Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #steve mc queen catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Guerre, #Frank Sinatra, #Steve Mc Queen, #Charles Bronson, #Gina Lollobrigida
La proie des vautours  ( Never so few )

Film américain de John Sturges, de 1959, avec Frank Sinatra, Gina Lollobrigida, Steve Mc Queen, Charles Bronson, Peter Lawford, Brian Donlevy, Philip Anh, Richard Johnson. Tiré du livre de Tom M Chamales. Les capitaines Reynolds et De Mortimer se battent dans la jungle birmane contre les forces impériales Japonaises. En allant à Calcutta quérir des médicaments pour ses hommes Reynolds rencontre une jeune femme. Il tombe amoureux. Elle l'aime aussi mais n'est pas libre. Il repart au combat. A la suite de nombreuses attaques, passe la frontière chinoise, fait des prisonniers, qu'on exécute. Il peut passer en cours martiale pour avoir désobéi aux ordres, manquer déclencher un grave incident diplomatique. Rôle en or pour Steve Mc Queen, qui crève l'écran, pour Charles Bronson qu'on voudrait voir plus longtemps, et Frank Sinatra à la hauteur du sujet. La copie est superbe. Excellent.

La proie des vautours  ( Never so few )La proie des vautours  ( Never so few )
La proie des vautours  ( Never so few )La proie des vautours  ( Never so few )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Western stars, #Steve Mc Queen, #Westerns Américains
Steve Mc Queen
Steve Mc Queen
Steve Mc Queen

Né Terence Steven Mc Queen le 24 Mars 1930 à Beech Grove, Indiana, USA, décédé le 7 Novembre 1980 à Ciudad Juarez, Mexique.

Westerns:   Les sept mercenaires

                   Nevada Smith

                   Tom Horn

                    Au nom de la loi  (Josh Randall)

                  

 

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Brian Keith, #Karl Malden, #Martin Landau, #Steve Mc Queen

Nevada-Smith.jpg

Film d'Henry Hattaway, de 1966 . La présence forte de Steve Mac Queen et la qualité de l'histoire  nous entraînent vers des péripéties inattendues, traitées avec talent. Une réflexion sur la vengeance, ses raisons profondes, ses motivations, là où elle peut conduire, et sur le libre arbitre de l'homme, ici, celui du héros, métis dont on a massacré mère et père. Réflexion aussi sur le racisme ordinaire érigé en dogme et condamnation de l'idiotie. Réflexion sur l'amour, laissant sa marque à jamais. Malgré, ou grâce à, ces profondeurs, on a un vrai film d'action, peuplé de personnages typiques, de beaux paysages, d'une lumière éclatante. Brian Keith, bienveillant et avisé vendeur d'armes, est formidable. J'ai toujours peiné à accepter Martin Landau et Karl Malden en méchants vicieux et féroces mais c'est sans doute parce que je me suis habitué dans ces années soixante à un mauvais gars comme Klaus Kinsky, bien plus crédible dans la noirceur.

Nevada Smith
Nevada SmithNevada Smith
Nevada Smith

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog