Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #russel crowe catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Fantastique, #Russel Crowe, #Jennifer Connelly, #Anthony Hopkins, #Ray Winstone
Noé  ( Noah )

Film américain de 2014, de Darren Aronofsky, avec Russel Crowe, Jennifer Connelly, Ray Winstone, Emma Watson, Anthony Hopkins, Nick Nolte, Douglas Booth, Logan Leeman. Noé est appelé par Dieu pour construire une arche où prendront place sa famille et un couple de chaque espèce animale de la Terre. Ce bâtiment échappera au déluge qui débarrassera le monde des hommes mauvais et lui permettra de repartir avec une nouvelle donne. Une superproduction qui emprunte l'essentiel aux textes bibliques et se promène librement dans l'histoire pour donner au final un film d'aventure. 

Noé  ( Noah )Noé  ( Noah )
Noé  ( Noah )Noé  ( Noah )
Noé  ( Noah )Noé  ( Noah )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames, #Russel Crowe, #John Foster, #Sophie Straub, #Laura Dern
Traqués  ( Tenderness )

Film américain de 2009 de John Polson, sorti directement en vidéo, avec Russel Crowe, Sophie Straub, Laura Dern, John Foster. Un jeune homme sort de prison après avoir tué ses parents. L'inspecteur qui l'a arrêté, persuadé que ce garçon est un tueur en série, le surveille. Une jeune fille suicidaire croise la route de ces deux personnages. Difficile d'examiner ce film: Russel Crowe y est volontairement amoché et n'a pas grand chose à jouer, on voit peu Laura Dern, par contre John Foster et Sophie Straub ressortent bien, l'idée finale n'est pas mauvaise, mais il manque quelque chose.

Traqués  ( Tenderness )Traqués  ( Tenderness )
Traqués  ( Tenderness )Traqués  ( Tenderness )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Comédies, #Russel Crowe, #Bridget Fonda
Miss Shumway jette un sort  ( Rough magic )

Film américano-franco-britannique de Clare Peploe, de 1995, avec Russel Crowe, Bridget Fonda, Jim Broadbent, Kenneth Mars, D W Moffet, Richard Shiff, Paul Rodriguez. Inspiré du livre de James Hadley Chase, second film traitant le sujet après " Une blonde comme ça" de 1962. Miss Myra Shumway, orpheline, très jolie, est apprentie magicienne auprès d'un maître de l'illusion qui croit à ses talents et la considère comme sa fille. Un homme richissime, Wyatt, pour être crédible auprès de ses futurs électeurs, doit se marier. On convient que ce sera avec Myra, au grand déplaisir de son patron. Wyatt tue celui-ci après une altercation. Myra s'enfuie vers le Mexique. Elle est suivie par une sorte de détective, envoyé par Wyatt, qui devient son ami. Ensuite, il est question d'aller chercher une recette magique, l'aventure commence. De bons moments, pas mal filmés, mais cette comédie est assez peu rythmée, c'est dommage. Bridget Fonda est, comme toujours, rayonnante, délicieuse, mutine. Russel Crowe conduit une magnifique Buick "Dyna flow" jaune citron ! Une vedette à elle seule.

Miss Shumway jette un sort  ( Rough magic )Miss Shumway jette un sort  ( Rough magic )
Miss Shumway jette un sort  ( Rough magic )Miss Shumway jette un sort  ( Rough magic )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Héros BD, #Russel Crowe, #Kevin Costner, #Michael Shannon, #Harry Cavill
Man of steel

Film américain de 2013, de Zack Snyder, avec Harry Cavill, Amy Adams, Michael Shannon, Russel Crowe, Kevin Costner, Diane Lane, Laurence Fishburne. Superman revu et corrigé par Zack Snyder apporte un éclairage sur les sentiments des protagonistes entre deux prouesses d'action, l'équilibre est juste contrarié par quelques scènes de destruction un peu trop longues, défaut mineur cependant. Michael Shannon, vu dans "Boardwalk Empire", compose une prestation subtile. Loïs Lane est une jeune fille banale, le héros un homme très simple. Kevin Costner prend son rôle de père au sérieux. Ces décalages bienvenus amènent un intérèt certain. Techniquement, l'image est recherchée, superbe. Un très bon film.

Man of steelMan of steel
Man of steelMan of steel
Man of steelMan of steel

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames, #Russel Crowe, #Jennifer Connelly, #Ed Harris, #Christopher Plummer

Film américain de 2001, de Ron Howard, avec Russel Crowe, Jennifer Connelly, Ed Harris, Christopher Plummer, Paul Bettany, Josh Lucas, Adam Goldberg. Biographie du mathématicien de génie John Nash, atteint de troubles mentaux, luttant pour exorciser ces derniers avec l'aide de son entourage. Russel Crowe est formidable, Jennifer Connelly éblouissante. L'histoire vaut la peine d'être vue et connue. Un très bon film.

Un homme d'exception  ( A beautiful mind )Un homme d'exception  ( A beautiful mind )
Un homme d'exception  ( A beautiful mind )Un homme d'exception  ( A beautiful mind )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Peplum, #Ridley Scott, #Russel Crowe, #Joaquin Phoenix, #Richard Harris, #Oliver Reed
Gladiator

Film américain de Ridley Scott, de 2000, avec Russel Crowe, Joaquin Phoenix, Richard Harris, Oliver Reed, David Hemmings, Connie Nielsen, Derek Jacobi, Djimon Hounsou, Tommy Flannagan. Péplum sombre, émouvant, où chacun a ses motifs de souffrance dans un monde impitoyable et les vit à sa manière. Le début du film est extraordinaire, l'empire est presque totalement constitué et, malgré leur courage, les barbares germains sont décimés. La scène de bataille met d'entrée dans l'ambiance avec beaucoup de vraisemblance, la suite confirme cette introduction. Superbement filmé, avec un effort de reconstitution louable, cette oeuvre se place aux côtés des meilleurs films historiques tournés sur cette époque Romaine. On peut s'étonner de la violence de ce peuple mais ce que montre Gladiator est bien en dessous du réel. Un historien qui passa sa vie entière à étudier ce monde antique disait qu'il ne pouvait plus s'y plonger. Quand l'interviewer lui demanda: "Pour quelles raisons ?"  "A cause de leur cruauté" répondit il, "J'en sais trop sur eux pour continuer à le supporter".

C'est dire.

GladiatorGladiator
GladiatorGladiator
GladiatorGladiatorGladiator

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Russel Crowe, #Christian Bale, #Ben Foster, #Peter Fonda, #Gretchen Mol

Film américain de James Mangold, de 2008,

avec Christian Bale, Russel Crowe, Peter Fonda, Gretchen Mol, Ben Foster. La première fois, au cinéma, j'avais été déçu car, me référant au film de Delmer Daves de 1957, je ne retrouvais pas mes petits. Je pensais qu'utiliser "Gladiator" Russel Crowe pour jouer Ben Wade affublé d'un petit chapeau ridicule n'était pas une bonne idée. Pour moi, Christian Bale aurait plutôt donné un méchant parfait, au vu de ses autres prestations. Mais tout cela c'était avant. Aujourd'hui, j'ai regardé cette oeuvre avec plus d'indulgence. J'avoue ne pas m'être ennuyé, avoir retrouvé un vrai western doté de bons acteurs, d'une belle image, d'une bonne histoire. Et ce que je prenais pour des défauts deviennent des qualités, c'est bien que Christian Bale nous montre son aspect positif et, à l'inverse, que Russel Crowe joue sa partition sur un rôle semi-négatif. C'est aussi plaisant de revoir Peter Fonda, même peu de temps.

3 h 10 pour Yuma  ( 3 h 10 to Yuma )3 h 10 pour Yuma  ( 3 h 10 to Yuma )
3 h 10 pour Yuma  ( 3 h 10 to Yuma )3 h 10 pour Yuma  ( 3 h 10 to Yuma )
3 h 10 pour Yuma  ( 3 h 10 to Yuma )3 h 10 pour Yuma  ( 3 h 10 to Yuma )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Action, #Russel Crowe, #Lucy Liu, #Rick Yune, #Dave Bautista

Film américain de 2012 de Rza, avec Russel Crowe, Lucy Liu, Jamie Chung, Cung Le, Rick Yune, David Bautista, Byron Mann, au service d'un film de sabres présenté par Quentin Tarentino et ressemblant fortement à ses propres travaux. poings de ferHommage complaisamment sanglant aux films de genre d'arts martiaux, non sans humour, malgré des litres d'hémoglobine rougissant l'écran à tout va en tableaux psychédéliques. Décors, paysages, image nickel, qualité des acteurs, soutiennent ce travail coloré, virevoltant, jouant sur la nostalgie des productions populaires des Shaw Brothers et du cinéma de Hong Kong. Je ne place pas celle-ci dans les "films asiatiques" puisqu'elle a été réalisée par un Américain.

L'homme aux poings de fer  (The man with the iron fists )L'homme aux poings de fer  (The man with the iron fists )
L'homme aux poings de fer  (The man with the iron fists )L'homme aux poings de fer  (The man with the iron fists )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Chefs d'oeuvre divers, #Russel Crowe, #Guy Pearce, #Kim Basinger, #Danny de Vito

Film de 1997 de Curtis Hanson ayant pour base un livre de James Ellroy, respecté et bien traité par le metteur en scène et l'excellent scénariste Brian Hedgeland. Au casting: Russel Crowe, Kim Basinger, Danny de Vito, Kevin Spacey, Guy Pearce et déjà, dans un petit rôle mais très présent, Simon Baker. Ajoutons James Cromwell, David Strathairn et des seconds couteaux typiques et inoubliables. Posez sur tout cela une reconstitution superbe des années 1950, une musique de Jerry Goldsmith, une histoire complexeLA confidential qui tient la route et vous avez ce polar que je place direct dans ma rubrique " Chef d'oeuvre". C'est ici, c'est maintenant, ne dites pas qui vous l'a dit...c'est HUSH Hush...confidentiel.

L.A confidentialL.A confidential
L.A confidentialL.A confidential
L.A confidentialL.A confidential
L.A confidential

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Russel Crowe, #Helen Slater, #Etsushi Toyokawa
No way back

Film américain de Frank Capello, (qui fit "American Yakusa"), de 1996, avec Russel Crowe, Helen Slater, Etsushi Toyokawa et Michael Lerner. Série B d'action à rebondissements, peuplée de tronches à la hauteur de l'enjeu, totalement improbable comme souvent dans ce type de travail. On ne s'ennuie pas. Le rythme, assez soutenu, est ponctué d'une bonne dose d'humour simplet mais efficace notamment avec le rôle d'Helen Slater jouant les potiches de service avec gentillesse et débrouillardise. Frank Capello est ce qu'il est, n'empêche qu'il fit jouer dans les premiers Viggo Mortensen et cette fois Russel Crowe, preuve qu'il avait du goût dans ses choix d'acteurs. Le jeune homme qui joue le chef yakusa n'est pas ininteressant non plus. A voir par curiosité sans attendre de l'exceptionnel et passer un bon moment sans se prendre le chou.

No way backNo way back
No way backNo way back

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog