Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #fernando sancho catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Italiens, #Ciné Comédies, #Terence Hill, #Rita Pavone, #Fernando Sancho, #Kirk Morris, #Gordon Mitchell
T'as le bonjour de Trinita ( Little Rita nel West )

Film Italien de 1967, de Ferdinando Baldi, avec Rita Pavone, Terence Hill, Lucio Dalla, Kirk Morris, Gordon Mitchell, Fernando Sancho. A l'origine il s'agit d'une comédie musicale parodiant le western ayant pour interprète principale la chanteuse Rita Pavone. Terence Hill est présent mais peu, et se nomme ici Black Star. Le titre est donc totalement trompeur. Le thème tourne autour de "Petite Rita" qui, avec ses amis indiens, pense que l'or, malédiction des hommes, doit être supprimé. Ce n'est pas l'avis de Black Star qui préfère s'en emparer et, pour la peine, se voit condamné à mort par la tribu. Entre-temps, petite Rita a eut raison de Ringo et de Django. Le grand chef fume un narguilé comme calumet de la paix, des allusions aux meilleurs westerns italiens parsèment les dialogues, des bagarres improbables éclatent. C'est tellement mauvais que c'en est presque bon. 

T'as le bonjour de Trinita ( Little Rita nel West )T'as le bonjour de Trinita ( Little Rita nel West )
T'as le bonjour de Trinita ( Little Rita nel West )T'as le bonjour de Trinita ( Little Rita nel West )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Italiens, #Giuliano Gemma, #Fernando Sancho
Le retour de Ringo

Film italo-hispanique, de 1965, de Duccio Tessari avec Giuliano Gemma, Fernando Sancho, Lorella de Luca, Nieves Navarro, Antonio Casas, Manuel Muniz. A la fin de la guerre de sécession, Ringo, tel Ulysse, revient en son pays. Hors, celui-ci est dominé par une bande de Mexicains qui font régner la terreur. Son épouse vit avec le frère de leur chef. Ringo se fera passer pour un péon, chassera les vilains avec l'aide d'amis pittoresques. Oeuvre surestimée, plutôt médiocre.

Le retour de RingoLe retour de RingoLe retour de Ringo

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Italiens, #Anthony Steffen, #Fernando Sancho, #Loredana Nusciak
Gringo joue sur le le rouge ( 7 dollari sul rosso )
Gringo joue sur le le rouge ( 7 dollari sul rosso )
Gringo joue sur le le rouge ( 7 dollari sul rosso )

Film de 1966, d'Alberto Cardone, avec Fernando Sancho, qui endosse pour la millième fois le rôle principal du bandit Mexicain. La femme du héros, Anthony Steffen, est tuée par ce féroce truand qui, en mal d'enfant, a kidnappé son fils: Jerry. Gringo, puisqu'on le nomme ainsi, cherche le gosse des années sans le trouver. Son père adoptif lui apprend tous les secrets du vol, du meurtre, de la violence au fil des ans. Ils écument le pays, déciment à tout va, s'emparent de trésors, s'entre tuent allègrement. Le destin va enfin les faire tous se croiser. Le titre du film ne veut absolument rien dire car pas une seconde Gringo ne joue quoi que ce soit, à part du révolver. Les armes dans ce western tirent aimablement sept ou huit coups sans problème, le sang ne coule pas des blessures et personne n'a jamais, même une seconde, d'état d'âme. Pourtant, en regardant mieux, on ne s'ennuie pas car le réalisateur a placé des scènes de toutes sortes, pas pires que d'autres, et composé un méli-mélo qui confine à la tragédie dont, depuis toujours, nos amis transalpins ont le secret. Un conseil, si vous le voyez, passez le en 4/3 .

Gringo joue sur le le rouge ( 7 dollari sul rosso )Gringo joue sur le le rouge ( 7 dollari sul rosso )
Gringo joue sur le le rouge ( 7 dollari sul rosso )Gringo joue sur le le rouge ( 7 dollari sul rosso )

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog