Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #neville brand catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Henry Fonda, #Anthony Perkins, #Lee van Cleef, #Neville Brand, #Betsy Palmer

Film américain de 1957, en noir et blanc, d'Anthony Mann, avec Henry Fonda, Anthony Perkins, Betsy Palmer, John Mcintire, Lee Van Cleef, Neville Brand. Morg Hickman, chasseur de prime, arrive dans une petite ville de l'Ouest, un cadavre sur son second cheval, en vue de toucher son argent. Il fait connaissance du jeune shérif de l'endroit, réalise vite que ce dernier est débordé devant les voyous qu'il doit contenir. Ancien shérif au passé lourd, Hickman donne des conseils, forme le jeune homme. Hébergé chez une gentille personne il agit comme un père envers l'enfant, métis, de celle-ci. A la suite de deux meurtres, dont l'un a laissé "du sang dans le désert", Hickman et le shérif résoudront les problèmes. Bon film, belle distribution, la patte d'Anthony Mann. Cela dit Valcogne regrette qu'une fois de plus Lee Van Cleef soit un meurtrier, qu'on voit très peu, et qu'Anthony Perkins soit si ...fade. A vous de juger. 

"The tin star": ce titre a la cote. Voir la série du même nom, actuelle, avec Tim Roth. D'autres films l'ont aussi porté. J'ai fait par inadvertance deux fiches sur ce film, faut croire qu'il vaut la peine d'être vu.  

Du sang dans le désert (The tin star)Du sang dans le désert (The tin star)
Du sang dans le désert (The tin star)Du sang dans le désert (The tin star)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Henry Fonda, #Anthony Perkins, #Neville Brand, #Lee van Cleef, #Betsy Palmer

Film américain de 1957, d'Anthony Mann, avec Henry Fonda, Anthony Perkins, Neville Brand, Lee Van Cleef, Betsy Palmer, Michel Ray. Morg Hickman, chasseur de prime, arrive dans une ville de l'ouest, transportant un cadavre sur l'un de ses chevaux et désireux de toucher l'argent qu'on lui doit. Le shérif du lieu est un jeune homme frêle et timide en butte à des adversaires déterminés. Hickman, ancien Shérif, apprendra au jeune Ben Owens comment se défendre et faire régner l'ordre. Le titre Français, une fois de plus, est à côté de la plaque, pas plus de désert que de sang sur le sable, l'action se déroule essentiellement en ville. Le titre américain "L'étoile de fer blanc" évoque celle de Shérif, chargée symboliquement mais ne valant pas grand chose d'un point de vue marchand. En tant qu'objet on pourrait dire que c'est de la camelote. Il reste que cet ornement revêt une importance considérable dans les faits et rares sont les westerns où on ne la voit. 

Du sang dans le désert ( The tin star )
Du sang dans le désert ( The tin star )Du sang dans le désert ( The tin star )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Lee van Cleef, #John Payne, #Jack Elam, #Coleen Grey, #Neville Brand
Le quatrième homme (Kansas City confidential)
Le quatrième homme (Kansas City confidential)
Le quatrième homme (Kansas City confidential)
Le quatrième homme (Kansas City confidential)

Film américain de Phil Karlson, de 1952, avec John Payne, Lee Van Cleef, Coleen Grey, Neville Brand, Preston Foster, Dona Drake, Jack Elam. A Kansas City un homme masqué contacte des hommes de main pour leur confier une affaire à réaliser. Il agit de manière anonyme, tient à ce qu'aucun d'entre eux ne connaisse les autres. Ils dévalisent une banque, un brave chauffeur livreur est arrêté à leur place. Il a eu jadis des démêlées avec la justice, les policiers ne croient pas à son innocence. Libéré faute de preuves il mènera sa propre enquête jusqu'au Mexique. Excellent. Bonne histoire, bon traitement, Lee Van Cleef et Jack Elam, que demander de plus? On dit que ce film a inspiré "L'affaire Thomas Crown".

Le quatrième homme (Kansas City confidential) Le quatrième homme (Kansas City confidential)
Le quatrième homme (Kansas City confidential) Le quatrième homme (Kansas City confidential)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Gregory Peck, #Westerns Américains, #Barbara Peyton, #Ward Bond, #Lon Chaney Jr, #Neville Brand
Fort invincible  (Only the valiant)

Film américain de Gordon Douglas, de 1951, en noir et blanc, avec Gregory Peck, Barbara Peyton, Ward Bond, Gig Young, Lon Chaney Junior, Neville Brand, Jeff Corey, Michael Ansara. Avant-poste de l'armée en territoire Apache, le "Fort invincible" a été décimé, brûlé par ceux-ci. Les soldats ont capturé leur chef, Tuscos. On l'amène devant les officiels qui décident de le faire juger ailleurs. Pour l'y conduire on envoie un corps de quelques hommes dirigé par le lieutenant Holliway. Il meurt dans une embuscade, Tuscos est libéré. Le capitaine Richard Lance, excellent officier, détesté par la plupart de ses subalternes, décide de retourner au fort, de le défendre coûte que coûte jusqu'à l'arrivée de la cavalerie. Comme souvent Gregory Peck joue un rôle ambigu, complexe, les seconds rôles sont typiques, bien interprétés. Une femme sert de prétexte romantique pour poser une dose de sentiment mais ce n'est pas ce qui marque le plus dans ce film aux forts caractères. Une oeuvre qui vaut la peine d'être vue.

Fort invincible  (Only the valiant)Fort invincible  (Only the valiant)
Fort invincible  (Only the valiant)Fort invincible  (Only the valiant)

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog