Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #james coburn catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Comédies, #James Coburn, #Ron Perlman, #Beau Bridges, #Joanna Cassidy, #James Earl Jones, #Elisabeth Pena
The second civil war

Film américain de 1997, de Joe Dante, avec James Coburn, Beau Bridges, James Earl Jones, Ron Perlman, Joanna Cassidy, Dan Hedaya, Elisabeth Pena, Phil Hartman. Une guerre nucléaire a éclaté entre l'Inde et le Pakistan. Des milliers d'orphelins doivent se réfugier en Amérique. Le pays est alors dirigé par un président plus préoccupé par son histoire d'amour avec sa maîtresse et les feuilletons télévisés que par la politique. Il est conseillé par son communiquant qui, de fait, inspire tous ses actes. Le gouverneur de l'Idaho refuse de recueillir les enfants, appuyé par sa population. Il ordonne la fermeture de ses frontières. Le Président lui ordonne de les rouvrir. Il lui laisse 67h30  afin de ne pas rater un épisode du feuilleton "All my children", pendant lequel "Erika s'enfuit avec le jardinier". Pris dans un imbroglio médiatique et des actes débiles, gouverneur et président démissionneront après avoir déclenché une guerre civile. Savoureuse vision de la niaiserie humaine et des conséquences qu'elle engendre. Et vingt ans plus tard, férocement d'actualité.  

The second civil warThe second civil war
The second civil warThe second civil warThe second civil war

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Comédies, #James Coburn, #Giovanna Ralli, #Dick Shawn
Qu'as-tu fait à la guerre, papa ?  (What did you do in the war, daddy?)
Qu'as-tu fait à la guerre, papa ?  (What did you do in the war, daddy?)
Qu'as-tu fait à la guerre, papa ?  (What did you do in the war, daddy?)
Qu'as-tu fait à la guerre, papa ?  (What did you do in the war, daddy?)

Film américain de Blake Edwards, de 1966, avec James Coburn, Dick Shawn, Sergio Fantoni, Giovanna Ralli, Aldo Ray. En 1943, en Sicile, le lieutenant Cash est promu capitaine avec ordre de sa hiérarchie de s'emparer avant les allemands du village de Verano. Les Italiens sont d'accord pour se rendre mais le lendemain, après leur fête de village. Aidé par le lieutenant Christian, qui mène ses hommes avec souplesse et une bonne dose d'humour, il accomplira sa mission au milieu des beuveries, des festivités et des amours naissantes. Les premières images ont la facture d'un vrai film de guerre et l'on passe rapidement sur une comédie sympathique où James Coburn excelle.

Qu'as-tu fait à la guerre, papa ?  (What did you do in the war, daddy?) Qu'as-tu fait à la guerre, papa ?  (What did you do in the war, daddy?)
Qu'as-tu fait à la guerre, papa ?  (What did you do in the war, daddy?) Qu'as-tu fait à la guerre, papa ?  (What did you do in the war, daddy?)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Sergio Leone, #Westerns Italiens, #James Coburn, #Rod Steiger, #Romollo Valli
Il était une fois la révolution  ( Giu' la testa )
Il était une fois la révolution  ( Giu' la testa )
Il était une fois la révolution  ( Giu' la testa )

Film de 1971, de Sergio Leone, avec James Coburn, Rod Steiger, Romolo Valli, Antoine Saint John, Rick Battaglia, David Warbeck, Vivienne Chandler. Sean, intellectuel sorti des griffes de la répression britannique en Irlande, exilé en Amérique, retrouve en la personne d'un peone Mexicain, Juan, un partenaire. Ils projettent de s'emparer de l'or de la banque de Mesa Verde en joignant leurs compétences.  La révolution de 1913 les prend dans sa tourmente, l'aventure tourne au tragique. Oeuvre résolument désenchantée où Leone parle d'amour déçu, de trahison; amicale, politique, des idéaux, de "ceux qui savent" envers les autres, supposés ignorants. James Coburn est ici expert en explosif dans ce film qui l'est vraiment. 

Il était une fois la révolution  ( Giu' la testa )Il était une fois la révolution  ( Giu' la testa )
Il était une fois la révolution  ( Giu' la testa )Il était une fois la révolution  ( Giu' la testa )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #MEL GIBSON, #James Garner, #James Coburn, #Jodie Foster, #Graham Greene, #Geoffrey Lewis, #Dan Hedaya

Film américain de 1994, de Richard Donner, inspiré de la série télévisée de 1957 où James Garner jouait déjà le rôle de Bret Maverick. Il est encore ici en vedette avec Mel Gibson, Jodie Foster, James Coburn, Graham Greene, Alfred Molina. Pour les seconder sont présents la plupart des acteurs possibles et imaginables vus dans tous les westerns, tels: Geoffrey Lewis, Dan Hedaya, Doug Mac Clure, Denver Pyle, Dub Taylor etc...  Danny Glover passe en un éclair dans une saynète marrante. Bret Maverick est joueur. Il doit se rendre à un grand tournoi de poker, mais ses ennemis ont décidé qu'il raterait l’événement. C'est sans compter sur la Providence, son intelligence, l'aide intéressée d'une belle voleuse, d'un shérif cupide, et d'un Indien facétieux, redoutable marchand. A la première vision, j'avais été injuste avec ce film que je ne trouvais pas assez "western". En fait, il s'agit d'un vrai et bon western, bien filmé, plein de bonnes idées, de bons acteurs, où l'on a pris grand soin des décors,

 de la photographie, et qui se révèle une comédie vive et enjouée. 

Maverick
Maverick
Maverick
Maverick

Voir les commentaires

Les sept mercenaires  ( The magnificent seven )
Les sept mercenaires  ( The magnificent seven )
Les sept mercenaires  ( The magnificent seven )
Les sept mercenaires  ( The magnificent seven )
Les sept mercenaires  ( The magnificent seven )

Film de John Sturges de 1960 avec: YUL BRYNNER, CHARLES BRONSON, ROBERT VAUGHN, HORST BUCHOLZT, STEVE MC QUEEN, JAMES COBURN, BRAD DEXTER et dans le rôle du méchant ELI WALLACH. Inspiré des "Sept samouraïs", de 1954, d'Akira Kurosawa. Un village de pauvres peones est persécuté par un violent chef de bande Mexicain. Des desperados étrangers vont aider ce peuple à lutter. Vif, coloré, doté de répliques cultes, soutenu par une musique inoubliable ces "Sept mercenaires" ont marqué les esprits et amené au western bien des personnes qui n'aimaient pas forcément le genre. Yul Brynner était déjà célèbre mais après ce film les autres mercenaires gagnèrent en notoriété, le seul qui ne perça pas vraiment étant Brad Dexter. John Sturges, dès l'introduction, plonge le spectateur dans l'ambiance. Il introduit avec talent chaque nouvel arrivant dans des scènes complètes, lourdes de sens. Action soutenue, images impeccables. Un western majeur.

Les sept mercenaires  ( The magnificent seven )Les sept mercenaires  ( The magnificent seven )
Les sept mercenaires  ( The magnificent seven )Les sept mercenaires  ( The magnificent seven )
Les sept mercenaires  ( The magnificent seven )Les sept mercenaires  ( The magnificent seven )
Les sept mercenaires  ( The magnificent seven )Les sept mercenaires  ( The magnificent seven )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Sam Peckinpah, #James Coburn, #Kris Kristofferson, #Katy Jurado
Pat Garrett et Billy le Kid

Film américain de 1973, de Sam Peckinpah, avec James Coburn, Kris Kristofferson, Katy Jurado, Rita Coolidge, Jason Robards, Bob Dylan. Pat Garrett et Billy the Kid étaient amis. Ils partagèrent longtemps une vie aventureuse emplie de coups et de rapines, de tueries et de soûleries. Mais le monde change, l'Ouest évolue, se civilise. Premier à le comprendre, Garrett passe dans le camp des gens honnêtes (?) pendant que Billy s'accroche à ses temps d'insouciance adolescente et conserve sa malice, son courage et ses instincts, malgré l'évidence. Le duel entre les deux hommes sera inévitable. Comme d'habitude, Sam Peckinpah ne fait pas dans la dentelle. Ce western est souvent qualifié, comme "Impitoyable", par exemple, de "crépusculaire" . Quel que soit l'adjectif qu'on lui attribue voici un grand film où éclatent Kris Kristofferson et James Coburn. Bob Dylan a créé pour cette oeuvre une musique très belle et la séquence de son magnifique "Knocking on heaven's door" est inoubliable, pleine de sens. Nous n'en dirons pas autant de son jeu d'acteur dans le rôle, à mon avis, inutile, d"Alias" n'apportant rien à l'histoire sinon la désagréable impression qu'on l'a placé là pour des raisons de complaisance. Tout le reste fait un film que je ne me lasse de revoir de-ci de-là.

Pat Garrett et Billy le KidPat Garrett et Billy le Kid
Pat Garrett et Billy le KidPat Garrett et Billy le Kid

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Randolph Scott, #Westerns Américains, #Chefs d'oeuvre divers, #Lee van Cleef, #James Coburn, #Karen Steele, #James Best, #Pernell Roberts
La chevauchée de la vengeance  ( Ride lonesome )
La chevauchée de la vengeance  ( Ride lonesome )
La chevauchée de la vengeance  ( Ride lonesome )
La chevauchée de la vengeance  ( Ride lonesome )

Film de 1959 de Bud Boetticher avec Randolph Scott, Lee Van Cleef, Karen Steele, Pernell Roberts, James Coburn, James Best. Oeuvre âpre et typiquement western où Pernell Roberts est un truand bien sympathique, James Coburn, son ami, aux petits soins pour lui, Karen Steele très sexy et James Best un salopard dont on ne regrettera jamais le sort funeste qui l'attend. Randolph Scott est impérial. Lee Van Cleef, qu'on voit quelques minutes, endosse encore un rôle d'ordure inconsciente et cruelle, à la mémoire courte, et se trouve ravi à notre affection bien trop vite, comme souvent. Les paysages sont arides et beaux, les Mescaleros inquiétants, la mise en scène soignée, les dialogues souvent drôles. Le récit est mené sans temps morts, l'action fourmille d'idées fortes et les personnages, du plus humble au plus connu, sont très détaillés. Dans la bande de Franck, sur la fin, on reconnait des seconds rôles qui s'illustreront plus tard dans "Le bon, la brute et le truand" ceci expliquant peut être cela, à savoir la présence de Van Cleef surtout et de Coburn, ensuite. Ce western mérite ma rubrique: "Chefs d'oeuvre divers."

La chevauchée de la vengeance  ( Ride lonesome )La chevauchée de la vengeance  ( Ride lonesome )
La chevauchée de la vengeance  ( Ride lonesome )La chevauchée de la vengeance  ( Ride lonesome )
La chevauchée de la vengeance  ( Ride lonesome )La chevauchée de la vengeance  ( Ride lonesome )

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog