Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #guy pearce catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Guy Pearce, #Robert Pattinson
The rover

Film américano-australien de 2014, de David Michôd, avec Guy Pearce, Robert Pattinson, Scoot Mac Neary. Australie, dans le bush, dix ans après un désastre économique, chacun se débrouille comme il peut. Une bande vole son véhicule à un homme, laisse pour mort  derrière elle un de ses membres. Le propriétaire de la voiture poursuivra ses agresseurs aidé par le jeune homme que son propre frère a abandonné. Ce film décrit comme un western apocalyptique lorgnant sur Mad Max fut mal reçu en France. Guy Pearce et Robert Pattinson valent cependant la peine d'être vus, l'ambiance est particulière. La fin est intéressante aussi pour sa brièveté, le sens qu'elle apporte. 

The roverThe rover
The roverThe rover

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Thriller, #Ciné Horreur, #Guy Pearce, #Dakota Fanning, #Carice Van Houten, #Kit Harrington

Film franco-néerlandais de 2017, de Martin Koolhoven, avec Dakota Fanning, Guy Pearce, Carice Van Houten, Kit Harrington.  Je m'attendais à un western bon teint mais c'est plutôt un film d'horreur, inspiré de "La nuit du chasseur". Guy Pearce confirme ses capacités à jouer les hommes mauvais, Dakota Fanning est impeccable. Pour le reste, cette surenchère d’événements dramatiques ne me donne pas envie de revoir ce film, sans que cela remette en cause ses qualités. A vous de juger.

BrimstoneBrimstone
BrimstoneBrimstone

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Guy Pearce, #Westerns Australiens, #Ray Winstone, #Emily Watson, #John Hurt
The proposition

Film Australien de 2005, de John Hillcoat, sur un scenario du chanteur Nick Cave, avec Guy Pearce, Ray Winstone, Danny Huston, Emily Watson, John Hurt, David Wenham. Une fratrie commet des actes graves. Le plus innocent est attrapé. Les autorités chargent son frère d'une mission en échange du pardon. Nous sommes en 1880 en Australie, pays dominé par l'empire britannique, impitoyable, n'hésitant pas à tuer les natifs pour s'emparer de territoires. Comme l'explique un protagoniste, la plupart de ceux qui sont là, à l'inverse de la plupart des Américains qui s'étaient exilés volontairement, le sont de force: Africains esclaves, repris de justice, soldats réprouvés, blancs mal vus sur le continent. Alors, bien sûr, des rebelles se rassemblent. La répression est la seule réponse de la Couronne. Tout le monde fait tout et n'importe quoi, s'endurcit, ignore les limites, s'en donne à coeur joie pour éradiquer le voisin. Le réalisateur a mit en valeur ses personnages et les paysages spéciaux de l'outback Australien, dont on parle beaucoup, mais qu'on voient rarement. Les acteurs sont convaincants et, jeu de mots facile, ils ont bien suivi la proposition du compositeur de musique et d'histoire qu'est Nick Cave. Un très bon film.

The proposition
The proposition
The proposition
The proposition

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Guy Pearce, #Jeremy Irons, #Connie Ray
La machine à explorer le temps  ( The time machine )

Film américain de 2002, de Simon Wells, avec Jeremy Irons, Guy Pearce, Mark Addy, Yancey Arias, Connie Ray. Nous parlerons une autre fois du premier film original, bourré de qualités, de Georges Pal pour nous pencher sur cette oeuvre plus récente. Premier point positif, le réalisateur n'a pas tenté de refaire la même, il a conservé des éléments essentiels: le savant, la machine, les Elois, les Morlocks, décalé un peu le sujet, non sans humour. Second point: de gros efforts ont été faits dans la réalisation, les décors, les trouvailles telles que l'hologramme photonique, le village des Elois, le style "aimable" des Morlocks. Guy Pearce, héros sans trop d'aspérités, joue bien. Jeremy Irons aussi, en dépit d'une apparence qu'on ne lui connaissait pas. Ce film, réalisé par Simon Wells à partir du livre culte de H G Wells n'a pas eu un grand succès. Beaucoup ont voulu rationaliser ses aspects complexes en critiquant les paradoxes temporels cités, car, sans doute, comprenant parfaitement ces mécanismes, si tant est qu'ils puissent exister, renonçant ainsi à passer un bon moment sans se prendre le citron. Oncle Valcogne, qui sait seulement qu'il ne sait foutrement rien de scientifique, a juste pris le temps de regarder cette machine sans avoir eu l'impression de le perdre.

La machine à explorer le temps  ( The time machine )La machine à explorer le temps  ( The time machine )
La machine à explorer le temps  ( The time machine )La machine à explorer le temps  ( The time machine )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Horreur, #Guy Pearce, #Westerns Américains, #Robert Carlyle
Vorace ( Ravenous )
Vorace ( Ravenous )
Vorace ( Ravenous )

Film de 1999 d'Antonia Bird avec Guy Pearce, Robert Carlyle, deux acteurs de talent qu'il n'est plus besoin de présenter, et David Arquette, Jeffrey Jones, Jeremie Davies, John Spencer. En fait, un vrai western, mais rangé dans la rubrique:" Horreur" pour une simple raison que tout spectateur interessé sera tenu de découvrir pour ne pas...rester sur sa faim.

Vorace ( Ravenous )Vorace ( Ravenous )
Vorace ( Ravenous )Vorace ( Ravenous )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Chefs d'oeuvre divers, #Russel Crowe, #Guy Pearce, #Kim Basinger, #Danny de Vito

Film de 1997 de Curtis Hanson ayant pour base un livre de James Ellroy, respecté et bien traité par le metteur en scène et l'excellent scénariste Brian Hedgeland. Au casting: Russel Crowe, Kim Basinger, Danny de Vito, Kevin Spacey, Guy Pearce et déjà, dans un petit rôle mais très présent, Simon Baker. Ajoutons James Cromwell, David Strathairn et des seconds couteaux typiques et inoubliables. Posez sur tout cela une reconstitution superbe des années 1950, une musique de Jerry Goldsmith, une histoire complexeLA confidential qui tient la route et vous avez ce polar que je place direct dans ma rubrique " Chef d'oeuvre". C'est ici, c'est maintenant, ne dites pas qui vous l'a dit...c'est HUSH Hush...confidentiel.

L.A confidentialL.A confidential
L.A confidentialL.A confidential
L.A confidentialL.A confidential
L.A confidential

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Tom Hardy, #Guy Pearce, #Jessica Chastain, #Gary Oldman

Film de 2012 de John Hilcoat avec Shia Labeouf, Tom Hardy, Gary Oldman, Mia Wasikowska, Jessica Chastain, Jason Clarke, Guy Pearce; autant d'acteurs que je cite tous tant ils jouent bien. Cette oeuvre est à la croisée des genres: westerns et polars, difficile de la classer dans l'un ou l'autre et je la pose dans la rubrique "polar", en quelque sorte, par défaut.  Dans les années de la Prohibition, dans le Comté de Franklin, on pratique le sport national: la distillerie clandestine. Trois frères y excellent. Un femme les rejoint. Le quatuor se heurte aux réalités: ennemis de tous poils, police, gangsters, voyous jaloux, tueurs. On découvre ici comme Gary Oldman, qu'on a toujours apprécié, tire avec une élégance rare à la mitraillette Thompson, à quel point, et on le savait aussi, Guy Pearce sait jouer les pourritures finies et Shia Labeouf, avec son faux air de Russel Crowe, approche son aîné en qualité. Une fois de plus, me direz vous, encore un film très violent. Les âmes sensibles peuvent l'éviter. Les autres apprécieront le rythme, les images réussies, la musique de Nick Cave, les moments intenses ,lawless la nature omniprésente et bien rendue. Enfin un bon film à se mettre derrière la rétine! C'est assez rare pour être dit. Je ne le mettrai pas dans les "chef d'oeuvre" mais dans mon classement "Les très bonnes surprises d'Oncle Valcogne".

 

A la suite d'une seconde lecture du film, je confirme.

Des hommes sans loi. (Lawless)Des hommes sans loi. (Lawless)
Des hommes sans loi. (Lawless)Des hommes sans loi. (Lawless)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Guy Pearce
Twentyman  ( The hard word )
Twentyman  ( The hard word )

Film Australien de 2002 de Scott Roberts avec Guy Pearce, Rachel Griffiths, Joel Edgerton, Robert Taylor et de bons seconds rôles gagnant à être connus. Les trois frères Twentyman, voleurs confirmés, mettent un point d'honneur à ne pas verser le sang pendant leurs opérations. Ils vont en prison, en ressortent, puis se remettent à travailler. Ce mode opératoire est rendu possible par les protections dont ils bénéficient de la part de leur avocat et de quelques policiers partageant le gateau avec eux. Mais cette belle mécanique peut déraper...Agréable film bien mené avec des moments assez humoristiques malgré quelques décès obligés d'apparaitre dans ce genre. Image impeccable, visite de Melbourne et Victoria au menu, son ne prenant pas la tête. Une bonne surprise.twentyman.jpg

Twentyman  ( The hard word )Twentyman  ( The hard word )
Twentyman  ( The hard word )Twentyman  ( The hard word )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Guy Pearce, #Peter Stormare, #Maggie Grace
Lock out

Film de baston à la sauce spatiale de Stephen Saint Leger sur un scénario co-écrit et produit par l'Europacorp de Luc Besson, en fait l'inversion du thème de New York 1997. Cette fois, c'est la fille du président des états unis qu'on doit sauver. Heureusement, l'histoire est un peu plus compliquée que cela et les personnages sont typiques et bien campés. Guy Pearce  joue sobrement et, heureusement, évite de se prendre pour Snake Plissken.  La réalisation est soignée, l'image impeccable, l'action continue.  Du cinéma bien bourrin me dira t'on : on rêvait de voir pareilles réalisations il y a des décennies, maintenant qu'elles sont là, profitons en et reconnaissons qu'elles permettent à des travaux plus exigeants de s'emparer de leurs techniques et d'évoluer aussi.

Lock outLock out
Lock outLock out

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Guerre, #Jeremy Renner, #Guy Pearce, #David Morse, #Evangeline Lilly
Démineurs  (The Hurt Locker )

Kathrin Bigelow nous a habitué , depuis ses jeunes vampires du désert en passant par "Point Break" et "Strange Days" à une création originale. Elle transcrit les sentiments et les ressorts masculins avec intérêt et justesse. Son "Démineurs", film de 2009 avec Jeremy Renner, Andrew Mackie, Guy Pearce, Brian Gerargthy, Ralph Finnes, David Morse, Evangeline Lilly, ne s'interroge pas sur la guerre, elle est présente et elle ne cherche ni à la valoriser ni à en faire l'apologie. Par contre, on suit l'itinéraire de quelques personnes aux réactions et motivations différentes. Le propos induit que l'adrénaline, le danger, le tutoiement avec la mort, se rencontrent seulement dans les conflits armés en omettant sciemment de montrer qu'on peut aussi bien les trouver ailleurs, en sauvant des gens d'un incendie, par exemple. Le héros principal joué par Jeremy Renner,( apprécié dans "The Town"), s'impose cette fois encore. La réalisation est soignée, on ne s'ennuie pas une seconde même si l'on attend avec impatience que l'ex épouse de James Cameron nous ébahisse avec un beau film de science-fiction.

Démineurs  (The Hurt Locker )Démineurs  (The Hurt Locker )
Démineurs  (The Hurt Locker )Démineurs  (The Hurt Locker )

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog