Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #lee marvin catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Comédies, #John Wayne, #Lee Marvin, #Elisabeth Allen, #Jack Warden

Film américain de John Ford, de 1963, avec John Wayne, Lee Marvin, Jack Warden, Elisabeth Allen, Cesar Romero, Dorothy Lamour. Dernière collaboration entre John Wayne et John Ford. Trois anciens combattants de la guerre du Pacifique sont restés sur une île française après son attaque par les japonais. (Historiquement c'est faux, aucune île polynésienne ne fut prise dans la tourmente.)  Le docteur Dedham a créé là un dispensaire. Il a épousé la princesse Manulani, décédée lors de l'accouchement de leur troisième enfant. Depuis Boston, la fille de son premier mariage, Amélia, vient vérifier s'il mène une vie irréprochable en vue de pouvoir, grâce à une clause de moralité, prouver le contraire, obtenir ses parts d'une riche société maritime. Pour aider le docteur, parti en mission, Donovan prétend que les trois enfants sont le siens. Avec le temps Amélia découvrira les charmes de l'endroit, l'amitié qui lie Donovan, Thomas et son père. Notons au passage, une fois de plus, la caricature du Français, gouverneur de l'île, comme par hasard fat et libidineux, avec un accent totalement faux, figure déjà vu dans de nombreux westerns, Vera Cruz, par exemple. Gentil. Je n'avais jamais vu ce film, par instinct, c'est fait. 

La taverne de l'Irlandais (Donovan's reef)La taverne de l'Irlandais (Donovan's reef)
La taverne de l'Irlandais (Donovan's reef)La taverne de l'Irlandais (Donovan's reef)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Chefs d'oeuvre divers, #Westerns Américains, #John Wayne, #James Stewart, #Lee Marvin, #Lee van Cleef, #Vera Miles
L'homme qui tua Liberty Valance ( The man who shot Liberty Valance )
L'homme qui tua Liberty Valance ( The man who shot Liberty Valance )
L'homme qui tua Liberty Valance ( The man who shot Liberty Valance )
L'homme qui tua Liberty Valance ( The man who shot Liberty Valance )
L'homme qui tua Liberty Valance ( The man who shot Liberty Valance )
L'homme qui tua Liberty Valance ( The man who shot Liberty Valance )
L'homme qui tua Liberty Valance ( The man who shot Liberty Valance )

Film américain de John Ford, de 1962, avec John Wayne, James Stewart, Lee Marvin, Lee Van Cleef, Wooddy Strode, Vera Miles , Edmond O'Brien, L'avocat idéaliste Stoddard vient dans l'Ouest pour y apporter la légalité. A peine arrivé sa diligence est attaquée et le chef de la bande le laisse pour mort. Il apprend par le cow-boy Tom Doniphon le nom de son agresseur: le redoutable Liberty Valance. Stoddard tient à ses principes, à la non violence. Il sera mis devant celle-ci, obligé de répliquer. J'ai réalisé n'avoir pas chroniqué ce film magnifique, à l'histoire détaillée, aux héros attachants, singuliers, aux sentiments bien expliqués. Comme toujours John Ford s'attache aussi aux seconds rôles, les rend marquants: Woody Strode, Lee Van Cleef, Edmond O'Brien, ne font pas de la figuration.  " L'homme qui tua Liberty Valance", passé très souvent à la télévision,  continuera longtemps de fasciner les amoureux du western et ceux qui aiment le cinéma tout court. 

L'homme qui tua Liberty Valance ( The man who shot Liberty Valance )L'homme qui tua Liberty Valance ( The man who shot Liberty Valance )
L'homme qui tua Liberty Valance ( The man who shot Liberty Valance )L'homme qui tua Liberty Valance ( The man who shot Liberty Valance )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Randolph Scott, #Lee Marvin, #Gail Russel

Film américain de Bud Boetticher, de 1956, avec Randolph Scott, Lee Marvin, Gail Russel. Le shérif Stride a perdu sa femme, tuée lors d'un hold-up. Il cherche les sept hommes responsables pour les tuer. Il en abat deux dans le désert et rencontre un couple de pionniers. Ceux-ci lui demandent de rester avec eux pour lutter contre les indiens Chiricahuas qui les entourent. Plus tard, dans un relais de poste abandonné, Stride croise Bill Masters, qu'il mit jadis en prison, bien décidé à l'aider pour, surtout, récupérer l'argent volé. J'étais persuadé avoir chroniqué ce superbe western, que j'ai vu plusieurs fois sans me lasser. Donc, avec beaucoup de retard, je lui rends justice.

Sept hommes à abattre ( Seven men from now )Sept hommes à abattre ( Seven men from now )
Sept hommes à abattre ( Seven men from now )Sept hommes à abattre ( Seven men from now )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Lee Marvin, #Ronald Reagan, #Angie DIckinson, #Claude Akins, #John Cassavetes

Film américain de 1964, de Don Siegel, avec Lee Marvin, Ronald Reagan, Clu Gullager, Angie Dickinson, Claude Akins, John Cassavetes. Charlie Strom et Lee, deux tueurs à gages, sont chargés d'un contrat. Ils abattent froidement Johnny North, caché dans un institut d'aveugles où il enseigne. Il se laisse tuer sans résistance. Cela intrigue Charlie qui échafaude des hypothèses diverses pour comprendre cette étrange conduite. Avec son compère ils feront tout pour connaitre le fin mot de l'histoire et, peut-être, s'enrichir au passage.

Novateur, maîtrisé, à voir.

A bout portant  ( The killers )A bout portant  ( The killers )
A bout portant  ( The killers )A bout portant  ( The killers )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Glenn Ford, #Lee Marvin, #Gloria Grahame, #Jocelyn Brando

Film américain de Fritz Lang, de 1953, tourné en quinze jours, une prouesse, avec Glenn Ford, Gloria Grahame, Lee Marvin, Jocelyn Brando. Le policier Dave Bannion, à la suite du suicide d'un de ses collègues, réalise que la corruption organisée par le chef gangster Lagana touche ceux qui sont autour de lui. Il fouille un peu trop, son épouse est tuée dans un attentat. Il continue son enquête, en rage, utilise presque les mêmes méthodes que ses adversaires. Un homme redoutable, qui s'en prend facilement aux femmes, lui barre le chemin. Bannion  confondra ses ennemis, reprendra le flambeau non sans avoir payé très cher de sa personne. Glenn Ford joue bien son rôle, les actrices sont convaincantes, Lee Marvin particulièrement odieux. De plus le noir et blanc convient par définition à cette oeuvre tirée d'un roman "noir" du maitre William P Mc Givern. Nous sommes habitués aujourd'hui à des approches plus gores mais, pour l'époque, le traitement ne manquait pas d'audace.

Règlement de compte  ( The big heat )Règlement de compte  ( The big heat )
Règlement de compte  ( The big heat )Règlement de compte  ( The big heat )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Van Heflin, #Lee Marvin, #Anne Bancroft

Film américain d'Hugo Fregonese, de 1954, avec Van Heflin, Lee Marvin, Ann Bancroft, Peter Graves, Richard Boone, Claude Akins. En 1864 des soldats sudistes s'évadent et forment le projet de dévaliser les banques d'une petite ville yankee, Saint Albans, puis de s'enfuir au Canada, assez proche de celle-ci. Ils réussiront. Ces faits sont historiques même si le film prend quelque liberté avec la réalité. Une oeuvre dénuée de manichéisme, subtile, avec des acteurs épatants qui faisaient tous leurs preuves dans les westerns qu'on aime.

Le raid  ( The raid )Le raid  ( The raid )
Le raid  ( The raid )Le raid  ( The raid )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #John Wayne, #Lee Marvin
Les comancheros
Les comancheros
Les comancheros

Film américain de 1961, de Michael Curtiz et, en partie, de John Wayne, avec John Wayne, Stuart Whitman, Lee Marvin, Ina Balin, Jack Elam, Patrick Wayne, Bruce Cabot. Paul Regret se bat en duel à la Nouvelle Orléans. Il tue son adversaire. Il s'enfuit au Texas. Le chef des Rangers, Jake Cutter l'arrête. Il s'échappe, Jake le rattrappe. Il se rachètera en luttant avec lui contre des blancs qui pillent la région en s'associant à des indiens Comanches. Coloré, sympathique. Un film où on exhibe des winchesters qui n'existeront que 23 ans plus tard et où les Comanches sont joués par des Apaches, ne peut que réjouir Oncle Valcogne. Passé très souvent à la télévision ces Comancheros nous gratifient de la prèsence inspirée, trop courte, de Lee Marvin, on y retrouve aussi les bonnes trognes de Jack Elam et autres seconds rôles savoureux.

Les comancherosLes comancheros
Les comancheros
Les comancheros

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Burt Lancaster, #Lee Marvin, #Jack Palance, #Claudia Cardinale
Les professionnels  (The professionals )

Film américain de Richard Brooks, de 1966, avec Burt Lancaster, Claudia Cardinale, Lee Marvin, Robert Ryan, Jack Palance, Woody Strode, Ralph Bellamy, Marie Gomez. La fine fleur du western dans une histoire simple, pleine d'intérêt: un magnat du rail demande à d'anciens aventuriers, qui ont participé jadis à la révolution mexicaine auprès de Pancho Villa, de ramener son épouse kidnappée par un homme redoutable qui en exige une rançon. Nos héros traverseront le désert, attaqueront des bandes qui veulent leur peau, sauveront celle-ci après moult stratagèmes et accompliront leur mission. Mais les apparences sont trompeuses, les brutes peuvent changer, les choses ne pas être ce qu'elles semblent, les êtres surprendre. Paysages, action, dialogues savoureux, équipe épatante, héroïnes au caractère bien trempé font de cette oeuvre un très bon western. On va ici à l'essentiel, les images sont belles, le réalisateur laisse quelques moments calmes bien placés agrémenter le récit, aider à percer les motivations de tous. Pour une fois, les bonus du DVD sont assez informatifs même si on tombe encore sur le côté obligé style:"Tout était si formidable!" car on sent bien qu'il doit y avoir une part de vérité. Un grand plaisir de le revoir.

 

Les professionnels  (The professionals )Les professionnels  (The professionals )
Les professionnels  (The professionals )Les professionnels  (The professionals )
Les professionnels  (The professionals )Les professionnels  (The professionals )
Les professionnels  (The professionals )Les professionnels  (The professionals )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Western stars, #Lee Marvin, #Westerns Américains
Lee Marvin
Lee Marvin

Né le 19 Février 1924 à New York et décédé le 29 Août 1987 à Tucson, Arizona. Plombier au début de sa vie, il devint le grand acteur que l'on sait et joua dans beaucoup d'excellents films.

Westerns: Duel sans merci

                 Le relais de l'or maudit

                 L'expédition du fort King

                 Les massacreurs du Kansas

                 Bataille sans merci

                Sept hommes à abattre

                Les comancheros

                L'homme qui tua Liberty Valence

                Cat Ballou

                Les professionnels

                La kermesse de l'ouest

                Monte walsh

                Du sang dans la poussière

               

Lee Marvin
Lee Marvin

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Lee Marvin, #Victor Mature
Les inconnus dans la ville  ( Violent saturday )
Les inconnus dans la ville  ( Violent saturday )
Les inconnus dans la ville  ( Violent saturday )
Les inconnus dans la ville  ( Violent saturday )

Film de 1955 de Richard Fleischer titré "Violent Saturday" aux Etats Unis et "Les inconnus dans la ville" en France... Avec Victor Mature, Ernest Borgnine, Lee Marvin, Stephen Mac Nally, Virginia Leith, Richard Egan, Sylvia Sydney, acteurs confirmés de ces années 50, jouant dans cette oeuvre aux plans magnifiques, au technicolor flamboyant, au déroulement plutôt interessant, aux scènes d'action efficaces. Certains pensent qu'on a là un chef d'oeuvre: quelques scènes semblent légèrement longuettes ou inutiles aujourd'hui, mais la chair essentielle subsiste ce beau film mérite d'être vu, revu ou découvert.

Les inconnus dans la ville  ( Violent saturday )Les inconnus dans la ville  ( Violent saturday )
Les inconnus dans la ville  ( Violent saturday )Les inconnus dans la ville  ( Violent saturday )

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog