Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #gerard depardieu catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Françaises Comédies, #Gérard Depardieu, #Benoît Poelvoorde, #Vincent Lacoste, #Céline Sallette

Comédie Franco-Belge de Benoît Delépine et Gustave Kervern, de 2016, avec Gérard Depardieu, Benoît Poelvoorde, Vincent Lacoste, Céline Sallette. Tous les ans, Bruno et son père Jean, l'un agriculteur, l'autre éleveur bovin, participent au salon de l'agriculture. Bruno noie ses soucis dans l'alcool et Jean, après le décès de son épouse, voudrait lui laisser l'exploitation. Découvrant la route des vins sur prospectus à Paris, Jean, désireux de se rapprocher de son fils, lui propose de visiter les vignobles hexagonaux. Conduits par un jeune chauffeur de taxi ils sillonnent la France rurale du Beaujolais au Languedoc et au Bordelais. Des rencontres de hasard, touchantes, émailleront leur chemin et les aideront à s'ouvrir tous trois à une nouvelle vie. Une certaine tendresse traverse le film et, fidèles à eux-mêmes, les réalisateurs mettent une touche d'improbable ici ou là, mais avec sensibilité, évitant certains aspects graveleux de la nature humaine que, quelquefois, ils se plaisaient à montrer. Gérard Depardieu, évidemment, mange l'écran. Il n'y est pour rien, c'est ainsi. Benoît Poelvoorde entre assez vite dans le jeu et participe à la bonne humeur, très franco-belge, de ce long métrage. 

Saint AmourSaint Amour
Saint AmourSaint Amour

Voir les commentaires

Film franco-germano-italien de Bernardo Bertolucci, de 1976, avec Gérard Depardieu, Robert de Niro, Donald Sutherland, Dominique Sanda, Burt Lancaster, Sterling Hayden, Romollo Valli, Francesca Bertini, Laura Betti. Une distribution prestigieuse pour un film-fleuve de 5h 20 en deux parties racontant, sur fond historique Italien, les destins croisés d'un garçon riche et d'un autre pauvre. J'ai vu ce film à sa sortie et m'en souviens encore. Avec le confinement on a le temps de le découvrir ou le revoir. Si je ne raconte rien du scénario, ce n'est pas par fainéantise mais pour vous laisser le plaisir intact à la vision de cette fresque. 

1900  ( Novecento )1900  ( Novecento )
1900  ( Novecento )1900  ( Novecento )
1900  ( Novecento )1900  ( Novecento )
1900  ( Novecento )1900  ( Novecento )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Français, #Gérard Depardieu, #Claude Chabrol, #Jacques Gamblin

Film de 2009, de Claude Chabrol, avec Gérard Depardieu, Jacques Gamblin, Clovis Cornillac, Marie Bunel, Vahina Giocante. Le commissaire Bellamy vient passer, comme chaque année, ses vacances dans la maison familiale de son épouse à Nîmes. Un homme qui porte une lourde culpabilité cherche à le joindre. En même temps, son demi-frère, aventurier et voyou, débarque. Paul Bellamy devra résoudre l'affaire apportée par l'inconnu et régler ses problèmes familiaux. Est on vraiment face à un polar? Rien n'est moins sûr. L'histoire, inspirée de l'affaire Dandonneau où un pauvre clochard avait été sacrifié pour une escroquerie à l'assurance, parle aussi  

du cœur. Un Chabrol difficile à classer. En même temps, je l'avais vu et ne m'en souvenais plus, alors...

BellamyBellamy
BellamyBellamy

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Français, #Gérard Depardieu, #Benoît Magimel
Carbone

Film de 2017 d'Olivier Marchal avec Benoît Magimel, Gérard Depardieu, Michael Youn, Laura Smet, Gringe, Idir Chender. La première fois que j'ai vu l'affiche j'ai cru qu'il parlait du célèbre gangster Marseillais, Carbone, qui régnait sur la ville avec son ami Spirito au siècle dernier. Ensuite j'ai découvert qu'il s'agissait de l'arnaque au taxes-carbone menée par des aigrefins très intelligents. Ici, Olivier Marchal n'en fait pas des tonnes, ses personnages sont justes, l'action assez prenante pour qu'on s'y attarde. De plus il a évité les dérives classiques, convenues, amoureuses et autres, qu'on voit partout. Antoine Roca va perdre l'entreprise familiale. Il doit trouver de l'argent. Il a une idée qui peut rapporter très gros, pour la mener à bien il a besoin d'investir. Il fait appel à un caïd qui lui prête la somme demandée, mais, quand Roca et ses amis réussissent à s'enrichir le truand exige la moitié de leurs gains. Là-dessus des contentieux familiaux pèsent de tout leur poids. Roca sera face à son destin. Bien meilleur que "Les Lyonnais", prometteur pour la suite.

Carbone
CarboneCarbone
Carbone

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Françaises Comédies, #Gérard Depardieu, #Cécile de France
Quand j'étais chanteur

" Quand j'étais chanteur " est d'abord et avant tout une belle chanson, prémonitoire, juste, de Michel Delpech. Elle a inspiré ce titre et ce film de 2006 de Xavier Ginnoli avec Gérard Depardieu, Cécile de France, Mathieu Amalric, Christine Citti, Christophe. Alain Moreau est chanteur de bal à Clermont Ferrand. Il a eu une vie et rencontre, par l'intermédiaire d'un ami, une jeune femme seule avec un enfant. La belle et la bête, en quelque sorte. Les deux s'apprivoiseront. On connait mon affection relative du cinéma Français, digne du sketch des inconnus, où André aime Louise qui ne sait pas si elle couchera avec Louis qui lui même ignore les sentiments de Gwenola. Et bien, sans parler de chef d'oeuvre, j'ai été séduit par la grâce, le naturel de Cécile de France, le jeu juste et émouvant de Gérard Depardieu, qu'on croit, à tort, incapable de finesse. En plus, il chante bien, contrairement à d'autres qui ont un succès immérité en poussant la chansonnette. Reflet d'une époque, tourné dans une France qu'on reconnait bien, j'ai apprécié ce travail bien fait, les piqures de rappel du genre "C'était le bon temps" qui prouvent à quel point on est ringard en croyant ne pas l'être! Vanité, vanité, tempus fugit etc....

Quand j'étais chanteurQuand j'étais chanteur
Quand j'étais chanteurQuand j'étais chanteur
Quand j'étais chanteurQuand j'étais chanteur

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Françaises Comédies, #Héros BD, #Gérard Depardieu, #Edouard Baer

Film de 2012 de Laurent Tirard, avec une distribution impressionnante,  plutôt réussi. On s'était habitué à Christian Clavier en Astérix, le passage de relais avec Edouard Baer est difficile au début, moins en avançant dans l'action. Les couleurs flashy reflètent bien l'esprit bande dessinée, pas mal de gags sont assez bons. J'ai préféré Astérix et Cléopâtre, mais celui ci est distrayant et se laisse voir.asterix et obelix au service

Asterix et Obelix au service de sa majestéAsterix et Obelix au service de sa majesté
Asterix et Obelix au service de sa majestéAsterix et Obelix au service de sa majesté
Asterix et Obelix au service de sa majestéAsterix et Obelix au service de sa majesté

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Français, #Gérard Depardieu, #Olivier Marchal, #Asia Argento

diamant-13.jpg

Film de 2009 de Gilles Béhat avec Olivier Marchal, Gérard Depardieu, Asia Argento, et d'autres beaux rôles féminins. Vu au cinéma puis oublié et revu ensuite. Piqure de rappel, salutaire. L'histoire est sans temps mort, les intrigues diverses sont logiques, les cadavres fréquents. Le héros s'en sort à la fin, on est content pour lui.

Diamant 13Diamant 13
Diamant 13Diamant 13

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog