Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 08:26
Le dernier de la liste (The list of Adrian Messenger)

Film Américain de 1963 de John Huston, avec George C Scott, Kirk Douglas, Marcel Dalio, Jacques Roux, Robert Mitchum, Frank Sinatra, Tony Curtis, Burt Lancaster, Dana Winter. Adrian Messenger remet une liste de noms à son ami Anthony Gethyin, ancien des services secrets britanniques. Il lui explique qu'il cherche à connaitre les adresses des individus inscrits mais qu'il ne s'agit pas d'une conspiration. Plus tard, Messenger prend l'avion et celui-ci explose. Gethryn aidé d'un ami Français tente de dénouer le mystère, la plupart des personnes qu'ils recherchent ayant disparues à la suite d'accidents. Une intrigue confuse, un exercice de style où Huston a grimé ses acteurs principaux de façon à ce qu'on ne puisse les reconnaitre, font de ce film une curiosité mais pas une oeuvre majeure.

Le dernier de la liste (The list of Adrian Messenger)
Le dernier de la liste (The list of Adrian Messenger) Le dernier de la liste (The list of Adrian Messenger)
Le dernier de la liste (The list of Adrian Messenger)
Repost 0
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 16:16
La griffe du passé

Film Américain de Jacques Tourneur, de 1947, avec Robert Mitchum, Kirk Douglas, Jane Greer, Rhonda Fleming, Richard Webb, Dickie Moore, Steve Brodie. Jeff Markham tient un petit garage en province. Un homme passe le voir et lui rappelle leur amitié passée. Il lui indique que Whit Sterling, pour qui Jeff a travaillé jadis comme détective privé, désire instamment le voir afin de lui faire payer la dette qu'il a envers lui. Mandaté jadis par celui-ci pour retrouver sa femme, envolée avec quarante mille dollars, Jeff s'était chargé de la mission mais était tombé amoureux de la belle. De coups durs en rebondissements il tentera d'échapper à son passé. Un beau noir et blanc, des acteurs mythiques, une ambiance bien sombre et nostalgique...difficile de faire mieux.

La griffe du passé
La griffe du passéLa griffe du passé
La griffe du passé
Repost 0
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 08:21
La caravane de feu

Film de 1967 de Burt Kennedy avec John Wayne, Kirk Douglas, Howard Keel, Bruce Cabot, Keenan Wynn, Bruce Dern, Emilio Fernandez. Frank Pierce a volé les terres de Tom Jackson. Il demande à un tueur, Lomax, de l'éliminer. Mais Tom Jackson parvient à retourner Lomax. Ils s'organisent avec quelques malins et une bande d'indiens révoltés contre Pierce pour s'emparer de sa diligence transformée en char d'assaut et contenant une énorme somme d'or issue d'un filon trouvé chez Tom Jackson. A voir surtout pour les deux acteurs vedettes.

La caravane de feu
La caravane de feuLa caravane de feu
La caravane de feu
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Westerns Américains John Wayne Kirk Douglas
commenter cet article
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 10:07
Spartacus
Spartacus
Spartacus

Film de Stanley Kubrick, de 1960, avec une prestigieuse distribution: Kirk Douglas, Tony Curtis, Jean Simmons, Peter Ustinov, Laurence Olivier, Woody Strode, Charles Laughton, John Ireland. Tiré d'un livre de Howard Fast, qui, par ailleurs, écrivait aussi de la science-fiction, ce film fleuve commet pas mal d'erreurs historiques sans que cela soit préjudiciable au plaisir qu'on a a le voir. Grand spectacle assuré, images magnifiques, héros charismatiques, "Spartacus" est un régal. Le thème qui l'emporte par dessus tout est celui de la liberté, toujours remise en cause, écrasée, mais qui, obstinément, reste un espoir indestructible.

Spartacus
SpartacusSpartacus
SpartacusSpartacus
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Kirk Douglas Peplum
commenter cet article
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 20:12
La rivière de nos amours
La rivière de nos amours
La rivière de nos amours
La rivière de nos amours

Film de 1955 d'Andre de Toth,  premier métrage produit par Kirk Douglas avec lui même, Elsa Martinelli, Walter Matthau, Lon Chaney Jr, Diana Douglas, Elisha Cook. La pertinence du titre qui de "The indian fighter" devient "La rivière de nos amours" m'amuse toujours. Ce chasseur d'indiens, Johnny Hawks, vit en Oregon où, malgré qu'il ait tué jadis pas mal d'entre eux, il a de bons rapports avec certains. On l'envoie parlementer avec le chef Sioux Nuage Rouge afin qu'il autorise le passage d'un convoi sur ses terres. Elles regorgent d'or, en un endroit secret, et certains aventuriers, veulent s'en emparer. Pour y parvenir ils tuent des innocents, mentent, obligent Johnny à agir. Quand il a une minute il flirte avec une jolie squaw, précisément au bord de la rivière. Mais comme il a le dos tourné, à cause des crimes cités plus haut, les Sioux attaquent le fort avec des ruses de...Sioux. Johnny, après beaucoup de morts inutiles de part et d'autre, supprimera les fauteurs de trouble et vivra enfin tranquille avec sa bien aimée. A un moment, il nous apprend que le véritable amour de sa vie c'est la nature, mais son coeur, heureusement, est assez grand pour y inclure la jeune femme. De beaux paysages, un thème où on respecte les points de vue de chacun, des acteurs qui jouent bien, vraiment sympathique, ce film.

La rivière de nos amoursLa rivière de nos amours
La rivière de nos amoursLa rivière de nos amours
La rivière de nos amoursLa rivière de nos amours
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Westerns Américains Kirk Douglas
commenter cet article
12 août 2015 3 12 /08 /août /2015 06:33
L'homme qui n'a pas d'étoile

Film de King Vidor de 1955 avec Kirk Douglas, Jeanne Crain, Claire Trevor, Richard Boone, Mara Corday, Jack Elam. Dempsey Rae et Jeff Jimson trouvent du travail au ranch de madame Reed Bowman, femme énergique et volontaire. Son voisin, Tom Cassidy, décide de clôturer ses pâtures avec des barbelés. S'étant séparée de son contremaitre, Strap, et le remplaçant par Dempsey qui, pour des raisons personnelles, hait les fils de fer, elle entre en guerre avec Cassidy; ses hommes et leur chef, Steve Miles. Une ode à la liberté incarnée par un Kirk Douglas habité par son rôle.

L'homme qui n'a pas d'étoileL'homme qui n'a pas d'étoile
L'homme qui n'a pas d'étoileL'homme qui n'a pas d'étoile
L'homme qui n'a pas d'étoileL'homme qui n'a pas d'étoile
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Kirk Douglas Westerns Américains
commenter cet article
5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 09:25
Les vikings
Les vikings
Les vikings
Les vikings

Film de Richard Fleischer avec Kirk Douglas, Tony Curtis, Janet Leigh, Ernest Borgnine, James Donald, Alexander Knox, Maxine Audley. En 900, les vikings mettent à sac le Nord de l'Angleterre. A la faveur d'un raid, leur chef, Ragnar, viole la reine anglaise Enid. Elle donnera naissance à Erik, enlevé par le viking Bjorn, ramené dans le village de son père et de son demi-frère, Einar, fils légitime de Ragnar. Les deux hommes se détestent, convoitent la même femme. Leur rivalité se résoudra sur fond de guerre et de révélations. Belle reconstitution historique, une approche du monde viking avec ses jeux, ses moeurs, de l'action. De grands rôles pour Kirk Douglas et Tony Curtis. La séquence du chateau fort a été tournée en France, à Fort La Latte, situé sur la roche Guyon, en face du cap Frehel, dans les Côtes d'Armor. Les vikings ne risquaient pas de l'attaquer car il a été construit en 1340 ! De même, Ernest Borgnine, légèrement plus jeune que Kirk Douglas, joue son père! Magie du cinéma!

Les vikingsLes vikings
Les vikingsLes vikings
Les vikingsLes vikings
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Kirk Douglas Ciné Aventures Tony Curtis
commenter cet article
4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 18:32
El perdido

Film de 1961 de Robert Aldrich avec Kirk Douglas, Dorothy Malone ( voir: "Western dames), Rock Hudson, Joseph Cotten, Carol Lynley, Jack Elam, Neville Brand. Brendan O Malley, coupable de meurtre, fuit vers le Mexique. En chemin il retourne en un lieu où, jadis, il a connu Belle, devenue madame Breckenridge. Il fait aussi la connaissance de sa fille de 16 ans, Missy, dont il tombe vite amoureux. De retour au ranch, Breckenridge explique qu'il a besoin d'hommes pour convoyer un troupeau. Brendan accepte de travailler pour un cinquième du prix de celui-ci. Le shérif Stribling les accompagne en comptant bien l'arréter en route. A la suite du décès de son mari, Belle s'éprend du shérif. Brendan O Malley et Missy sont en pleine romance. Le ton monte entre les deux hommes et le duel est inévitable. Quand il apprend que Missy est sa propre fille, Brendan O Malley ne tient plus à la vie et c'est avec un révolver déchargé qu'il affonte son adversaire. Un thème de tragédie grecque pour un western atypique à l'interprétation formidable.

El perdidoEl perdido
El perdidoEl perdido
El perdido
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Kirk Douglas Westerns Américains
commenter cet article
4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 09:12
Seuls sont les indomptés

Film de 1962 de David MiIller et Kirk Douglas avec lui même, Gena Rowlands, Walter Matthau, George Kennedy, Bill Raisch,Carrol O'Connor. Dans les années 1960,"Jack" John W Burns, revient après avoir travaillé un peu partout comme cow boy dans son pays. Il retrouve son amour de jeunesse, mariée à son meilleur ami. Paul Bundi est en prison pour avoir aidé des clandestins Mexicains à passer la frontière. Jack se fait arrêter par la police en vue de l'aider à s'évader. Mais Paul refuse de continuer ce genre de vie. Jack s'échappe alors sans lui avec des Mexicains et, en conséquence, est traqué par le Shérif Johnson Walter. Celui-ci, malgré qu'il l'apprécie, est contraint de les poursuivre, son cheval et lui, avec une équipe d'hommes et un hélicoptère. Classer d'emblée ce film dans la rubrique: "Chefs d’œuvre" est légitime !

Seuls sont les indomptésSeuls sont les indomptés
Seuls sont les indomptésSeuls sont les indomptés
Seuls sont les indomptésSeuls sont les indomptés
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Kirk Douglas Chefs d'oeuvre divers Westerns Américains
commenter cet article
3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 05:44
Le dernier train de Gun Hill
Le dernier train de Gun Hill
Le dernier train de Gun Hill

Film de 1959 de John Sturges avec Kirk Douglas, Anthony Quinn, Carolyn Jones, Brad Dexter, Brian G Hutton, Earl Hollliman. Le shériff Matt Morgan était marié à une femme indienne. Elle a été violée et tuée par deux cow boys. L'un est le fils d'un ami de Morgan, devenu un très riche rancher, bien décidé à protéger son fils du courroux du shériff à n'importe quel prix. Inflexible, Morgan fera tout, presque seul, pour faire juger le meurtrier. Mais, pour y parvenir, il doivent monter dans le dernier train qui passe à Gun Hill ce soir là. J'avais déjà chroniqué ce superbe western avant qu'il saute à la faveur du changement de plate-forme, mais faire et défaire c'est toujours travailler! Bref. Donc je le redis, ce western est un de mes préférés avec le premier "3 h 10 , pour Yuma". La confrontation Kirk Douglas/Anthony Quinn confine à la tragédie grecque, l'action est magistralement menée, l'image  impeccable.

Le dernier train de Gun HillLe dernier train de Gun Hill
Le dernier train de Gun Hill
Le dernier train de Gun Hill
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Kirk Douglas Westerns Américains Anthony Quinn
commenter cet article
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 15:17
Le reptile (There was a crooked man)

Film de 1970 de Joseph L Mankiewicz avec Kirk Douglas, Henry Fonda, Warren Oates, Burgess Meredith, Hume Cronyn, John Randolph, Lee Grant, Victor French, Martin Gabel. Paris Pitman vole 500000 dollars à un gros rancher et les cache dans un lieu secret et dangereux. Arrété, il se retrouve au bagne en Arizona. Les conditions de vie sont difficiles mais Paris fait preuve de beaucoup de débrouillardise, d'humour, de courage, et se retrouve vite leader des prisonniers. Le directeur de la prison aimerait qu'il le seconde. Ils nouent un pacte. L'avenir montrera que rien n'est simple. A sa sortie ce western ne m'avait pas emballé. Il était contraire à l'idée que je me faisais des héros décrits. A présent je retiens  l'excellente mise en scène, les images léchées, les idées scénaristiques, l'amoralité revendiquée qu'il apporte. Kirk Douglas et Henry Fonda s'en donnent à coeur joie, c'est un plaisir aujourd'hui de les voir ainsi à contre-emploi.

Le reptile (There was a crooked man)Le reptile (There was a crooked man)
Le reptile (There was a crooked man)Le reptile (There was a crooked man)
Le reptile (There was a crooked man)Le reptile (There was a crooked man)
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Kirk Douglas Henry Fonda Westerns Américains
commenter cet article
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 13:38
La captive aux yeux clairs

Après "La rivière rouge" Howard Hawks sort ce film en 1952, à la très belle photographie noir et blanc, inspiré d'un livre d'Alfred Bertram Guthrie contant le voyage du navire "Le Mandan" du Missouri jusque chez les Indiens Pieds-noirs. Avec Kirk Douglas, Dewey Martin, Arthur Hunnicut, Elisabeth Threatt, Buddy Bear, Stephen Geray, Hank Worden. L'idéal est de voir sa version longue de 140 minutes plutôt que sa version commerciale réduite de 20. En 1832, la jeune Indienne Teal eye, (gazelle, dans la version française), accompagne une expédition censée favoriser les échanges entre les blancs et les siens. Sa présence  mettra à rude épreuve l'amitié de deux trappeurs du groupe. Une longue promenade dans des paysages superbes, accompagné d'acteurs excellents. Un classique à ne pas manquer.

La captive aux yeux clairsLa captive aux yeux clairs
La captive aux yeux clairsLa captive aux yeux clairs
La captive aux yeux clairsLa captive aux yeux clairs
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Kirk Douglas Westerns Américains Chefs d'oeuvre divers
commenter cet article
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 07:29
20000 lieues sous les mers

Film de 1954 de Richard Fleischer, issu de l'oeuvre de Jules Vernes, commandé par les productions Disney et première réalisation de cette firme réalisée en prise de vue réelle. Un travail titanesque, un gros investissement, des acteurs talentueux et une réussite.  James Mason est le professeur Nemo, Kirk Douglas le bondissant, facétieux et séducteur marin Ned Land, Paul Lucas le professeur Aronnax et Peter Lorre son dévoué serviteur. Les autres vedettes sont surtout le " Nautilus", un calmar géant, des scaphandriers, la mer. Des couleurs superbes, du voyage, de l'action, comment ne pas replonger ?

20000 lieues sous les mers
20000 lieues sous les mers
20000 lieues sous les mers
20000 lieues sous les mers
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Kirk Douglas Ciné Aventures
commenter cet article
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 07:00
L'arrangement
L'arrangement

Film de 1969 d'Elia Kazan, tiré de son propre livre, avec Faye Dunaway, Kirk Douglas, Hume Cronyn, Deborah Kerr, Richard Boone, Michael Higgins. Après un spectaculaire suicide raté, un homme se penche sur son passé, la valeur de la vie, la vanité des succès, l'incommunicabilité, les désirs. L'une des rares qui puisse l'éclairer sur ce chemin est une ancienne liaison, Gwen. Faye Dunaway est magnifique, touchante. Kirk Douglas nous gratifie de son jeu impeccable. Vous vous souviendrez longtemps de sa partition au piano. Magie du cinéma: Richard Boone, né en 1917, alors que Kirk Douglas est né en 1916 seulement, joue pourtant son père avec conviction. Beaucoup de raisons de connaitre, revoir ou redécouvrir cette oeuvre.

L'arrangementL'arrangement
L'arrangementL'arrangement
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Kirk Douglas Ciné Drames Faye Dunaway
commenter cet article
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 21:44
La route de l'Ouest

Film de 1967 d'Andrew V Mac Laglen avec Robert Mitchum, Kirk Douglas, Richard Widmark, Lola Allbright, Sally Fields, Jack Elam, Harry Carey Jr, John Mitchum. Un ancien sénateur américain dur à cuire et mégalomane décide d'emmener un convoi jusqu'en Oregon. Ses méthodes expéditives ne sont pas du goût de tout le monde. Kirk Douglas est intraitable,  face à lui Richard Widmark, fermier généreux, et Robert Mitchum, éclaireur très humain, ont fort à faire. Périple parsemé d'embûches, rencontres difficiles avec des Indiens, rebondissements, emplissent les deux heures de ce film prévu pour durer vingt minutes de plus. Andrew Mac Laglen n'est pas mon réalisateur préféré, cette route montre quelques ornières, sauvée par le plaisir de revoir ces trois magnifiques acteurs, sans oublier Jack Elam.  Paysages bien rendus, explications précises sur la manière dont un convoi pouvait avancer, états d'âme des individus qui le composent, très belle copie, bon son, agrémentent cette oeuvre représentative du western.

La route de l'OuestLa route de l'Ouest
La route de l'Ouest
La route de l'OuestLa route de l'Ouest
Repost 0

Présentation

  • : valcogne.com Espace Libre
  • valcogne.com Espace Libre
  • : Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.
  • Contact

Auteur

  • valcogne.over-blog.com
  • Parler de soi est un exercice que je laisse à ceux qui sont sûrs de tout. Visiter mon blog est celui que je vous propose...
  • Parler de soi est un exercice que je laisse à ceux qui sont sûrs de tout. Visiter mon blog est celui que je vous propose...

Accueil

Bienvenue

A toutes et tous

Recherche

Précision

Ici, on ne fait pas de cinéma.

Raison sociale

Valcogne

" Le bon goût retrouvé "