Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #meryl streep catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Comédies, #Meryl Streep, #Pierce Brosnian, #Amanda Seyfried, #Colin Firth, #Stellan Skarsgard

Film musical américano-britannico-allemand, de 2008, de Phyllidia Lloyd, avec Meryl Streep, Pierce Brosnian, Amanda Seyfried, Colin Firth, Stellan Skarsgard, Christine Baranski, Julie Walters, Rachel McDowall. Sur l'île grecque de Kalokairi, Sophie Sheridan, vingt ans, est sur le point de se marier. Elle ignore qui est son père. Ayant appris par le journal intime de celle-ci, que sa mère Donna, avait connu trois hommes différents dans la même période, elle décide de les inviter à la cérémonie, persuadée qu'elle reconnaîtra immédiatement son géniteur au premier regard. Elle agit à l'insu de Donna. Le trio débarque, les hommes ont fait connaissance en route et ignorent pourquoi on les a invité. Et Sophie, contrairement à ce qu'elle imaginait, est perplexe. De quiproquo en quiproquo l'intrigue avance, ponctuée de danses et de chansons devenues célèbres, à tel point que je les connaissais toutes avant même de voir ce long métrage. Voir James Bond pousser la chansonnette n'est pas le moindre mérite de cette machine à succès. Bien tourné et sympathique. J'avoue l'avoir découverte pour changer un peu des discours envahissants sur le virus et changer de registre. 

Mamma Mia !Mamma Mia !
Mamma Mia !Mamma Mia !

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames, #Saoirse Ronan, #Florence Pugh, #Emma Watson, #Eliza Scanlen, #Meryl Streep, #Laura Dern

Film américain de 2019, de Greta Gerwig, énième nouvelle adaptation du roman de Louisa May Alcott paru en 1868 en Amérique. Avec Saoirse Ronan, Emma Watson, Laura Dern, Meryl Streep, Florence Pugh, Eliza Scanlen, Thimotée Chalamet. La famille March vit en Nouvelle Angleterre. Pendant la guerre de sécession, le docteur March part rejoindre l'armée en tant qu'aumônier. Ses quatre filles adolescentes espèrent son retour. L'une a décidé de devenir écrivain, se faire une place dans la société sans obligatoirement se marier pour sortir de la misère comme y sont tenues ses contemporaines. Chaque sœur a son rêve, tentera de le réaliser. L'amour, avec ses subtilités, ses difficultés, s'invite bientôt, les sentiments s'expriment. Nous sommes vraiment en 1864, les décors sont soignés, les paysages superbes, les actrices et acteurs impeccables, l'histoire traitée par un astucieux parcours empli de flash-backs intelligemment écrit. Un délice. Saoirse Ronan, prouve, ce qu'on savait déjà, qu'elle est une grande actrice. Grand plaisir aussi de retrouver Laura Dern et Meryl Streep, doyennes au milieu de ces prometteuses jeunes pousses, qui, j'espère n'ont pas fini de nous étonner.

Les filles du docteur March  ( Little women )Les filles du docteur March  ( Little women )
Les filles du docteur March  ( Little women )Les filles du docteur March  ( Little women )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Comédies, #Emily Blunt, #Lin-Manuel Miranda, #Meryl Streep

Film musical américain de Rob Marshall, de 2018, avec Emily Blunt, Meryl Streep, Lin-Manuel Miranda, Ben Wishaw, Angela Lansbury, Colin Firth. Suite du Mary Poppins de 1964. A cette époque Valcogne allait voir " Le tigre aime la chair fraîche" ou des tonnes de westerns et jamais le film original. Les on-dit suffisaient. Cette fois, il a sauté le pas. N'appréciant pas trop les comédies musicales force m'est de dire celle-ci buvable. Le grand soin apporté à la traduction des chansons en bon Français et la justesse des interprétations y sont pour beaucoup. On peut critiquer Disney

, cependant on est ici ébloui par son savoir-faire, les images éblouissantes produites. Emily Blunt est formidable, les enfants et leur père très sympathiques. Une réussite. J'ai juste trouvé que les deux heures dix neuf étaient un peu longues, mais cela n'engage que moi. 

Le retour de Mary Poppins  ( Mary Poppins returns )
Le retour de Mary Poppins  ( Mary Poppins returns )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Guerre, #Robert de Niro, #Chefs d'oeuvre divers, #Christopher Walken, #Meryl Streep, #John Cazale
Voyage au bout de l'enfer  ( The deer hunter )

Film Britannico-Américain de Michael Cimino, de 1978, avec Robert de Niro, Christopher Walken, Meryl Streep, John Savage, John Cazale. En 1968, Michael, Nick et Steven, trois amis, travaillent dans la sidérurgie à Clairton, en Pennsylvanie. Leurs loisirs consistent surtout à chasser le cerf dans les montagnes. Steven se marie avec Angela. Deux ans plus tard les trois hommes sont capturés au Vietnam par les combattants du pays. Ils les obligent à jouer à la roulette russe. A la faveur d'un de ces jeux ils parviennent à s'évader mais Steven fait une chute et ses jambes sont brisées. Nick est hospitalisé en psychiatrie. A sa sortie, il gagne de l'argent en risquant sa vie dans un tripot où il défie la chance en posant son revolver sur sa tempe et tirant. Mike assiste à cette folie mais, ne pouvant ramener Nick à la raison, revient à Clairton. Plus tard il retournera au Vietnam pour le sauver. Nick préfère continuer ses paris, se tire une balle dans la tête. Mike ramènera son corps à Clairton comme il le lui avait promis.

Voyage au bout de l'enfer  ( The deer hunter )Voyage au bout de l'enfer  ( The deer hunter )
Voyage au bout de l'enfer  ( The deer hunter )Voyage au bout de l'enfer  ( The deer hunter )
Voyage au bout de l'enfer  ( The deer hunter )Voyage au bout de l'enfer  ( The deer hunter )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Tommy Lee Jones, #Hilary Swank, #Miranda Ottto, #John Lithgow, #Meryl Streep
The Homesman

Film de 2014 de Tommy Lee Jones acteur, producteur, réalisateur, Hilary Swank, Miranda Otto, John Lithgow, Grace Gummer, Sonja Richter, Meryl Streep. dans la droite ligne de son surprenant "Trois enterrements" Tommy Lee Jones livre un western lent, pictural, habité par des êtres aussi perdus les uns que les autres; parlant des maris de femmes devenues folles de douleur à celles et ceux qui pensent pouvoir faire quelque chose pour elles, à savoir: les conduire jusqu'à un lieu sûr où on les soignera. La Frontière, c'est bien joli, mais y vivre relève de l'exploit, y être heureux bien difficile. Au creux de ce long voyage quelques coups d'éclat bienvenus rappellent que nous sommes bien dans un western même s'il est moins haletant que d'autres. Le message global est sombre: le Juste est oublié de Dieu au même titre que le mécréant, la nature est souvent plus forte que l'homme, la compassion est un luxe qui ne peut longtemps guider celui qui veut survivre. Drame particulier, bien mené, bien réalisé, bien joué, qui confirme, s'il en était besoin, l'aspect singulier des œuvres de Tommy Lee Jones.

The Homesman
The Homesman
The Homesman

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog