Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #gregory peck catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Gregory Peck, #Joan Collins, #Henry Silva, #Stephen Boyd

Film américain de 1958 de King Vidor, avec Gregory Peck, Joan Collins, Henry Silva, Stephen Boyd, Albert Salmi. Jim Douglass, patron d'un ranch, poursuit quatre hommes ayant participé au meurtre et au viol de son épouse. Arrêtés, ils parviennent à s'échapper de prison grâce à un complice. Jim les rattrapera et les tuera l'un après l'autre en tentant chaque fois de leur faire avouer qui a assassiné sa femme. Le film joue sur l'ambigüité du personnage du vengeur et la présomption d'innocence. Le western "Bon contre Méchant" est ici contesté. Jim Douglass, même s'il va à l'église et parle au curé, n'est pas un ange.  

Los bravados (The bravados)Los bravados (The bravados)
Los bravados (The bravados)Los bravados (The bravados)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Gregory Peck, #Charlton Heston, #Jean Simmons
Les grands espaces  ( The big country )

Film américain de William Wyler, de 1958, avec Gregory Peck, Jean Simmons, Charlton Heston, Carroll Baker, Burt Ives, Chuck Connors. James Mc Kay, jeune retraité de la marine, est venu dans l'Ouest rejoindre sa fiancée. Il est mal reçu par le contremaître du père de celle-ci. Un conflit oppose sa famille à une autre, sur fond de guerre d'accès à l'eau pour le bétail. De bons moments, de bons acteurs, mais ce qui pouvait devenir une épopée se perd dans le verbiage, une action poussive.

Les grands espaces  ( The big country )Les grands espaces  ( The big country )
Les grands espaces  ( The big country )Les grands espaces  ( The big country )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Gregory Peck

Film américain de 1974, de Ted Kotcheff, avec Gregory Peck, Desi Arnaz Jr, Jack Warden, David Huddleston, Sian Barbara Allen. Arch Deans, Ecossais, et sa bande, ont attaqué une banque, tué quelqu'un. Le shérif Gifford tue un des bandits, capture Billy, métis qui parvient à prévenir Arch, qui s'enfuit. Gifford se rend chez un ami avec Billy. Arch vient le délivrer. Mais Arch, blessé par un fusil à longue portée, a une jambe cassée. Billy et lui vont tout faire pour échapper au shérif. Ils se font d'autres ennemis en route. Quand Gifford les retrouvera enfin, ce sera pour toujours. Arch et lui ne survivront pas à ces aventures et deux êtres jeunes qui en ont bavé voient s'ouvrir les portes d'un avenir meilleur. En tout cas on leur souhaite. Spécial. Un shérif ouvertement empli de préjugés contre des hors la loi plutôt sympathiques, des moments inattendus sur un rythme peut-être trop lent, je l'avais déjà vu,

 ne m'en souvenais pas vraiment, j'avais mes raisons.

Un colt pour une corde (Billy two hats)Un colt pour une corde (Billy two hats)
Un colt pour une corde (Billy two hats)Un colt pour une corde (Billy two hats)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Gregory Peck, #Westerns Américains, #Barbara Peyton, #Ward Bond, #Lon Chaney Jr, #Neville Brand
Fort invincible  (Only the valiant)

Film américain de Gordon Douglas, de 1951, en noir et blanc, avec Gregory Peck, Barbara Peyton, Ward Bond, Gig Young, Lon Chaney Junior, Neville Brand, Jeff Corey, Michael Ansara. Avant-poste de l'armée en territoire Apache, le "Fort invincible" a été décimé, brûlé par ceux-ci. Les soldats ont capturé leur chef, Tuscos. On l'amène devant les officiels qui décident de le faire juger ailleurs. Pour l'y conduire on envoie un corps de quelques hommes dirigé par le lieutenant Holliway. Il meurt dans une embuscade, Tuscos est libéré. Le capitaine Richard Lance, excellent officier, détesté par la plupart de ses subalternes, décide de retourner au fort, de le défendre coûte que coûte jusqu'à l'arrivée de la cavalerie. Comme souvent Gregory Peck joue un rôle ambigu, complexe, les seconds rôles sont typiques, bien interprétés. Une femme sert de prétexte romantique pour poser une dose de sentiment mais ce n'est pas ce qui marque le plus dans ce film aux forts caractères. Une oeuvre qui vaut la peine d'être vue.

Fort invincible  (Only the valiant)Fort invincible  (Only the valiant)
Fort invincible  (Only the valiant)Fort invincible  (Only the valiant)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Gregory Peck, #Telly Savalas
L'or de Mackenna

Film de 1969 de Jack Lee Thompson avec Gregory Peck, Telly Savalas, Omar Sharif, Anthony Quayle, Eli Wallack, Julie Newman, Lee J Cobb. Le shérif Mackenna est aux trousses d'un autre Sharif, pardon, de Colorado, bandit joué par Omar Sharif, et pendant qu'il le suit un vieil indien tente de l'abattre. Involontairment, le shérif tue le vieil Apache, détenteur d'une carte au trésor. Diverses bandes tentent alors de s'emparer de l'or promis par celle-ci: Colorado, une bande d'aventuriers, des civils avides, un militaire malin, des Indiens. La beauté du film réside surtout dans les paysages bien mis en valeur. Il a été réalisé après le choc des films de Sergio Leone mais n'en a tiré aucune leçon: les acteurs sont bons mais trop lisses, les péripéties plutôt attendues, les femmes servent d'argument pour masquer le vide des vrais sentiments et placer un peu de sexe politiquement correct. Les rôles secondaires n'ont aucune aspérité, c'est du gâchis de voir dans des rôles si peu étoffés: Eli Wallack, Lee J Cobb, Anthony Quayle, Burgess Meredith, Telly Savalas. Au final, plus un film d'aventure conformiste qu'un western inoubliable.

L'or de Mackenna
L'or de MackennaL'or de Mackenna
L'or de MackennaL'or de Mackenna
L'or de MackennaL'or de Mackenna

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Western stars, #Westerns Américains, #Gregory Peck
Gregory Peck
Gregory Peck

Eldred Gregory Peck naquit le 5 Avril 916 à La Jolla, Californie, USA, décédé le 12 Juin 2003 à Los Angeles, Californie.

Westerns: Duel au soleil

                 Los Bravados

                 La conquète de l'Ouest

                 La ville abandonnée

                 La cible humaine

                 Fort invincible

                 Les grands espaces

                 L'homme sauvage

                 L'or de Mac Kenna

                 Le pays de la violence

                 Un colt pour une corde

                 Quand siffle la dernière balle

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Gregory Peck, #Jennifer Jones, #Joseph Cotten, #Lilian GIsh
Duel au soleil  (Duel in the sun)

Film américain de 1946, de King Vidor, avec Jennifer Jones, Gregory Peck, Joseph Cotten, Lilian Gish. Des acteurs magnifiques servant un drame flamboyant. Un western où sont prèsents: paysages, chevaux, cow-boys, bétail, armée, chemin de fer, ranch, colts, batailles, crime... Difficile de faire mieux. Son père ayant été condamné pour avoir tué sa mère, Pearl est confiée à une famille amie. Métisse, elle est difficilement acceptée. Deux frères, l'un droit et discret, l'autre, voyou et inconstant, se déchirent à son sujet. Considéré comme un chef d'oeuvre par beaucoup de personnes, à juste titre.duel au soleil

Duel au soleil  (Duel in the sun)
Duel au soleil  (Duel in the sun)
Duel au soleil  (Duel in the sun)
Duel au soleil  (Duel in the sun)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Guerre, #Gregory Peck, #Roger Moore, #David Niven
Le commando de sa majesté  ( The sea wolves )

Film d'Andrew Mac Laglen de 1980 avec Roger Moore, Patrick Mac Nee, Gregory Peck, David Niven, Trevor Howard, et une délicieuse jeune femme: Barbara Kellerman. Les seconds rôles sont également typiques. Nous sommes en 1943, les Allemands ont trois bateaux basés en territoire Portugais neutre à Gao. Depuis l'un, ils communiquent des données à un sous-marin qui permet à sa marine de couler beaucoup de navires alliés. L'Angleterre décide une opération secrète pour mettre fin à ce carnage et rappelle des vétérans volontaires pour monter un commando et agir. L'histoire est basée sur des faits réels. Sans avoir le souffle des "Canons de Navarone" ni de "12 salopards", auxquels les éditeurs de la jaquette du DVD comparent cette oeuvre, elle a bien des aspects plaisants: la visite de Gao qu'on savoure au fil de l'action, assez lente, le jeu entre Roger Moore et Barbara Kellerman, la présence de tous ces grands acteurs qu'on apprécie et une copie nette et propre.

Le commando de sa majesté  ( The sea wolves )Le commando de sa majesté  ( The sea wolves )
Le commando de sa majesté  ( The sea wolves )Le commando de sa majesté  ( The sea wolves )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Gregory Peck, #Eva Marie Saint, #Robert Forster, #Noland Clay, #Nathaniel Narcisco
L'homme sauvage  ( The stalking moon )

Film de Robert Mulligan avec Gregory Peck et Eva Marie Saint. Un Apache cherche à récupérer son fils quitte à tuer tous ceux qui l'en empêcheraient avec une férocité n'ayant d'égale que, sans doute, la façon dont on traitait les Indiens. Face à lui, des hommes ordinaires et de bonne volonté seront laminés dans un combat qui les dépasse. On ne juge personne, un suspense angoissant  se conclura par du sang, de la sueur et des larmes. Écartelé entre deux cultures que deviendra l'objet de ces vengeances, le petit garçon qui n'y peut rien? Seul un film complémentaire pourrait nous le dire. Bien mené, filmé dans des lieux magnifiques, doté d'une belle image, une oeuvre intéressante à plus d'un titre.

L'homme sauvage  ( The stalking moon )L'homme sauvage  ( The stalking moon )
L'homme sauvage  ( The stalking moon )L'homme sauvage  ( The stalking moon )

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog