Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

danny glover

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Predator, #Danny Glover, #Rubén Blades, #Gary Busey, #Kevin Peter Hall, #Bill Paxton, #Maria Conchita Alonso

Film américain de 1990, de Stephen Hopkins, avec Danny Glover, Kevin Peter Hall, Rubén Blades, Gary Busey, Bil Paxton, Maria Conchita Alonso. En 1997 un predator vient à Los Angeles. Pendant une féroce guerre des gangs se déroulant en pleine canicule, il observe les combattants. Son attention se porte sur un homme s'illustrant par sa bravoure: le lieutenant Michael Harrigan. Plus tard des Jamaïcains sont tués par une créature humanoïde. Un praticien vaudou rencontre Harrigan. Il sent qu'on a affaire à une créature d'ailleurs. Dès que le lieutenant est parti le predator élimine le sorcier et conserve sa tête en guise de trophée. D'autres attaques se succèdent. Harrigan apprend enfin par des scientifiques l'origine extra-terrestre du predator. On tend un piège à celui-ci mais il le déjoue. Après une poursuite dantesque Harrigan débusque le predator jusque dans son vaisseau spatial. Là, il découvre les tableaux de chasse étonnants de son ennemi. Il parvient à le tuer. En hommage à ses qualités de combattants une équipe de predators lui fait un cadeau avant de partir pour les étoiles. On est passé de la jungle proprement dite à la jungle urbaine. Le predator vient sur Terre pour trouver des adversaires à sa hauteur: féroces, impitoyables, intelligents, tenaces. Dans plusieurs scènes on voit jusqu'où l'être humain peut aller dans l'horreur. Il n'est pas au dessus ni meilleur que cet être étrange. Le message subliminal semble dire qu'on devrait nettoyer devant notre porte avant de considérer l'autre comme un monstre. Le film comporte des pointes d'humour bienvenues et continue agréablement la franchise. 

Predator 2Predator 2
Predator 2Predator 2

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Danny Glover, #Daryl Hannah, #Rutger Hauer, #Stephen Baldwin, #Michael Madsen

Film américain de 2014, d'Alessandro Capone, avec Danny Glover, Daryl Hannah, Rutger Hauer, Stephen Baldwin, Michael Madsen. Le gouvernement Central Confédéré domine le monde en 2047. Il est coupable de génocide. Ryan Willburn, agent de la Résistance est envoyé en mission secrète pour obtenir des preuves attestant des crimes commis et renverser le gouvernement. Au vu du casting vous pensez, " Pas mal! " Malheureusement on a jamais vu Rutger Hauer aussi mauvais, idem pour Daryl Hannah, Baldwin inconsistant, Michael Madsen ridicule dans un rôle débile, et même Danny Glover annonant des niaiseries en préposé derrière un bureau, c'est dire ! Là dedans vient se greffer une jolie "mutante" sans qu'on sache pourquoi sauf à placer un peu de sex appeal genre Neandertal pour satisfaire les spectateurs. L'histoire ? Le vide, sidéral, avouez que pour un film de science-fiction le terme est choisi. Bref, la daube la plus indigeste que j'ai vu depuis longtemps. 

2047 The final war2047 The final war
2047 The final war2047 The final war

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Aventures, #Dwayne Johnson, #Karen GIllan, #Jack Black, #Danny Glover, #Danny de Vito

Film américain, de 2019, de Jake Kasdan, avec Dwayne Johnson, Danny de Vito, Karen Gillan, Jack Black, Kevin Hart, Danny Glover. Suite de " Jumanji, binevenue dans la jungle " de 2017. Spencer, à l'insu de ses amis, avait gardé les morceaux du jeu vidéo Jumanji dans la cave de sa mère. Après l'avoir réparé il est happé par le jeu. Son groupe, avec qui il avait rendez-vous pour un déjeuner, passe le voir et comprend la situation. Il décide de rentrer dans Jumanji pour le sauver. Eddie, le grand père de Spencer, et Milo, son camarade et ex-associé, tombent par hasard dans le jeu et devront apprendre à connaitre leur avatar. Tous feront en sorte de retrouver Spencer et échapper à Jumanji en accomplissant à fond son niveau supérieur. Distrayant.

Jumanji, the next level  ( Jumanji 2 )Jumanji, the next level  ( Jumanji 2 )
Jumanji, the next level  ( Jumanji 2 )Jumanji, the next level  ( Jumanji 2 )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Thriller, #Danny Glover, #Michael Madsen, #John Savage
Time to pay

Film américain de 2012, de Carlo Fusco, avec Danny Glover, Michael Madsen, John Savage, Steven Bauer. David, ancien tueur à gages, rencontre un prêtre dans un train. L'un et l'autre ont commis des meurtres jadis et cherchent le chemin de la rédemption. Verbeux, bourré de clichés, sans originalité. Michael Madsen fait un bon numéro qui ne suffit pas à rattraper l'ensemble. On se demande ce qu'un bon acteur comme Danny Glover est venu faire là. Il est vrai que les voies de dieu sont impénétrables...

Time to pay Time to pay
Time to pay Time to pay

Voir les commentaires

Lonesome dove
Lonesome dove
Lonesome dove

Série américaine en quatre épisodes de 96 minutes réalisée par Simon Wincer en 1989, d'après le roman de Larry McMurtry, prix Pulitzer 1985. On doit à cet écrivain talentueux, entre autres: "Le secret de Brokeback mountain", "L'homme qui n'a pas d'étoile", "Lonesome Dove", "Comanche moon". Sont ici réunis Robert Duvall, Tommy Lee Jones, Danny Glover, Diane Lane, Robert Urich, Frederic Forrest, Chris Cooper, Anjelica Huston, William Sanderson, Steve Buscemi. D'excellents acteurs pour illustrer l'histoire du capitaine Augustus "Gus" Mc Crae et de Woodrow F Call, anciens Texas Rangers qui partent du Texas pour installer un ranch au Montana. Le voyage sera rude, nos héros se tireront de bien des situations, sans trop d'états d'âme. L'ouest est rendu à la perfection dans les décors, les paysages, les mœurs. La complicité entre Robert Duvall et Tommy Lee Jones vaut à elle seule le coup d'oeil! Diane Lane et Robert Urich ne sont pas en reste et les qualités profondément humaines des personnages sont à noter. Frederic Forrest transfiguré en Indien sanguinaire, sadique, vaut le détour également. Sans oublier les petits cochons. Quatre séries succèderont à celle ci: "La loi des justes" 1993, "Le crépuscule" 1995, "Les jeunes années" 1996, "Comanche Moon" 2008. Ma préférée est cette première. En la revoyant, je confirme.

Lonesome doveLonesome dove
Lonesome doveLonesome dove
Lonesome doveLonesome dove
Lonesome dove

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Danny Glover
Taxis pour cible

Film de 2001 de Lee Davis avec Michelle Rodriguez, Pam Grier, Danny Glover, Serguej Trifunovic, Isaac de Bankolé. La vie quotidienne de chauffeurs de taxis New Yorkais menacés par un tueur en série. Du conventionnel, de l'inattendu, un mélange de lenteur et d'action mené par de bons acteurs: un film sympathique, pas inoubliable mais visible.

Taxis pour cible
Taxis pour cible

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #MEL GIBSON, #Danny Glover, #Joe Pesci
L'arme fatale ( Lethal weapon )
L'arme fatale ( Lethal weapon )
L'arme fatale ( Lethal weapon )
L'arme fatale ( Lethal weapon )
On ne présente plus cette série de quatre films relatant les aventures policières de Briggs ( Mel Gibson) et de Murtaugh ( Danny Glover), le jeune chien fou et l'homme mûr qui aspire à une retraite bien méritée. On oublie pas non plus le troisième et truculent larron, Léo Getz,(Joe Pesci) leur indicateur et ami encombrant. Tous ces films ont plusieurs points communs: le suivi de leurs interprètes, la qualité de leur jeu, des actions bien menées et, cerise sur le gâteau, une forme d'humour bien sympathique. Du vrai cinéma, bien exécuté, distrayant, avec des hauts et des bas, mais globalement épatant assurant à Mel Gibson une notoriété largement méritée.

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Harrison Ford, #Kelley Mac Gillis, #Danny Glover, #Lukas Haas, #Josef Sommer, #Viggo Mortensen
Witness

Film de 1985 de Peter Weir avec Harrison Ford, Kelly Mac Gillis, Lukas Haas, Josef Sommer, Danny Glover. Un petit garçon Amish, à l'occasion d'une sortie dans le monde extérieur à son milieu, assiste à un meurtre. Des policiers pourris ont tué sous ses yeux un de leur collègue trop intègre à leur goût. Le détective John Book tente de protéger ce petit afin qu'il puisse témoigner au tribunal. Blessé grièvement il doit se réfugier dans la communauté où, progressivement, il fait son chemin. La mère du garçon, veuve, tombe amoureuse de lui et réciproquement. Rien n'est grossier, tout est suggéré et cette idylle est crédible. Kelly Mac Gillis éclatait de beauté, le jeune Lukas Haas est inoubliable, Harrison Ford juste et en pleine forme. Danny Glover a un beau rôle de méchant et Josef Sommer est bien tordu aussi. L'œil bienveillant sur les coutumes de ce petit peuple, qui vit encore sans les outils sataniques du monde moderne et construit une grange en bois en une journée manuellement, n'est pas trop lourdingue. Les connaisseurs l'avaient sûrement remarqué, mais pas moi, cette fois j'ai eu l'heureuse surprise de repérer Viggo Mortensen dans un second rôle muet mais bien apparent. Une fois de plus j'observe qu'il n'y a pas de miracle et que, de la même manière, déjà, sous Napoléon pointait Bonaparte.

WitnessWitness
Witness
WitnessWitness

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Kevin Costner, #Kevin Kline, #Danny Glover, #Brian Dennehy, #Scott Glen

Film américain de 1985, de Lawrence Kasdan,

avec Kevin Kline, Kevin Costner, Scott Glen, Jeff Fahey, Danny Glover, Brian Dennehy, Jeff Goldblum, Meg Kasdan. Une aventure bien rythmée se déroulant dans de beaux paysages et une ville typique. J'ai aimé ce film de suite et l'aime encore. Kevin Costner fait son numéro de jeune chien fou, Danny Glover défend sa dignité, Kevin Kline joue les cow-boys avec talent et s'entend à merveille avec une tenancière de western philosophe et remarquable. Scott Glen compose un homme d'action, Brian Dennehy, énorme dans le rôle du shérif Cobb et Jeff Fahey un voyou sadique qu'on oublie pas.  Contrairement à l'habitude, Jeff Goldblum est un immonde personnage. Franchement, pourquoi s'en priver ?

SilveradoSilverado
SilveradoSilverado
SilveradoSilverado

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog