Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #westerns americains catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Gregory Peck, #Joan Collins, #Henry Silva, #Stephen Boyd

Film américain de 1958 de King Vidor, avec Gregory Peck, Joan Collins, Henry Silva, Stephen Boyd, Albert Salmi. Jim Douglass, patron d'un ranch, poursuit quatre hommes ayant participé au meurtre et au viol de son épouse. Arrêtés, ils parviennent à s'échapper de prison grâce à un complice. Jim les rattrapera et les tuera l'un après l'autre en tentant chaque fois de leur faire avouer qui a assassiné sa femme. Le film joue sur l'ambigüité du personnage du vengeur et la présomption d'innocence. Le western "Bon contre Méchant" est ici contesté. Jim Douglass, même s'il va à l'église et parle au curé, n'est pas un ange.  

Los bravados (The bravados)Los bravados (The bravados)
Los bravados (The bravados)Los bravados (The bravados)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Jack Nicholson, #Mary Steenburger, #Christopher Lloyd, #John Belushi, #Danny de Vito

Film américain de Jack Nicholson, de 1978, avec Jack Nicholson, Mary Steenburger, Christopher Lloyd, John Belushi, Danny de Vito, Veronica Cartwright. Après la guerre civile, au Texas, une loi absout les gibiers de potence n'ayant jamais commis d'homicides, à condition qu'ils se marient, fonde une famille et retrouvent le droit chemin. A cause du conflit les veuves sont nombreuses. Elles tiennent la dragée haute à leurs prétendants. Ainsi Henry Moon, truand malicieux, voleur de chevaux, voué à la potence, rencontre Julia, vieille fille au caractère bien trempé, qui s'occupe des biens issus de son héritage. Entre elle et Henry les rapports seront difficiles. Comédie. 

En route vers le sud ( Goin' south )En route vers le sud ( Goin' south )
En route vers le sud ( Goin' south )En route vers le sud ( Goin' south )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Audie Murphy, #Gale Storm, #Albert Dekker, #Will Geer

Film américain de 1950, de Kurt Neumann, avec Audie Murphy, Gale Storm, Albert Dekker, Will Geer. L'histoire, assez fidèle, de Billy The Kid, en oubliant ses meurtres gratuits d'indiens et autres, valorisant donc, une fois de plus, le personnage, en fait une sorte de psychopathe devenu légende pour des raisons commerciales et idéologiques. Bien sûr devait il avoir des circonstances atténuantes, mais de là à en faire un héros dans x films, il y a de la marge. Ici, Audie Murphy, âgé pourtant de vingt huit ans, impose son physique juvénile et son jeu impeccable. Audie Murphy a tourné beaucoup de westerns, c'est un acteur à ne pas négliger ou sous-estimer quand on aime le genre. 

Le kid du Texas (The kid from Texas)Le kid du Texas (The kid from Texas)
Le kid du Texas (The kid from Texas)Le kid du Texas (The kid from Texas)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Henry Fonda, #Anthony Perkins, #Lee van Cleef, #Neville Brand, #Betsy Palmer

Film américain de 1957, en noir et blanc, d'Anthony Mann, avec Henry Fonda, Anthony Perkins, Betsy Palmer, John Mcintire, Lee Van Cleef, Neville Brand. Morg Hickman, chasseur de prime, arrive dans une petite ville de l'Ouest, un cadavre sur son second cheval, en vue de toucher son argent. Il fait connaissance du jeune shérif de l'endroit, réalise vite que ce dernier est débordé devant les voyous qu'il doit contenir. Ancien shérif au passé lourd, Hickman donne des conseils, forme le jeune homme. Hébergé chez une gentille personne il agit comme un père envers l'enfant, métis, de celle-ci. A la suite de deux meurtres, dont l'un a laissé "du sang dans le désert", Hickman et le shérif résoudront les problèmes. Bon film, belle distribution, la patte d'Anthony Mann. Cela dit Valcogne regrette qu'une fois de plus Lee Van Cleef soit un meurtrier, qu'on voit très peu, et qu'Anthony Perkins soit si ...fade. A vous de juger. 

"The tin star": ce titre a la cote. Voir la série du même nom, actuelle, avec Tim Roth. D'autres films l'ont aussi porté. J'ai fait par inadvertance deux fiches sur ce film, faut croire qu'il vaut la peine d'être vu.  

Du sang dans le désert (The tin star)Du sang dans le désert (The tin star)
Du sang dans le désert (The tin star)Du sang dans le désert (The tin star)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Audie Murphy, #Anne Bancroft, #Pat Crowley, #Jay Silverheels

Film américain de Jesse Hibbs, de 1956, avec Audie Murphy, Anne Bancroft, Pat Crowley, Jay Silverheels, Charles Drake, Tommy Hall. Jon Clum, pasteur, est chargé par le gouvernement des états-unis d'amérique de s'occuper des affaires Indiennes. Il débarque, à 21 ans au fort de San Carlos, Arizona, bouscule l'armée et ses sales habitudes, se met à dos les blancs de la région, instaure avec les Apaches des relations basées sur le respect mutuel et l'apaisement des tensions. Il a fort à faire et, dans les faits, la vie de cet homme a été incroyable. Il est celui qui captura Geronimo et devint maire de Tombstone aux côtés de son ami Wyatt Earp, le shériff. Audie Murphy, une légende à lui tout seul en réalité, dans la vraie vie, est parfait. Anne Bancroft en indienne, crédible. Les seconds rôles sont soignés, les décors naturels très bien rendus. Un bon western: 1500-ème film chroniqué ici. 

L'homme de San Carlos ( Walk the proud land )L'homme de San Carlos ( Walk the proud land )
L'homme de San Carlos ( Walk the proud land )L'homme de San Carlos ( Walk the proud land )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Henry Fonda, #Anthony Perkins, #Neville Brand, #Lee van Cleef, #Betsy Palmer

Film américain de 1957, d'Anthony Mann, avec Henry Fonda, Anthony Perkins, Neville Brand, Lee Van Cleef, Betsy Palmer, Michel Ray. Morg Hickman, chasseur de prime, arrive dans une ville de l'ouest, transportant un cadavre sur l'un de ses chevaux et désireux de toucher l'argent qu'on lui doit. Le shérif du lieu est un jeune homme frêle et timide en butte à des adversaires déterminés. Hickman, ancien Shérif, apprendra au jeune Ben Owens comment se défendre et faire régner l'ordre. Le titre Français, une fois de plus, est à côté de la plaque, pas plus de désert que de sang sur le sable, l'action se déroule essentiellement en ville. Le titre américain "L'étoile de fer blanc" évoque celle de Shérif, chargée symboliquement mais ne valant pas grand chose d'un point de vue marchand. En tant qu'objet on pourrait dire que c'est de la camelote. Il reste que cet ornement revêt une importance considérable dans les faits et rares sont les westerns où on ne la voit. 

Du sang dans le désert ( The tin star )
Du sang dans le désert ( The tin star )Du sang dans le désert ( The tin star )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Audie Murphy, #Gia Scala, #Henry Silva, #Walter Matthau, #Eddie Little

Film américain de Jesse Hibbs, de 1958, avec Audie Murphy, Gia Scala, Henry Silva, Walter Matthau, Eddie Little. Joe Maybe poursuivi par le Marshall Noonan échappe à celui-ci en se cachant derrière des rochers. Le représentant de la loi fait une chute, meurt accidentellement. Maybe prend son insigne, débarque à Little Rock, où le juge Kyle le nomme Marshall. En fait Maybe a pour projet d'attaquer la banque avec son complice Teeler. La maîtresse de celui-ci, Tessa, arrive. Elle se fait passer pour l'épouse de Maybe, ils s'intègrent à la communauté. On leur offre une maison où vient vivre à leurs côtés un petit garçon orphelin très futé. Ils s'attachent à lui. Teeler attaque la banque.  Le juge soupçonne fortement Maybe…  Western plaisant aux réparties savoureuses. Le rôle de l'enfant sort des habituelles mièvreries de gosse sage qui veut imiter son héros etc.   On note la présence d'Henry Silva, voué au jeu des méchants dans bien des œuvres, et la qualité des prestations de Walter Matthau, très crédible, dont le registre habituel n'était pas ce genre. Pas mal de raisons donc de voir "l'étoile brisée" malgré son édition en 4/3, nécessaire à respecter pour avoir une belle image. 

L'étoile brisée  (Ride a crooked trail)
L'étoile brisée  (Ride a crooked trail) L'étoile brisée  (Ride a crooked trail)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Kirk Douglas, #Bruce Dern, #Bo Hopkins, #Luke Askew

Film américain de 1975, de Kirk Douglas, avec lui-même, Bruce Dern, Bo Hopkins, James Stacy, Luke Askew. En 1892, au Texas, le Marshall Howard Nightingale fait campagne pour devenir sénateur. Pour cela il dirige une équipe de durs à cuire dans le but de traquer les criminels, assurer la sécurité de la population. Il s'appuie sur cet argument électoral pour gagner. Il vient à bout violemment de la bande Jack Starwhorn mais pas de ce dernier. Il réussit à le capturer mais le bandit a plus d'un tour dans son sac et rien ne se passera comme prévu. Kirk Douglas avait pris un double risque, en réalisant ce film et en prenant un rôle d'homme antipathique. La critique avait apprécié, le public moins. Il reste que Posse est bien tourné, ne tombe pas dans la caricature, est bourré de seconds rôles excellents et que Bruce Dern, qui est loin d'être mon acteur favori, est ici formidable. 

La brigade du Texas  (Posse)
La brigade du Texas  (Posse) La brigade du Texas  (Posse)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Van Heflin, #Tab Hunter, #Kathryn Grant, #Will Wright

Film américain, de 1958, de Phil Karlson, avec Van Heflin, Tab Hunter, Kathryn Grant, James Darren, Mickey Shaughnessy, Will Wright. Lee Hackett, rancher au fort caractère élève ses deux fils. L'un, Ed, est audacieux, tête brûlée, l'autre, Davey, pacifiste. Un jour lors d'une bagarre dans un bar le plus violent tue l'ami du second commettant l'irréparable. De plus les deux hommes, souvent en compétition tentent de conserver l'affection de leur père, l'un en étant rude, l'autre en tâchant d'être un homme à la hauteur. Western dramatique, sans lourdeur ni emphase, excellent. 

Le salaire de la violence (Gunman's walk)Le salaire de la violence (Gunman's walk)
Le salaire de la violence (Gunman's walk)Le salaire de la violence (Gunman's walk)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Rod Taylor, #Ernest Borgnine, #John Mills, #Luciana Paluzzi

Film américain de 1967, de Gordon Douglas et Richard Jessup, avec Rod Taylor, Ernest Borgnine, John Mills, Luciana Paluzzi. Dans un fort de l'armée américaine les occupants sont assiégés par les  indiens Arapahos qui, affamés et meurtris, désirent se venger. Plat, conventionnel, rythme quelconque, explications fumeuses sur les origines et motivations du héros, le seul qui joue bien est Ernest Borgnine, ce qui ne nous étonnera pas. 

Chuka le redoutable (Chuka)
Chuka le redoutable (Chuka)

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog