Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #jean dujardin catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Françaises Comédies, #Carole Bouquet, #Jean Dujardin, #Lorànt Deutsch, #Michel Duchaussoy, #André Wilms

Film de 2003, de Francis Palluau, avec Carole Bouquet, Lorànt Deutsch, Jean Dujardin, Michel Duchaussoy, André Wilms, Yolande Moreau, Clémence Poésy, Olivier Saladin, Dominique Pinon. Deux prisonniers sont contraints de s'évader après que leurs convoyeurs se sont entre-tués pour une...affaire familiale. Livrés à eux-mêmes, blessés, nos compères vont se cacher dans la maison cossue de la famille Rozes. Rien ne se passera comme prévu. Ce DVD traînait depuis des années dans mon armoire. A la faveur d'une grippe costaude ne pouvant exiger grand chose de ma pauvre tête, ce fut le bon choix, "Bienvenue chez les Rozes" ne l'a pas fatiguée. 

Bienvenue chez les RozesBienvenue chez les Rozes
Bienvenue chez les RozesBienvenue chez les Rozes

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Curiosité, #Jean Dujardin, #Adèle Haenel

Film français de Quentin Dupieux, de 2019, avec Jean Dujardin, Adèle Haenel, Albert Delpy, Youssef Hajdi. Georges plaque sa banlieue pavillonnaire, sa femme, son ancienne vie, pour se rendre dans un coin montagneux acquérir l'objet de ses rêves en occasion: un blouson de daim à franges. Il entrera dans un délire où le vêtement, sa seconde peau, s'empare de son entendement, lui demande d'être l'unique au monde. En conséquence Georges commence à éliminer tous les porteurs de blousons  en commençant par ceux du territoire où il réside. Une histoire minimaliste portant de bonnes surprises, un acteur qui prend des risques, un traitement d'image déprimant au possible font de ce film une curiosité de plus qui ne nous étonne guère de la part de ce réalisateur. En toute franchise je l'ai surtout vu pour Jean Dujardin, qui le mérite, mais ne le regarderai pas deux fois. 

Le daimLe daim
Le daimLe daim

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Françaises Comédies, #Jean Dujardin, #Mélanie Laurent

Film français de 2017 de Laurent Tirard avec Mélanie Laurent, Jean Dujardin, Feodor Atkine, Noémie Merlant, Christian Bujeau. Le capitaine Neuville est déserteur et lâche. Il promet de se marier avec la sœur d'Elisabeth, part à la guerre et jamais ne lui écrit. Fine, droite décidée, Elisabeth envoie de fausses lettres pour consoler sa cadette. Quelques années plus tard Neuville revient. Prise dans ses mensonges, Elisabeth, qui en a fait un héros dans ses missives, doit jouer le jeu avec lui, envers et contre tout. Déjà, j'aime bien Jean Dujardin, ensuite le thème ne prend pas la tête. Tous les acteurs sont en phase, excellents. Après "Le sens de la fête" et " Gaspard va au mariage" trois films

me réconcilient avec la comédie à la Française, me consolent des approximations d'autres blockbusters jouant sur des fibres grosses comme des câbles, souvent débiles.

Le retour du hérosLe retour du héros
Le retour du hérosLe retour du héros

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Espionnage, #Jean Dujardin, #Cécile de France, #Tim Roth
Möbius

Film d'Eric Rochant de 2012 avec Cécile de France, Jean Dujardin, Tim Roth, Emilie Dequesne, Vladimir Menchow. Espionnage crédible servant surtout de prétexte à une belle histoire d'amour.

MöbiusMöbius
MöbiusMöbius

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Françaises Comédies, #Bérénice Bejo, #Jean Dujardin, #John Goodman
The Artist

Film de 2011 de Michel Hazanavicius. Me méfiant systématiquement des incessants cocoricos ampoulés de nos médias dès qu'on parle d'un produit de notre pays, mais aimant beaucoup Jean Dujardin par ailleurs, j'ai enfin regardé cet hommage au film muet, Américain surtout, et à l'Amérique, avant tout... Ceci posé, il est savoureux de voir là John Goodman, de grands acteurs Américains jouant les chauffeurs, un petit chien, qui, à lui seul, rafle presque la vedette aux humains. Bérénice Béjo, filmée par son compagnon-réalisateur, est aussi adorable et enjouée que Georges Valentin est virtuose et orgueilleux. Hormis un coup de mou par ci par là et une danse finale peu convaincante, un très bon film.

The ArtistThe Artist
The ArtistThe Artist
The ArtistThe Artist

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog