Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #peplum catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Peplum, #Morgan Freeman, #Jack Huston, #Toby Kebbel, #Rodrigo Santoro, #Nazanin Boniadi
Ben Hur (2016)

Film américain de 2016, de Timur Bekmanbetov, avec Jack Huston, Morgan Freeman, Toby Kebbel, Rodrigo Santoro, Nazanin Boniadi. Belles scènes de combats nautiques avec les galères, beau tournoi de chars, un happy-end qui change agréablement, mais film qui ne dépasse pas, et de loin s'en faut, le "Ben Hur " de 1959 de William Wyler aux héros bien plus charismatiques. De plus, la trois dimensions, ici, n'amène pas grand chose de mieux. Honnête distraction.

Ben Hur (2016)Ben Hur (2016)
Ben Hur (2016)Ben Hur (2016)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Sergio Leone, #Peplum, #George Marchal, #Rory Calhoun, #Léa Massari
Le colosse de Rhodes

Film Franco-italo-espagnol de 1961 de Sergio Leone avec George Marchal, Rory Calhoun, Lea Massari, Conrado san Martin, Angel Aranda, Roberto Camardiel. Xerxès, roi de l'île de Rhodes, a fait construire une statue géante à l'entrée de son port. C'est une redoutable machine de guerre défensive. Darios, général Grec, rend visite à son oncle en ce royaume. Des rebelles veulent renverser le tyran qui les oppriment . Les Phéniciens s'allient à ce dernier tout en ourdissant un sombre complot. Rory Calhoun, plutôt connu pour ses rôles de cow boy, montre ici un penchant pour la gent féminine et ses yeux bleus font merveille auprès d'elles. Les résistants sont vêtus de jupettes et tuniques mettant leurs corps en valeur, ainsi tout le monde y trouve son compte, pas de jaloux. L'histoire est joyeusement malmenée, qu'importe, dans ce premier film de Sergio Leone beaucoup de choses sont déjà là: la dénonciation de la cruauté gratuite, la trahison, les calculs des puissants, la force des éléments naturels. Plusieurs moments surréalistes, inspirés, parsèment cette oeuvre, par exemple celui où des soldats sortent de l'oreille du colosse et se battent sur son bras avec le héros. On pense au Hitchkock de "La mort aux trousses", à des visions dignes de Dali. De le revoir dans une bonne copie m'a bien distrait.

Le colosse de RhodesLe colosse de Rhodes
Le colosse de RhodesLe colosse de Rhodes

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Chefs d'oeuvre divers, #Fellini, #Peplum, #Hiram Keller, #George Eastman, #Alain Cuny
Le satyricon

Film Italien de Federico Fellini, de 1969, avec Hiram Keller, Alain Cuny, Martin Potter, Magali Noel, Capucine, Fanfula, Max Born, George Eastman. Inspiré de l'oeuvre de Petrone contant les aventures de deux amis, Encolpe et Ascylte, étudiants Romains vivant dans le quartier souterrain de Subure, côtoyant voyous, prostituées, riches, pauvres, soldatesque. Ils se disputent les faveurs du jeune Giton qui n'hésite pas à se donner à qui y met le prix et les fait tourner en bourriques. Qu'à cela ne tienne, nos deux héros savent profiter aussi des douceurs féminines et ont des mœurs plutôt souples. Fellini n'a pas voulu décrire une antiquité précise comme en un documentaire, au contraire, en l'imaginant colorée, fantasque, monstrueuse par moment, poétique à d'autre, il compose une fiction étonnante. On se demande si, finalement, ce péplum qu'il nous propose, flamboyant et drôle, ne s'approche pas plus de la réalité qu'on ne pourrait le croire. Formidables photos et musique de Nino Rota.

Le satyriconLe satyricon
Le satyriconLe satyricon
Le satyriconLe satyricon

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Brad Pitt, #Peplum, #Sean Bean, #Eric Bana, #Peter O Toole, #Diane Kruger
Troie

Film américain de 2004 de Wolfgang Petersen avec Brad Pitt, Diane Kruger, Orlando Bloom, Sean Bean, Eric Bana, Peter O Toole, Julie Christie, Brian Cox, Brendan Gleeson, Saffron Burrows, Rose Byrne, Garret Hedlund, Tyler Maine, Nigel Terry. Librement inspiré de l'Iliade d’Homère mais tenant compte des éléments essentiels que l'on retrouve aisément. Un tyran, Agamemnon, veut devenir maître du monde et le prétexte de l'enlèvement d'une belle femme, Hélène, sert ses desseins guerriers. Un demi-dieu, Achille, dirigeant une troupe de mercenaires, les Myrmidons, fera t'il basculer la victoire de son côté ? Vous le saurez, soit parce que vous avez lu le livre, êtes calé en histoire ,soit parce que vous verrez ce magnifique film dur, émouvant, soit pour toutes ces raisons. Le souffle épique est  présent, les décors sont magnifiques, les acteurs excellents, les batailles...homériques.

Troie
TroieTroie
TroieTroie
Troie

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Séries cultes, #Peplum, #Kevin Mc Kidd, #Ray Stevenson, #James Purefoy, #Polly Walker, #Ciaràn Hinds
Rome

Série TV américaine d'HBO de 2005, de John Milius, Bruno Heller, Willima J Mc Donald, avec Kevin Mc Kidd, Ray Stevenson, Ciaràn Hinds, James Purefoy, Polly Walker, Lindsay Duncan, Kenneth Cranham. La saison 1 se déroule de la fin de la guerre des Gaules jusqu'à l'assassinat de César, la saison 2 allant jusqu'au triomphe d'Octave sur Marc-Antoine. Le centurion Vorenus et son ami légionnaire Titus Pollo sont acteurs, témoins, victimes, de cette ère de guerres étrangères, civiles, d'intrigues, de meurtres et trahisons où beaucoup aspirent au pouvoir suprême et usent de tous les moyens pour l'atteindre. Reconstitution exemplaire, ambiance lourde, données historiques enrichissantes, précises, font de ce voyage dans l'Empire Romain une distraction de qualité. Les trois acteurs principaux sont formidables, les rôles féminins impressionnants et, même si on le voit peu, à cause de son décès prématuré, (dans la série), Ciaràn Hinds est le meilleur César que j'ai vu au cinéma jusqu'ici! J'ai surtout aimé la saison 1, moins la seconde, mais les deux valent vraiment d'être vues.

RomeRome
RomeRome
RomeRome
RomeRome

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Peplum, #Yul Brinner, #Gina Lollobrigida
Salomon et la reine de Saba  ( Solomon and Sheba )

Film américain de King Vidor, de 1959, avec Gina Lollobrigida, Yul Brinner, Georges Sanders, David Farrar, Marisa Pavan. Roi d'Israel, David, sentant sa fin prochaine, fit venir ses enfants, il leur tint à peu près ce langage: "J'ai eu une vision, Salomon, mon plus jeune fils érigera un temple au nom du seigneur et régnera à ma place et mon aîné le secondera comme général de nos armées. Point. "Hors, Salomon était juste et droit et la rancœur habitait son frère, lui inspirant l'idée de mettre dans les pattes du roi la belle reine de Saba pour lui tourner les sangs, l'affaiblir, et l'aider à s'emparer du trône! Las, Gina tombe amoureuse de Yul, qui, à cette époque avait encore tous ses cheveux et, contre toute attente ne joue pas les Dalilah . Le pharaon d'Egypte s'en trouve fort marri et attaque. Les tribus d’Israël s'étaient éloignées de Salomon à cause de sa liaison avec la belle de Saba, mais, la raison l'emportant, se regroupent, défont les armées du méchant et perfide Égyptien. Beau technicolor, comédiens épatants,  décors somptueux, histoire simplifiée, sinon simpliste, font de cet ode aux temps bibliques un spectacle bien éloigné des contingences de l'époque. Tout est nickel, pas de poussière, pas de pauvres, des masses qui, dans leur ingénuité, n'hésiteraient pas une seconde à lapider une malheureuse prise dans les rêts de l'Histoire, bref, une belle image d'épinal ne pouvant satisfaire que ceux qui veulent bien y croire.

Salomon et la reine de Saba  ( Solomon and Sheba )Salomon et la reine de Saba  ( Solomon and Sheba )
Salomon et la reine de Saba  ( Solomon and Sheba )Salomon et la reine de Saba  ( Solomon and Sheba )
Salomon et la reine de Saba  ( Solomon and Sheba )Salomon et la reine de Saba  ( Solomon and Sheba )
Salomon et la reine de Saba  ( Solomon and Sheba )Salomon et la reine de Saba  ( Solomon and Sheba )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Peplum, #Channing Tatum, #Mark Strong, #Donald Sutherland
L'aigle de la neuvième légion  (The Eagle)

Film britannico-américain de 2011 de Kevin Mac Leod avec Channing Tatum, Mark Strong, Donald Sutherland, Jamie Bell.  J'avais d'abord apprécié le début de ce long métrage pour le soin apporté dans la description des techniques de guerre Romaines, regretté ensuite que, sur la fin, les héros se frottent à une tribu qui me faisait furieusement penser aux Indiens d'Amérique tendance punk. Pourtant Pictes, Brigantes et autres Britons, ressemblaient bien à ceux que montre le film d'après les historiens. Alors, à  la seconde vision, j'ai pris plus de plaisir à suivre cette aventure où un homme fait tout son possible pour sauver l'honneur perdu de sa famille, en me laissant porter. Globalement, cet aigle de la neuvième légion vole assez haut pour qu'on le regarde.

L'aigle de la neuvième légion  (The Eagle)L'aigle de la neuvième légion  (The Eagle)
L'aigle de la neuvième légion  (The Eagle)L'aigle de la neuvième légion  (The Eagle)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Peplum, #Ridley Scott, #Russel Crowe, #Joaquin Phoenix, #Richard Harris, #Oliver Reed
Gladiator

Film américain de Ridley Scott, de 2000, avec Russel Crowe, Joaquin Phoenix, Richard Harris, Oliver Reed, David Hemmings, Connie Nielsen, Derek Jacobi, Djimon Hounsou, Tommy Flannagan. Péplum sombre, émouvant, où chacun a ses motifs de souffrance dans un monde impitoyable et les vit à sa manière. Le début du film est extraordinaire, l'empire est presque totalement constitué et, malgré leur courage, les barbares germains sont décimés. La scène de bataille met d'entrée dans l'ambiance avec beaucoup de vraisemblance, la suite confirme cette introduction. Superbement filmé, avec un effort de reconstitution louable, cette oeuvre se place aux côtés des meilleurs films historiques tournés sur cette époque Romaine. On peut s'étonner de la violence de ce peuple mais ce que montre Gladiator est bien en dessous du réel. Un historien qui passa sa vie entière à étudier ce monde antique disait qu'il ne pouvait plus s'y plonger. Quand l'interviewer lui demanda: "Pour quelles raisons ?"  "A cause de leur cruauté" répondit il, "J'en sais trop sur eux pour continuer à le supporter".

C'est dire.

GladiatorGladiator
GladiatorGladiator
GladiatorGladiatorGladiator

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Peplum, #Stephen Boyd, #Peter Ustinov, #Deborah Kerr
Quo Vadis

Péplum de grande ampleur au superbe technicolor avec Déborah Kerr, Peter Ustinov, Stephen Boyd. Gros gâteau de trois heures retraçant la fin du règne de Néron sur fond de crise politique, avènement annoncé du christianisme et changements à venir. On a pas lésiné sur les moyens, cela se voit. Les Romains sont nombreux et impeccablement vêtus, les femmes désirables et les images d’Épinal au rendez-vous. Historiquement parlant Néron n'était pas exactement la caricature qu'en fait Peter Ustinov mais qu'importe, il est vraiment jouissif de le voir dans ses tics et ses outrances. On a cependant l'impression désagréable que les personnages, propres sur eux, quand ils sont ensemble dans une pièce et dialoguent, sortent tout droit de l'hypermarket du coin après une séance chez le coiffeur et représentent plutôt l'époque où ils jouent que celle qu'ils évoquent ce qui ôte de la crédibilité. Sergio Leone n'était pas encore passé par là.

Quo Vadis
Quo Vadis
Quo Vadis
Quo Vadis

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Peplum, #Michael Fassbender, #Dominic West, #Lena Headey
300

 Film de 2006 , déluge graphique, déjà élaboré avec talent dans "Sin City", "300", de Zack Snyder, est une merveille malgré son thème linéaire et basique: la guerre, la guerre, la mort...inspirée du formidable dessin de Frank Miller et de la bataillle des Thermopyles, (et non, pas de la " bataille des thermolactyls " comme j'en entend certains murmurer dans mon dos! ) Les acteurs sont à la hauteur de la légende et Dominic West, Michael Fassbender, établissent lentement mais sûrement la leur. Le rôle de la reine, est, comme par hasard, tenu par cette magnifique actrice, Lena Headey qui tient le même rang dans " Le trône de fer" et on ne s'en plaindra pas. Une fois de plus, âmes sensibles s'abstenir mais, pour les amoureux de l'action et de l'image inventive, onirique et hyper léchée, ne pas bouder son plaisir!

300300
300300

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog