Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #kate beckinsale catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Vampires, #Hugh Jackman, #Kate Beckinsale, #Richard Roxburgh, #David Wenham, #Shuler Hensley, #Elena Alaya

Film américano-tchèque de Stephen Sommers, de 2004, avec Hugh Jackman, Kate Beckinsale. En 1888, le célèbre chasseur de vampires Van Helsing tue Mr Hyde sur le toit de notre dame de Paris. Puis le Vatican l'envoie en Transylvanie contrarier les projets du Comte Dracula qui utilise les recherches du docteur Frankeinstein, aidé d'un loup garou, pour ourdir de sombres projets. Van Helsing rencontre Ana Valerious qui pourchasse aussi le Comte coupable d'avoir décimé toute sa famille. Le couple parvient à tuer une des trois femmes de Dracula et se rend dans son château, avec la ferme intention de l'occire à jamais. Des idées drôles, des croisements à priori sympathiques dont la réalisation lorgne trop sur l'esthétique d'autres films, trop carton-pâte et surenchère d'effets spéciaux pour nous impressionner vraiment. Les films de série B de la Hammer, sans moyens énormes, dégageaient une poésie, des effets flippants bien supérieurs à cette mouture moderne. Christopher Lee reste le vrai grand "Dracula", malgré l'acteur ici convaincant, le Van Helsing interprété par Peter Cushing est meilleur que Hugh Jackman, que j'apprécie cependant par ailleurs. 

Van HelsingVan Helsing
Van HelsingVan Helsing

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Vampires, #Ciné Fantastique, #Kate Beckinsale, #Scott Speedman, #Derk Jacobi, #Bill Nighy, #Underworld

Film américain de 2006, de Len Wiseman, avec Kate Beckinsale, Scott Speedman, Derek Jacobi, Bill Nighy, Tony Curran. Suite du conflit entre les vampires et les lycans. Sélène doit neutraliser le dernier chef des Anciens, devenu un être hybride qui veut libérer son frère, un lycan sanguinaire. Sélène découvre la vérité sur ses origines, intimement liée aux racines de la guerre qui déchire vampires et lycans depuis des siècles. Sympa.

Underworld 2 : evolutionUnderworld 2 : evolution
Underworld 2 : evolutionUnderworld 2 : evolution

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Colin Farrel, #Kate Beckinsale
Total recall (2012)

Film américain de 2012, de Len Wiseman, avec Colin Farrel, Kate Beckinsale, Jessica Biel, Bryan Cranston, John Cho, Bill Nighy, Ethan Hawke. Remake du premier "Total recall" chroniqué ici. Cette fois, l'action se passe sur terre, Mars est oubliée. L'interrogation centrale qui hantait l'oeuvre de Philip K Dick se résume par la question: "Qu'est ce que la réalité?". Nos souvenirs sont ils réels et, si on les changent, à quoi cela conduit il ? Dans les deux films cette ambiguité est respectée, on ignore si Hauser vit vraiment ses aventures ou s'il est encore sous la domination d'une machine. Ici il y a beaucoup d'action, un grand soin apporté aux effets spéciaux, mais le film n'est pas meilleur que l'original, loin de là.

Total recall (2012)Total recall (2012)
Total recall (2012)Total recall (2012)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Fantastique, #Underworld, #Vampires, #Kate Beckinsale, #Scott Speedman, #Bill Nighy
Underworld

Film américain de 2003, de Len Wiseman, avec Kate Beckinsale, Scott Speedman, Shane Brolly. Bill Nighy, Tony Curan, Michael Sheen. Vampires et loups-garous se livrent une guerre féroce que seule Séléna, mutante, saurait régler. Une sympathique saga, toute de bleu et noir vêtue, qui doit beaucoup à Kate Beckinsale, son héroïne. Gracieuse, bondissante, ravissante, tueuse impitoyable, mais pour le bien, évidemment. Marcus,  vampire en chef, est parfait. Bizarrement, c'est après Underwold qu'on vit débouler le succès massif du mélange Vampires-loups-garous à destination des ados dans une autre saga plus...consensuelle: Twilight. 

Underworld Underworld
Underworld Underworld
Underworld Underworld

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Fantastique, #Vampires, #Kate Beckinsale, #Stephen Rea, #Underworld
Underworld nouvelle ère ( Underworld awakening )

Film de 2012 de Mans Marlind avec Kate Beckinsale, Stephen Rea, Theo James, Michael Ealy, India Eisley. Après deux "Underworld" réussis  il y en eu un troisième où l'héroîne, Sélène, incarnée par Kate Blackinsale, était remplacée par Rhona Mitra. Dans ce quatrième opus, on retrouve Kate, toute vêtue de cuir et d'une cape noire du plus bel effet. On s'extasie devant ses prouesses physiques, son art du lancer, son énergie, ses GRANDS yeux bleus plus bleus que bleus. Vampires et garous s'étripaient jadis joyeusement dans la plus grande confidentialité mais les hommes, ces benêts, ignoraient leur existence! Maintenant, l'humanité a décidé de les exterminer. C'est sans compter sur des méchants savants voulant étudier quelques spécimens, les marier, les cloner, dominer et contrôler ces super créatures un peu comme des instances occultes cherchent "Alien" pour se servir de ses facultés selon leurs noirs desseins. L'ensemble donne une bonne distraction genre série B+++ car les moyens sont au rendez vous, l'action constante, la photographie léchée, les péripéties attendues évitant d'attraper des maux de tête mais permettant de passer un bon moment en attendant la sortie du cinquième épisode clairement annoncé à la fin de celui ci.

Underworld nouvelle ère ( Underworld awakening )Underworld nouvelle ère ( Underworld awakening )
Underworld nouvelle ère ( Underworld awakening )Underworld nouvelle ère ( Underworld awakening )
Underworld nouvelle ère ( Underworld awakening )Underworld nouvelle ère ( Underworld awakening )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Aventures, #Mark Walhberg, #Kate Beckinsale
Contrebande

Film de 2012 de Baltasar Kormakur avec Mark Wahlberg, Kate Beckinsale, Ben Foster, Giovanni Ribisi .Je suis allé voir ce néo polar entre deux averses surtout pour la présence de Mark Wahlberg. Certaines choses se passant dans le domaine maritime, on apprend quelques magouilles utilisées par les petits malins de la contrebande. Pour le reste, c'est comme dans le sketch de Bigard, les gens se foutent où ils ne devraient surtout pas se rendre, on devine à l'avance tout ce qui serait angoissant et on se demande avec inquiétude comment le scénariste a pu être aussi négligent, jusqu'au happy end improbable qu'il nous propose...Pas de génie dans l'image, rien qui incite à retourner voir cette oeuvre.

ContrebandeContrebande
ContrebandeContrebande

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog