Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #milla jovovitch catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Héros BD, #Ciné Fantastique, #David Harbour, #Milla Jovovitch, #Ian Mc Shane, #Daniel Dae KIm

Film américain, de 2019, de Neil Marshall, avec David Harbour, Milla Jovovitch, Ian Mc Shane, Sasha Lane, Daniel Dae Kim, Stephen Graham. Après Hellboy (2004) et Hellboy 2: les légions d'or maudites, tous deux de Guillermo Del Toro avec Ron Perlman , acteur principal, je ne donnais pas cher de ce troisième opus, qui n'est pas une suite mais une histoire à part entière. En un scénario mélangeant allègrement sociétés secrètes, démons, roi Arthur, sorcières maléfiques, géants terribles, ectoplasmes variés, Neil Marshall donne un film plus sombre, gore, aux rebondissements suffisants pour éviter l'ennui. Je lis de-ci de-là des avis négatifs sur lui. Pour sa défense je trouve que David Harbour s'en tire plutôt bien après la prestation mémorable de Ron Perlman. Il place une petite musique agréable, non sans humour également. J'aime particulièrement la créature porcine. Milla Jovovitch réveille celle qui dort en nous, c'est bien connu. Bref, trêve de blague vulgaire, tout ceci peut se voir sans mériter ni trop d'honneur ni trop d'indignité. 

Hellboy 2019Hellboy 2019
Hellboy 2019Hellboy 2019

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Zombies, #Resident evil, #Milla Jovovitch, #Iain Glen, #Ali Larter, #Shawn Roberts
Resident evil chapitre final ( Resident evil: the final chapter )

Film Américain, de 2017, 6 ème film de la série, de Paul W S Anderson, avec Milla Jovovitch, Iain Glen, Ali Larter, Shawn Roberts, Ruby Rose, William Levy, Lee Joon-gi. Dernière survivante capable d'enrayer le déclin de l'humanité décimée par un virus, Alice doit revenir aux sources du mal à Racoon City, en finir avec ceux qui ont organisé le désastre. Ce chapitre ne sera sans doute pas tout à fait le dernier car la fin est ouverte. Grosse série B de bonne facture.

Resident evil chapitre final ( Resident evil: the final chapter )Resident evil chapitre final ( Resident evil: the final chapter )
Resident evil chapitre final ( Resident evil: the final chapter )Resident evil chapitre final ( Resident evil: the final chapter )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Aventures, #Milla Jovovitch, #Madds Mikkelsen, #Luke Evans
Les trois mousquetaires (2011)  ( The three musketeers 2011 )

Film de 2011, anglo-franco-germain, de Paul Wes Anderson avec Milla Jovovitch, Luke Evans, Madds Mikkelsen, Logan Lerman, Ray Stevenson, Matthew Macfadyen, Christoph Waltz. Adaptation du roman d'Alexandre Dumas à la sauce jeux vidéos, bien réalisé, quoique sans surprises. Mention spéciale au jeune roi Louis Treize, Freddie Fox, qui joue vraiment bien. Madds Mikkelsen fait le boulot mais on le préfère ailleurs. Le jeune d'Artagnan manque cruellement de charisme.

Les trois mousquetaires (2011)  ( The three musketeers 2011 )Les trois mousquetaires (2011)  ( The three musketeers 2011 )
Les trois mousquetaires (2011)  ( The three musketeers 2011 )Les trois mousquetaires (2011)  ( The three musketeers 2011 )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Fantastique, #Resident evil, #Zombies, #Milla Jovovitch
Resident evil extinction

Film de 2007 de Russel Mulcahy avec Milla Jovovitch, Oded Ferh, Ali Larter, Iain Glen, Ashanti, Christopher Egan. Je regarde cette série dans le désordre. C'est sans importance, on comprend bien les tenants et les aboutissants car Milla Jovovitch en est le fil rouge, d'autant plus qu'elle est, je pense, Russe d'origine. Et très belle. Cette fois, Russel Mulcahy lorgne non sans talent vers les grands anciens en concoctant un mélange des films de zombies de qualité, de "Mad Max" et de "La planète des singes" en nous distrayant, ce qui est l'essentiel. Notons au passage que Iain Glen joue le rôle du docteur Isaacs, lui qui nous ravit comme Ser Jorah Mormont dans "Game of Thrones", ceci n'empèchant pas cela.

Resident evil extinctionResident evil extinction
Resident evil extinctionResident evil extinction
Resident evil extinctionResident evil extinction
Resident evil extinction

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Fantastique, #Resident evil, #Zombies, #Milla Jovovitch, #Michelle Rodriguez, #Li Binbing

Film de 2012 de Wes Anderson avec Milla Jovovich. Le réalisateur continue d'exploiter la franchise jusqu'à la corde avec peu d'inventions scéresident evil retributionnaristiques mais des images réussies. Beaucoup d'action, le retour de personnages emblématiques, des combats issus des mangas Japonais, et toujours une héroïne séduisante échappant, grâce à son courage, à un sort funeste par mille artifices. La seule arme dont elle n'use pas est celle de la sexualité.  La vedette étant mariée au metteur en scène on imagine pourquoi...

Resident evil, retributionResident evil, retribution
Resident evil, retributionResident evil, retribution
Resident evil, retributionResident evil, retribution

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Fantastique, #Zombies, #Resident evil, #MIlla Jovovitch

resident evil after life

 

A regarder avec une bande de potes pour bien rigoler. Les trois premiers opus étaient moins bons. Cette fois, le réalisateur, Paul W S Anderson, a mit le paquet et produit un mix des films de Romero, John Woo, "Matrix", "Vendredi 22", "Je suis une légende" et consort. Tout est conventionnel et à minima, point de vue, intrigue, histoire, développement. Par contre, les images sont intéressantes. Milla Jovovitch est très belle, plus crédible, plus mûre. Les héros meurent aussi vite qu'on a besoin d'eux et les survivants sont ceux qu'on avait imaginé. Les effets trois dimensions sont réussis. Idéal quand on est entre deux eaux, partagé entre l'envie de bouger et celle de rejoindre son canapé parce qu'il fait moche. Oeuvre reposante qui ne demande aucun effort de réflexion, déconseillée aux gens qui détestent les séries X, Y ou Z, chaudement recommandée pour les autres. Dernier truc: la présence dans cette aventure de Kim Coates, "Tiger", de Sons of Anarchy qui, ici, est plutôt à contre-emploi.

Resident evil after life (en 3D)
Resident evil after life (en 3D)
Resident evil after life (en 3D)
Resident evil after life (en 3D)

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog