Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #lon chaney jr catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Dana Andrews, #Jane Russel, #Lon Chaney Jr

Film américain de 1966, de RG Springsteen, avec Dana Andrews, Jane Russel, Lon Chaney Jr, John Agar, Tom Drake. Au Kansas, sur la route de Stone Jonction, le Shériff Johnny Reno est attaqué par les frères Connors, Joe et Ab, qui pensent l'avoir à leur trousse. Il tue Ab par réflexe d'auto-défense et capture Joe qu'il amène en ville pour le remettre aux autorités. Malheureusement celle-ci est tenue par un maire et des instances corrompues. Une population déchaînée voudra lyncher le prisonnier. On découvrira la vérité au prix de nombreuses morts. Les Connors étaient des boucs émissaires. 

Toute la ville est coupable  ( Johnny Reno )Toute la ville est coupable  ( Johnny Reno )
Toute la ville est coupable  ( Johnny Reno )Toute la ville est coupable  ( Johnny Reno )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Kirk Douglas, #Elsa Martinelli, #Walter Matthau, #Lon Chaney Jr, #Diana Douglas
La rivière de nos amours  ( The indian fighter )
La rivière de nos amours  ( The indian fighter )
La rivière de nos amours  ( The indian fighter )
La rivière de nos amours  ( The indian fighter )
La rivière de nos amours  ( The indian fighter )

Film américain de 1955, d'Andre de Toth,  premier métrage produit par Kirk Douglas avec lui-même, Elsa Martinelli, Walter Matthau, Lon Chaney Jr, Diana Douglas, Elisha Cook. La pertinence du titre qui de: "The indian fighter" devient "La rivière de nos amours" m'amuse toujours. Ce chasseur d'indiens, Johnny Hawks, vit en Oregon où, malgré qu'il ait tué jadis pas mal d'entre eux, il a de bons rapports avec certains. On l'envoie parlementer avec le chef Sioux Nuage Rouge afin qu'il autorise le passage d'un convoi sur ses terres. Elles regorgent d'or, en un endroit secret. Certains aventuriers, veulent s'en emparer. Pour y parvenir ils tuent des innocents, mentent, obligent Johnny à agir. Quand il a une minute il flirte avec une jolie squaw, précisément au bord de la rivière. Mais, comme il a le dos tourné, à cause des crimes cités plus haut, les Sioux attaquent le fort avec des ruses de...Sioux. Johnny, après beaucoup de morts inutiles de part et d'autre, supprimera les fauteurs de trouble, vivra enfin tranquille avec sa bien aimée. A un moment, il nous apprend que "le véritable amour de sa vie c'est la nature". Son cœur, heureusement, est assez grand pour y inclure la jeune femme. De beaux paysages, un thème où les points de vue de chacun sont respectés, des acteurs qui jouent bien, vraiment sympathique, ce film. Les Indiens sont enfin des hommes, pas seulement des cibles, les blancs pas seulement  des sadiques irresponsables et autres poncifs. Ce western amorça une nouvelle vision plus nuancée, de l'histoire. Un grand rôle pour Kirk Douglas . 

La rivière de nos amours  ( The indian fighter )La rivière de nos amours  ( The indian fighter )
La rivière de nos amours  ( The indian fighter )La rivière de nos amours  ( The indian fighter )
La rivière de nos amours  ( The indian fighter )La rivière de nos amours  ( The indian fighter )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Gregory Peck, #Westerns Américains, #Barbara Peyton, #Ward Bond, #Lon Chaney Jr, #Neville Brand
Fort invincible  (Only the valiant)

Film américain de Gordon Douglas, de 1951, en noir et blanc, avec Gregory Peck, Barbara Peyton, Ward Bond, Gig Young, Lon Chaney Junior, Neville Brand, Jeff Corey, Michael Ansara. Avant-poste de l'armée en territoire Apache, le "Fort invincible" a été décimé, brûlé par ceux-ci. Les soldats ont capturé leur chef, Tuscos. On l'amène devant les officiels qui décident de le faire juger ailleurs. Pour l'y conduire on envoie un corps de quelques hommes dirigé par le lieutenant Holliway. Il meurt dans une embuscade, Tuscos est libéré. Le capitaine Richard Lance, excellent officier, détesté par la plupart de ses subalternes, décide de retourner au fort, de le défendre coûte que coûte jusqu'à l'arrivée de la cavalerie. Comme souvent Gregory Peck joue un rôle ambigu, complexe, les seconds rôles sont typiques, bien interprétés. Une femme sert de prétexte romantique pour poser une dose de sentiment mais ce n'est pas ce qui marque le plus dans ce film aux forts caractères. Une oeuvre qui vaut la peine d'être vue.

Fort invincible  (Only the valiant)Fort invincible  (Only the valiant)
Fort invincible  (Only the valiant)Fort invincible  (Only the valiant)

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog