Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #luke askew catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Kirk Douglas, #Bruce Dern, #Bo Hopkins, #Luke Askew

Film américain de 1975, de Kirk Douglas, avec lui-même, Bruce Dern, Bo Hopkins, James Stacy, Luke Askew. En 1892, au Texas, le Marshall Howard Nightingale fait campagne pour devenir sénateur. Pour cela il dirige une équipe de durs à cuire dans le but de traquer les criminels, assurer la sécurité de la population. Il s'appuie sur cet argument électoral pour gagner. Il vient à bout violemment de la bande Jack Starwhorn mais pas de ce dernier. Il réussit à le capturer mais le bandit a plus d'un tour dans son sac et rien ne se passera comme prévu. Kirk Douglas avait pris un double risque, en réalisant ce film et en prenant un rôle d'homme antipathique. La critique avait apprécié, le public moins. Il reste que Posse est bien tourné, ne tombe pas dans la caricature, est bourré de seconds rôles excellents et que Bruce Dern, qui est loin d'être mon acteur favori, est ici formidable. 

La brigade du Texas  (Posse)
La brigade du Texas  (Posse) La brigade du Texas  (Posse)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames, #Paul Newman, #George Kennedy, #Denis Hopper, #Luke Askew

Film américain de Stuart Rosenberg de 1967, avec Paul Newman, George Kennedy, Strother Martin, Luke Askew, Dennis Hopper, JD Cannon, Lou Antonio.  Tiré du livre homonyme de Donn Pearce. Un jour d'ivresse Luke s'amuse à détruire des parcmètres. En punition on l'envoie pour deux ans dans un camp de travaux forcés en Floride. Là, humiliations et mauvais traitements sont la règle, c'est plus qu'il ne peut supporter. Plusieurs fois il tente de s'évader. Histoire de prison à priori classique avec maton sadique, duels entre prisonniers, caïd au grand cœur et autres poncifs. Ce qui fait la valeur du film ce sont les rôles formidables de Paul Newman et George Kennedy, le bon rythme de la réalisation, une très bonne image, de bons seconds rôles d'acteurs prometteurs qui devinrent célèbres un peu plus tard.

 

Luke la main froide ( Cool hand Luke )Luke la main froide ( Cool hand Luke )
Luke la main froide ( Cool hand Luke )Luke la main froide ( Cool hand Luke )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Luke Askew, #Geoffrey Lewis, #Billy Green Bush, #Gary Grimes, #Bo Hopkins, #BIlly Green Bush

Pour une fois un titre évocateur, bien trouvé, qui colle à ce western:Culpepper cattle Dick Richards 1972

américain, l'un de mes préférés. Tourné par Dick Richards, en 1972, avec Luke Askew, Geoffrey Lewis, Gary Grimes, Billy Green Bush, Bo Hopkins. L'histoire du troupeau de monsieur Culpepper, des hommes qui l'emmènent à travers les contrées et leur destin. Au hasard de leur périple ils rencontrent beaucoup d'obstacles, différents groupes d'individus, des "Bons" se réclamant de la "Religion", et des bandits. L'expérience montrera que la distinction entre les uns et les autres est bien moins manichéenne qu'on le suppose. Paysages, chevaux, cuir, bois, animaux, adolescents en apprentissage et vieux durs à cuire, tout y est. Geoffrey Lewis, (ami de Clint Eastwood, jouant son frère dans "ça va cogner" et "doux dur et dingue"), donne un registre différent mais toujours sympathique.  Beaucoup de films ont relaté avec plus ou moins de bonheur, d'esthétisme ou de réalisme, ces grandes migrations. Ici, on y est plongé plus qu'ailleurs, et mieux. Je l'avais beaucoup apprécié en le découvrant en 1972, l'ai revu avec plaisir. Cette fois encore, en 2019, j'ai profité de ce premier film d'un réalisateur singulier qui nous gratifia aussi du remake réussi d" Adieu ma jolie" avec Robert Mitchum dans le rôle de Philip Marlowe et Charlotte Rampling dans celui de la belle. 

La poussière, la sueur et la poudre   (The Culpepper cattle go)La poussière, la sueur et la poudre   (The Culpepper cattle go)
La poussière, la sueur et la poudre   (The Culpepper cattle go)La poussière, la sueur et la poudre   (The Culpepper cattle go)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Lee van Cleef, #Luke Askew, #Stefanie Powers, #Pedro Armandariz
La chevauchée des sept mercenaires ( The magnificent seven ride )

( Correction: Yul Brynner, pas Brinner)

Film de George Mac Gowan de 1972. Lee Van Cleef, pourtant un de mes acteurs préférés, en lieu et place de Yul Brinner, difficile à avaler! Il est accompagné de l'estimable Luke Askew, Pedro Armandariz, Gary Busey, très jeune, Patrick Stewart, Srefanie Powers, du beau linge de seconds rôles récurrents dont tout fan de westerns digne de ce nom connait les trognes et les façons de jouer. L'ennui, malgré ces atouts, c'est l'histoire, qui, pour la troisième fois, montre un redoutable bandit mexicain menacer un village et le terroriser: plutôt lassant. Si le premier, Eli Walhalla, était très crédible, le second, Emilio Fernande z, aussi, le suivant est aussi pâle et sans intérêt que son teint est mat et son chapeau immense...

La chevauchée des sept mercenaires ( The magnificent seven ride )La chevauchée des sept mercenaires ( The magnificent seven ride )
La chevauchée des sept mercenaires ( The magnificent seven ride )La chevauchée des sept mercenaires ( The magnificent seven ride )

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog