Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #jet li catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Asiatique, #Jet Li, #Zhou Xun, #Kun Chen

Film Hongkongais de Tsui Hark, de 2011, avec Jet Li, Zhou Xun, Kun Chen, Kwai Lun-Mei. En Chine, à la fin de la dynastie Ming, un eunuque terrible cherche à éliminer tous ses opposants par la force. Un groupe de rebelle, mené par Zhao, le résistant, s'organise pour riposter. De très bons acteurs, des images splendides, de l'aventure, une réussite. 

 

Dragon gate : la légende des sabres volants ( Flying swords: Dragon gate )Dragon gate : la légende des sabres volants ( Flying swords: Dragon gate )
Dragon gate : la légende des sabres volants ( Flying swords: Dragon gate )Dragon gate : la légende des sabres volants ( Flying swords: Dragon gate )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Action, #Sylvester Stallone, #Jason Statham, #Arnold Schwarznegger, #Jean Claude Van Damme, #Mickey Rourke, #Jet Li, #Bruce Willis
Expendables

Film de 2010, de et avec, Sylvester Stallone. S'adresse surtout aux hommes, à priori. Le casting est impressionnant: Mickey Rourke, Jason Statham, Jet LI, Dolf Lundgren, Randy Couture, Steve Austin et, avec une belle pointe d'humour: Bruce Willis en contre emploi et Arnold Shwarznegger en futur président des USA. On cavale, on décime, on éparpille, on explose, on accommode "façon puzzle" comme disait Bernard Blier dans " les tontons". Pas besoin de réfléchir, juste à déguster cet hommage aux "douze salopards" réactualisés avec des héros globalement plus positifs et courageux, pour être poli. Le choix du méchant joué par Eric Roberts, qui vieillit élégamment, est judicieux. Stallone a réussi son coup et est resté fidèle à un genre de cinéma pas prêt de disparaître. J'attendais patiemment un moment libre pour le regarder et en ai bien profité. J'ai cru retrouver mes premières séances de ciné et rajeunir de cinquante balais, devoir ce plaisir à un créateur de mon âge montre, s'il en est besoin, qu'on peut vieillir en gardant une âme d'enfant. On dit que le second Expendables est encore meilleur, j'en parlerai en temps et en heure.

A la seconde lecture, quel plaisir !

ExpendablesExpendables
Expendables
ExpendablesExpendables

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog