Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #jack nicholson catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Jack Nicholson, #Mary Steenburger, #Christopher Lloyd, #John Belushi, #Danny de Vito

Film américain de Jack Nicholson, de 1978, avec Jack Nicholson, Mary Steenburger, Christopher Lloyd, John Belushi, Danny de Vito, Veronica Cartwright. Après la guerre civile, au Texas, une loi absout les gibiers de potence n'ayant jamais commis d'homicides, à condition qu'ils se marient, fonde une famille et retrouvent le droit chemin. A cause du conflit les veuves sont nombreuses. Elles tiennent la dragée haute à leurs prétendants. Ainsi Henry Moon, truand malicieux, voleur de chevaux, voué à la potence, rencontre Julia, vieille fille au caractère bien trempé, qui s'occupe des biens issus de son héritage. Entre elle et Henry les rapports seront difficiles. Comédie. 

En route vers le sud ( Goin' south )En route vers le sud ( Goin' south )
En route vers le sud ( Goin' south )En route vers le sud ( Goin' south )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Jack Nicholson, #Harvey Keitel, #Meg Tilly
The two Jakes

Film américain de 1990, de jack Nicholson, avec lui-même, Harvey Keitel, Meg Tilly, Madeleine Stowe, Eli Wallach, Ruben Blades, Frederic Forrest. Suite du film "Chinatown" de Roman Polanski. Un riche promoteur immobilier, Jake Berman, qui soupçonne sa femme d'adultère fait appel aux services du détective Jake Gittes. Les deux hommes se découvrent le point commun d'avoir le même prénom et s'apprécient. Quand une troublante affaire de meurtre se déclenche Jake Gittes retrouve des éléments passés qu'il préférait oublier.

The two JakesThe two Jakes
The two JakesThe two Jakes

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Comédies, #Jack Nicholson, #Kathleen Turner, #Angelica Huston

Film de gangsters, du grand John Huston, avec sa fille, Angelica, toujours géniale, Kathleen Turner, délicieuse, et l'ineffable Jack Nicholson, exécuteur jouant les imbéciles avec conviction mais sans doute plus fûté qu'on ne le pense. En seconds plans nous profitons de vieux chevaux de retour, acteurs tous venus des "Parrains "et autres "Scarface".'On se sent presque "en famille" en les retrouvant. Mention spéciale au patron des patrons, impressionnant, malgré sa petite taille, et qu'on oublie pas. On a tout dit sur cette parodie menée de main de maître par John Huston , qui se moque gentiment des œuvres diverses évoquant la Mafia, pourtant il explique clairement qu'on ne peut quitter les siens, sacrifiant  donc au classicisme en ayant fait mine de le quitter!  Cette histoire inclassable  dans les polars "sérieux" mérite de rejoindre la rubrique  "comédie". Les âmes sensibles peuvent profiter de cet "Honneur des Prizzi" en toute quiétude.prizzi's honor

L'honneur des Prizzi ( Prizzi's honor )L'honneur des Prizzi ( Prizzi's honor )
L'honneur des Prizzi ( Prizzi's honor )L'honneur des Prizzi ( Prizzi's honor )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Jack Nicholson, #Mickey Rourke

the-pledge.jpg

Film de 2001 de Sean Penn. Dans la lignée du superbe"Indian runner", avec des invités de marque, Robin Wright Penn, Jack Nickolson, Benicio del Toro, Harry dean Stanton, et d'autres de la même trempe, Sean Penn nous offre un énième film de serial killer mais...mais ...mais: du cousu main, du bien foutu, du subtil, du dérangeant, du triste.(Pas à l'image de ces oeuvres pré-fabriquées avec lesquelles je suis si dur, suivez mon regard). Esthétisme zéro, par contre: belle mise en scène, thème qui tient le coup selon la vision désenchantée du monde qui habite Sean Penn. Sans la partager, on peut reconnaitre la qualité de son travail.

The Pledge
The Pledge

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog