Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #sylvester stallone catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Action, #Sylvester Stallone, #Paz vega, #Sergio-Peris Mencheta

Film américain de 2019, d'Adrian Grunberg, avec Sylvester Stallone, Paz Vega, Sergio-Peris Mencheta, Yvette Monreal. John Rambo vit dans son ranch familial avec Maria, une veille et fidèle amie, ainsi que la petite fille de cette dernière, Gabrielle, orpheline abandonnée par son père, Mexicain. Quand celle-ci décide d'aller trouver son géniteur, la rencontre se passe mal. Elle tombe dans des mains...malsaines. Ne la voyant pas revenir Rambo mène son enquête au Mexique, met le pied dans la fourmilière. La jeune fille décède. Il n'a de cesse de la venger. Tout son savoir-faire sera opérationnel au grand dam de ceux qui se sont mis sur son chemin. Cet opus de Rambo est censé être le dernier. On oublie ici Adrienne et Paulie, on est bien plus loin. On est plutôt devant un film d'action qui pourrait aussi bien avoir pour héros Machin, John Wick ou je ne sais qui. Le début est remarquable, la suite nécessaire mais longuette, l'apothéose attendue, mais ça déménage. 

Rambo: last bloodRambo: last blood
Rambo: last bloodRambo: last blood

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames, #Sylvester Stallone, #Tom Berenger, #Thomas Jane, #Danny Trejo, #Lauren Cohan, #Tom Sizemore, #Danny Aiello

Film américain de 2014, de John Herzfeld, avec Sylvester Stallone, Tom Berenger, Terry Crews, Kira Sedgwick, Lauren Cohan, Thomas Jane, Danny Aiello, Tom Sizemore, Danny Trejo. Des personnes de divers horizons voient leurs vies tourner autour de l'oeuvre d'un ex-footballeur qui a écrit le livre "Reach me", sorte de coaching accessible à tous, connaissant un grand succès. Le film voit défiler dans des scènes diverses beaucoup des acteurs que nous apprécions sans bien lier les choses entre elles. Un film choral de plus, pas pire, ni meilleur, qu'un autre. 

Bad luck ( Reach me )Bad luck ( Reach me )
Bad luck ( Reach me )Bad luck ( Reach me )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames, #Sylvester Stallone, #Michael B Jordan

Film américain de Steven Caple Jr, de 2018, avec Sylvester Stallone, Michael B Jordan, Tessa Thompson, Florian Munteanu, Dolph Lundgren. Huitième film de la série Rocky faisant suite à Creed; l'héritage de Rocky Balboa. 

 

Creed 2Creed 2
Creed 2Creed 2

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Robert Mitchum, #Charlotte Rampling, #Sylvester Stallone

Film américain de 1975, de Dick Richards, avec Charlotte Rampling, Robert Mitchum, Sylvester Stallone, Harry Dean Stanton, John Ireland, Sylvia Miles. Tiré du livre de Raymond Chandler. Philip Marlowe, détective à Los Angeles en 1940, est contacté par un géant sorti depuis peu de prison, Moose Malloy. Celui-ci demande fermement à Marlowe de lui retrouver sa petite amie Velma, qu'il n'a pas vu depuis sept ans. Marlowe entame ses recherches, s'enfonce dans un monde de meurtres, de tromperies, de séduction. L'égérie de Malloy se révèle plus complexe qu'il ne la voit, aveuglé par l'amour. (Dick Richards réalisa aussi le western; critiqué sur ce blog: " La poussière, la sueur et la poudre" que j'apprécie fortement.) 

Adieu ma jolie  (Farewell my lovely)Adieu ma jolie  (Farewell my lovely)
Adieu ma jolie  (Farewell my lovely)Adieu ma jolie  (Farewell my lovely)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Héros BD, #Ciné Science-.Fiction, #Kurt Russell, #Sylvester Stallone, #Chris Pratt, #Zoe Saldana, #Bradley Cooper
Les gardiens de la galaxie 2  (Gardians of the galaxy 2)

Film américain de 2017, de James Gunn, avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista, Vin Diesel, Sylvester Stallone, Michael Rooker, Bradley Cooper, Elisabeth Debicki, Karen Gillian, Kurt Russel.

J'ai adoré le premier opus, j'aime aussi celui-ci! Du vrai cinéma.

A la seconde vision mon enthousiasme reste intact. A la troisième: idem.

Les gardiens de la galaxie 2  (Gardians of the galaxy 2)
Les gardiens de la galaxie 2  (Gardians of the galaxy 2)Les gardiens de la galaxie 2  (Gardians of the galaxy 2)Les gardiens de la galaxie 2  (Gardians of the galaxy 2)
Les gardiens de la galaxie 2  (Gardians of the galaxy 2)Les gardiens de la galaxie 2  (Gardians of the galaxy 2)
Les gardiens de la galaxie 2  (Gardians of the galaxy 2)Les gardiens de la galaxie 2  (Gardians of the galaxy 2)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Action, #Arnold Schwarznegger, #Sylvester Stallone
Evasion

Film américain de 2013, de Michael Hafstrom, avec Arnold Shwarznegger, Sylvester Stallone, Jim Caviezel, Fifty cents, Vincent d'Onofrio, Amy Ryan, Vinnie Jones, Sam Neil. Breslin teste les failles des prisons où on l'envoie dans le cadre d'études menées par sa compagnie privée. Contacté par la CIA il doit éprouver un nouveau centre ultra-moderne d'incarcération sous le nom d'emprunt de Porthos. Quelqu'un est décidé à ce qu'il y reste. Breslin décide de s'allier avec un nommé Rottmayer pour découvrir la vérité sur le complot qui le frappe et s'évader. Mis à part le plaisir de revoir réunis deux acteurs de poids, plutôt moyen.

EvasionEvasion
EvasionEvasion

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Sylvester Stallone, #Rocky, #Wood Harris, #Michael B Jordan
Creed
Creed

Film américain de 2015 de Ryan Coogler, Sylvester Stallone, Michael B Jordan, Tessa Thompson, Phylicia Rashad, Wood Harris. La première réflexion que  j'eu dès les premières minutes fut: "Voila, les Américains savent vraiment faire des films, tout est en place." Et le reste ne m'a pas démenti. Appollo Creed, ancien adversaire et ami de Rocky, avait eu une liaison. Très tard son fils découvre la vérité sur ce père qu'il n'a jamais connu. Il apprendra à détourner sa rage et sa violence grâce à Rocky, qu'il veut à tout prix comme entraîneur. Celui-ci, qu'il considère comme son oncle, ne se contentera pas de le guider, fera preuve d'une grande justesse dans ses conseils, ses sentiments. Ils sont liés, l'histoire montrera comment et pourquoi. Rien n'est exagéré, le passé est évoqué avec pudeur, l'avenir de Rocky, vieillissant, aussi. La jeune héroïne est juste, gracieuse. Les combats formidables. Un Creed à regarder poing par poing.

Creed
CreedCreed
CreedCreed

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Action, #Sylvester Stallone, #Burt Reynolds
Driven

Film américain de 2001, de Renny Harlin, avec Sylvester Stallone, Burt Reynolds, Kip Pardue, Til Schweiger, Estella Warren, Stacy Edwards. Un jeune pilote de course automobile peu sûr de lui trouvera un coach en la personne d'un ex-champion qu'on oblige à raccrocher. Dans un bel ensemble la gent cinématographique a descendu ce "Driven" en flamme, à juste raison sur bien des points que je ne détaillerai pas puisque d'autres l'ont abondamment fait. Evidemment, si on pense à "Le Mans", la comparaison est désastreuse.  Dans cette histoire simpliste  Stallone explique doctement qu'il " faut croire en soi, avoir la foi en ce qu'on fait et que "qui veut peut ": difficile de dire le contraire!  Certains n'ont pas aimé la prestation de Burt Reynolds, j'ignore ce qu'ils lui reprochent. D'autres trouvent que l'actrice principale jouait comme un pied, peut être, en tout cas, ses pieds, on les découvre quand elle fait un numéro de charme dans la piscine et au moins elle sait nager! " Vous êtes bien indulgent avec cette Stallonade, oncle Valcogne" m'objecteront mes fidèles lecteurs, qui, chaque jour un peu plus, par milliers, m'honorent de leur attention. Je répondrai que, pour une fois, voici un film positif, qui montre qu'une certaine solidarité peut exister, délivre un message sympathique avec des acteurs qui ne méritaient ni louanges ni critiques acerbes et donc ni honneur ni indignité.

DrivenDriven
DrivenDriven
DrivenDriven

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Sylvester Stallone, #Héros BD, #Diane Lane, #Armand Assante
Juge Dredd

Film américain de 1995, de Danny Cannon, avec Sylvester Stallone, Diane Lane, Jurgen Prochnow, Armand Assante, Max Von Sidow, Rob Schneider, Joan Chen. Jolie distribution pour cette première adaptation d'une bande dessinée Américaine. Beaucoup d'action, des personnages puissants, caricaturaux, la description d'un futur où la loi ne sait plus comment s'imposer à des hordes incontrôlables, un apprenti dictateur. On peut reprocher à ce film son manque d'originalité, mais, si on le prend comme un divertissement, car c'est juste ce qu'il est, il est plutôt drôle. Stallone, Assante et Prochnow s'en donnent à cœur joie. Diane Lane et Rob Schneider font des assistants bien sympathiques. Priez pour ne pas tomber dans les griffes du robot guerrier ou celles des rednecks déjantés ! J'ai vu le dernier "Juge Dredd", bon film réalisé avec plus de moyens, à la sauce actuelle, mais, malgré ses qualités, celui-ci reste mon préféré.

Juge DreddJuge Dredd
Juge DreddJuge Dredd

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Action, #Sylvester Stallone, #Jason Statham, #Arnold Schwarznegger, #Jean Claude Van Damme

Film de Simon West de 2012. Après le succès d'Expendables,"Barney Ross", Sylvester Stallone, devait récidiver, en plus fort et en mieux si possible. L'histoire, comme souvent, est très mince, mais on ne peut demander à un film d'action de nous expliquer la physique quantique...Ainsi, sur fond d'objectifs nucléaires visé par un méchant emblématique, l'aimable Jean Claude Van Damme, la distribution a de nouveau réunis: Jason Statham, Jet LI, Dolph Lundgren, Chuck Norris, Terry Crews, Liam Hemsworth, Randy Couture, Amanda Doms, Charisma Carpenter, et cerises sur le gateau: Arnold Shwarznegger et Bruce Willis plus présents que dans le précédent opus. Tous ces braves gens sont équipés d'armes d'une puissance folle qui éparpillent les ennemis en confettis sanguinolents nous rappelant qu'il est heureux que l'on soit dans une fiction! A déconseiller donc aux âmes sensibles et à celles et ceux pour qui le cinéma c'est: "autre chose". expendables-2.jpg

Expendables 2Expendables 2
Expendables 2
Expendables 2Expendables 2

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog