout en décimant allègrement des humains pris entre deux feux. Une fois encore, ce qui importe c'est de s'emparer des secrets de ces monstres au mépris de toute éthique, la fin nous l'expliquera cyniquement. L'action se déroule souvent dans l'obscurité, on peine quelquefois à suivre, les morts diverses et gores n'apportent rien à l'ensemble, cette suite est moins bonne que la première mouture, elle-même en dessous des originaux.

Aliens contre Predator : Requiem ( Alien VS Predator: requiem )Aliens contre Predator : Requiem ( Alien VS Predator: requiem )
Aliens contre Predator : Requiem ( Alien VS Predator: requiem )Aliens contre Predator : Requiem ( Alien VS Predator: requiem )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Adrien Brody, #Alice Braga, #Topher Grace, #Laurence Fishburne, #Danny Trejo, #Predator
Predators

Film de 2010 de Nimrod Antal avec Adrien Brody, Alice Braga, Topher Grace. Nos amis Predators sont utilisés ici, avec les humains, dans une sorte de jeu vidéo transposé en film au déroulement convenu, peu de surprises. Un cadencement inéluctable des morts, puisqu'il ne restera, comme d'habitude, qu'une ou deux personnes à la fin. Nos acteurs préférés, à savoir Danny Trejo et Laurence Fishburne, font une prestation assez courte en comparaison d'autres, moins intéressants. Malgré tout, je m'attendais à pire et  me suis bien amusé car les Predators sont réussis, le rythme assez soutenu.

PredatorsPredators
PredatorsPredators

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Alien, #Lance Heriksen, #Sanaa Lathan, #Raoul Bova, #Predator

Film américain de 2004, de Wes Anderson, avec Lance Heriksen. Ce réalisateur nous a habitué a des films lourds, dans tous les sens du terme, en moyens et en niaiserie. Pourtant, à la relecture, "Alien contre Predator" vaut le coup du point de vue plastique et narratif. Pourquoi les Predators ont ils choisis jadis d'élever sur Terre des Aliens pour leurs chasses? On l'ignore. Si, dans le futur, on se collette avec des aliens, ce sera sans doute à cause des Predators, si on suit bien le final, très classique. Le réalisateur utilise encore les trucs pris aux jeux vidéos dont il est coutumier mais pas trop. Ces faiblesses mises à part on apprécie la qualité du film, ses créatures, convaincantes, typées, redoutables, aux mouvements rapides, bien orchestrés. Comme d'habitude dans ce genre d'œuvre, les humains devraient rester ensemble, communiquer, et ne le font jamais. Pour une fois, le héros est une héroïne, ça change. Digne émule de Danny Glover, elle reçoit l'estime de nos amis d'outre espace. Ce qui semble un hommage est peut être plus tordu qu'on ne le pense: les Predators ont des dégaines de guerriers indigènes, suggère t'on que pour savoir se battre contre eux il faille venir d'une tribu et en être resté proche ?

Alien contre Predator  ( Alien VS Predator )Alien contre Predator  ( Alien VS Predator )
Alien contre Predator  ( Alien VS Predator )Alien contre Predator  ( Alien VS Predator )

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog