Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #michel constantin catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Françaises Comédies, #Lino Ventura, #Mireille Darc, #Michel Constantin, #André Pousse, #Robert Dalban

Film de Georges Lautner, de 1966, avec Lino Ventura, Jean Lefebvre, Mireille Darc, Michel Constantin, André Pousse, Robert Dalban, Tommy Dugan. Antoine Beretto, ancien gangster, loue des bateaux à Collioure. Des amis en cavale lui demandent de l'aide. Pour le payer ils lui proposent de recouvrer l'argent auprès d'un bookmaker minable, Léonard Michalon, qui exerce ses talents à Cagnes sur Mer. Il se révèle à la hauteur de sa réputation, lâche, veule, sournois, escroc, pleurnichard, déloyal et surtout insolvable. En plus il est recherché par la troupe du colonel anglais "Mc Lean" qui, pour des raisons obscures, tient à lui faire la peau. Pour rentrer dans ses frais Antoine devra protéger son investissement, sauver Michalon. Grosse marrade et acteurs qu'on aime. Une touche d'étrangeté surréaliste avec les voyous britanniques en mobylettes et discours avenants. Du Lautner pur jus.

Ne nous fâchons pasNe nous fâchons pas
Ne nous fâchons pasNe nous fâchons pas

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Français, #Jean-Paul Belmondo, #Pierre Vaneck, #Michel Constantin, #Christine Kaufmann

Film français de 1961, de Jacques Becker, avec Jean-Paul Belmondo, Christine Kaufmann, Pierre Vaneck, Michel Constantin, Claude Piéplu, Mario David, Henri Virlojeux, Jean-Pierre Darras, Béatrice Altariba, Gérard Hernandez, Dominique Zardi. Superbe casting pour ce long métrage tiré du livre: " La Scoumoune" de José Giovanni, lequel, mécontent du résultat tourna plus tard SA "Scoumoune" avec aussi Jean-Paul Belmondo mais, moins bien que Jacques Becker. Roberto La Rocca s'est retiré des affaires. A Marseille, son

meilleur ami, Xavier, est accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis. La Rocca fera office de redresseur de tort. Pris par la justice pour hold- up, il se retrouve avec son ami à déminer des garrigues maritimes minées depuis la seconde guerre mondiale. Xavier y perd un bras. Libérés, les deux hommes décident d'acheter une ferme. Xavier va chercher l'argent chez un caïd qui se venge, tue sa sœur, future compagne de La Rocca. C'est la fin d'une belle amitié. Une époque, un point de vue, une manière romantique de voir le monde de la pègre, un charme certain.  Belmondo crève l'écran. Christine Kaufmann, Allemande qui jouait dans cette oeuvre, jouera plus tard, en 1987, dans "Bagdad Café". Pas de hasard.

Un nommé La RoccaUn nommé La Rocca
Un nommé La RoccaUn nommé La Rocca

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Charles Bronson, #Ciné Polars Anglo-Saxons, #JIll Ireland, #Telly Savalas, #Michel Constantin
La cité de la violence  ( Città violenta )

Film, bien sympathique, de 1970 de Sergio Sollima avec Charles Bronson, Jill Ireland, Michel Constantin, Telly Savalas, Umberto Orsini, George Savalas. Le générique, pompé sur celui de "Le Bon la Brute et le Truand", nous replonge dans les années 70 avec délice. Un tueur, une femme fatale (en l'occurence l'authentique épouse de Charles Bronson), et quelques petits malins profitant de situations ambigûes pour tirer leur épingle du jeu. On perçoit le goût, le savoir-faire du réalisateur, pour le western, on en retrouve bien des aspects, rien de péjoratif dans cet avis. On commence par une course poursuite orchestrée par le grand Rémy Julienne, on visite un peu la Louisiane. Surtout on apprécie les face à face divers de Bronson et Savalas, les apartés variés, pour aboutir sur une fin qui, après tout, pouvait être autre. Un type pareil ne doit pas se laisser démonter ainsi, mais les mystères de l'âme humaine sont insondables et Sergio Sollima a opté pour celle-ci. A noter: une bonne copie.

La cité de la violence  ( Città violenta )La cité de la violence  ( Città violenta )
La cité de la violence  ( Città violenta )La cité de la violence  ( Città violenta )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Guerre, #Fred Williamson, #Michel Constantin

Film Italien de 1977, d'Enzo G Castellari, avec Bo Svenson, Fred Williamson, Raimund Harmstorf, Debra Berger, Michel Constantin. Se nomme aussi: "Une poignée de salopards" en allusion à " Pour une poignée de dollars".  Film foutraque, distrayant, bourré d'aventures invraisemblables avec des héros typiques. Ce film a inspiré Quentin Tarentino et, pour une fois, les bonus de son entretien avec le réalisateur Italien sont interessants. Cette conversation à bâtons rompus n'est pas meilleure que l'oeuvre, mais presque.Enfin, cette histoire m'a bien amusé et c'est le principal.inglorious bastards

Inglorious bastards (Une poignée de salopards)Inglorious bastards (Une poignée de salopards)
Inglorious bastards (Une poignée de salopards)Inglorious bastards (Une poignée de salopards)
Inglorious bastards (Une poignée de salopards)Inglorious bastards (Une poignée de salopards)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Français, #Lino Ventura, #Michel Constantin, #Christine Fabrega, #Paul Meurisse, #Marcel Bozzufi, #Raymond Pellegrin

Film de 1966 de Jean Pierre Melville. Avec Lino Ventura, Paul Meurisse, Christine Fabrega, Michel Constantin, Raymond Pellegrin, Pierre Zimmer, Marcel Bozzufi, Paul Frankeur, Denis Manuel. Le deuxième souffle a Le livre de José Giovanni était  excellent, Jean-Pierre Melville a su en extraire avec talent, en 1966, la fin d'un gangster à l'ancienne, peupler son film de personnages inoubliables: Manouche, Orloff, Alban, le commissaire Blot. Le noir et blanc convient parfaitement à cette oeuvre. La musique qui l'accompagne exalte les images. Lino Ventura EST "Gu Minda", pour longtemps...également un film culte pour Oncle Valcogne. 

Le deuxième souffle ( Melville)Le deuxième souffle ( Melville)
Le deuxième souffle ( Melville)Le deuxième souffle ( Melville)
Le deuxième souffle ( Melville)Le deuxième souffle ( Melville)

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog