Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #ed harris catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Michael Biehn, #Ed Harris, #Mary Elisabeth Mastrantonio, #Kimberly Scott

Film de 1989,  américain, de James Cameron, avec Mary Elisabeth Mastrantonio, Ed Harris, Michael Biehn, J C Quinn, KImberly Scott. Un sous-marin nucléaire américain coule dans l'Atlantique. Il gît à 274 mètres de profondeur sur une saillie surplombant la fosse des Caïmans de 7686 mètres. Comme des navires soviétiques approchent de la zone la marine américaine décide d'aller immédiatement secourir le "Montana". Elle introduit une équipe de commando SEAL à l'intérieur de DEEPCORE, plate forme sous-marine expérimentale alors située près de l'épave à 518 mètres au dessous du niveau de la mer. Rejoignant cette base, à l'aide d'un bathyscaphe, le lieutenant Coffey subi le syndrome nerveux des hautes pressions mais le cache à ses partenaires. Ils ne trouvent aucun survivant dans le vaisseau. Un phénomène lumineux inconnu les intriguent. Pendant leur recherche, à la surface, un cyclone s'abat sur le périmètre. Un avatar de "20000 lieux sous les mers", revu et corrigé par un visionnaire talentueux, formidable film d'aventure, prenant, Abyss révèle bonnes surprises, action, sentiments, rebondissements. Les images sont splendides. Aux USA, ce film n'eut pas un démarrage exceptionnel mais, avec le temps, a acquis ses lettres de noblesse. La version longue de 163 minutes, de 1993, année où furent améliorés les effets spéciaux, est fortement conseillée.

AbyssAbyss
AbyssAbyss

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Thriller, #Liam Neeson, #Ed Harris
Night run

Film américain de Jaume Collet-Serra, de 2015, avec Liam Neeson, Ed Harris, Vincent d'Onofrio, Joel Kinnaman. Jimmy Conlon, ancien homme de main de la mafia irlandaise, est devenu alcoolique. Il n'a plus de rapport avec son fils, Mike. Shawn Maguire, le parrain, est son seul ami. Le fils de celui-ci, Danny, entreprend d'être intermédiaire dans une affaire. Elle tourne mal. Les circonstances font que Jimmy le tue. A partir de là, Jimmy et Shawn seront en guerre, l'un pour venger Danny, l'autre pour sauver Mike. Dynamique.

Night runNight run
Night runNight run

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Charles Bronson, #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Ed Harris, #Bruno Kirby
Chicanos, chasseurs de têtes  ( Borderline )

Film américain, de 1980, de Jerrold Freedman avec Charles Bronson, Ed Harris, Bruno Kirby. Jeb Maynard, policier aux frontières, lutte contre le trafic d'êtres humain qui sévit entre le Mexique et l'Amérique. Il se heurte à des spécialistes déterminés. Il parvient à les arrêter mais il semble que cette réussite ne suffira pas à enrayer le phénomène.

Chicanos, chasseurs de têtes  ( Borderline )Chicanos, chasseurs de têtes  ( Borderline )
Chicanos, chasseurs de têtes  ( Borderline )Chicanos, chasseurs de têtes  ( Borderline )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Aventures, #Ed Harris, #Colin Farrel
Les chemins de la liberté  ( The way back )

Film américain  de Peter Weir, de 2010, avec Colin Farrel, Ed Harris, Mark Strong, Saoirse Ronan, Jim Sturges, Gustaf Skargard. En 1940, déportés pour des raisons futiles et diverses dans un goulag Sibérien par Staline, des hommes différents s'évadent et se lancent dans un périple de milliers de kilomètres qui les mènera jusqu'en Inde. Éloge du groupe, du courage et de la solidarité, le film se déroule dans des paysages magnifiques, habité par des acteurs à la hauteur du projet: Colin Farrel voyou Russe, excellent, Ed Harris, seul Américain de la bande, déterminé et humain. Jim Sturges compose un jeune Polonais à la volonté de fer. Saoirse Ronan, seule femme présente, tire élégamment son épingle du jeu. On a pas ici le côté "festif" de "La grande évasion". Peter Weir montre une histoire proche du réel, évite le sensationnalisme, les plans improbables, ce qui rend le film plus crédible encore. Le créateur de Witness ne déçoit pas.

Les chemins de la liberté  ( The way back )Les chemins de la liberté  ( The way back )
Les chemins de la liberté  ( The way back )Les chemins de la liberté  ( The way back )
Les chemins de la liberté  ( The way back )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames, #Ben Affleck, #Casey Affleck, #Michele Monaghan, #Morgan Freeman, #Ed Harris
Gone, baby gone

Film américain de 2007, de Ben Affleck, avec Casey Affleck, Michele Monaghan, Titus Tolliver, Morgan Freeman, Ed Harris, John Ashton, Amy Rian. Sur un scénario de Dennis Lehane : l'enlèvement d'une enfant à Boston provoque des recherches et une cascade de coups durs derrière lesquels se cachent plus tard nombre de morts, et enfin LA vérité. Le prix à payer pour sa droiture sera énorme pour le détective privé, qui ira jusqu'au bout, et pour ceux qui ont survécus. Passionnant. Un rôle excellent pour Casey Affleck qui ne se contente pas d'être le petit frère du réalisateur et montre une fois de plus son talent.

Gone, baby goneGone, baby gone
Gone, baby goneGone, baby gone

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Héros BD, #Chris Evans, #John Hurt, #Ed Harris
Le transperceneige  ( Snowpiercer )

Film Sud-Coréen de Joon-Ho bong de 2013, avec Chris Evans, Jamie Bell, Tilda Swinton ET John Hurt et Ed Harris qui donnent un plus à ce travail inspiré d'une bande dessinée Française et bien réalisé. Le réchauffement climatique a eu raison de la planète, entièrement gelée. Pour survivre, un génie a créé un train animé par une machine à mouvement perpétuel. Il  y a chargé arbitrairement toutes les strates possibles d'individus en suivant une métaphore censée représenter les classes sociales, ainsi les gueux croupissent au fond du train, les "élites", jouissent, dans tous les sens du terme, de la vie à bord. Mais la révolte gronde....

Le transperceneige  ( Snowpiercer )Le transperceneige  ( Snowpiercer )
Le transperceneige  ( Snowpiercer )Le transperceneige  ( Snowpiercer )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Ed Harris, #January Jones, #Jason Isaacs, #Eduardo Noriega
Sherif Jackson (Sweetwater )

Film américain de 2013 de Logan et Noah Miller, frères jumeaux, avec Ed Harris, January Jones, Jason Isaacs, Eduardo Noriega. Au départ ce western se nomme "Sweetwater", nom du ranch du mari de Jill dans "Il était une fois dans l'Ouest", en hommage, sans doute, à Sergio Leone. Pour des raisons commerciales on le nomma "Sherif Jackson" valorisant  Ed Harris, mais cette oeuvre devrait, à mon sens, porter le nom de l’héroïne incarnée par January Jones. Bref. Un prophète auto-proclamé, polygame, vicieux, fait régner l'ordre sur des terres volées avec l'aide du banquier du coin, des autorités. Deux pauvres gars croisent son chemin. Il les abat. Il tue également le mari d'une ancienne prostituée qu'il convoite. Jason Isaacs compose un méchant sans emphase, dingue, crédible. Dans la plupart de ses films il n'a jamais trop de mal à être inquiétant, (Voir " The Patriot" avec Mel Gibson)  ici, il l'est incontestablement.  Le shérif Jackson, très inspiré, pittoresque, efficace aussi, vient semer la pagaille dans ce beau patelin. La confrontation entre l'illuminé sadique et lui ne manque pas de sel. Mais, lasse d'être victime, exploitée, violée, la belle, emplie d'une saine colère, froide, déterminée, réglera la question avant de rejoindre un futur qu'on lui souhaite plus heureux.

Ce film était présenté au Festival du film Américain de Deauville. Les critiques sont moyennes. Pourtant j'ai bien aimé ce "Shérif Jackson", qui se déroule au Nouveau Mexique, à l'image superbe valorisant paysages et personnages, dont les principaux interprètes sont des valeurs sûres et où, pour une fois, une femme est mise en valeur clairement et renverse les tables. January Jones est excellente.  

Sherif Jackson (Sweetwater )Sherif Jackson (Sweetwater )
Sherif Jackson (Sweetwater )Sherif Jackson (Sweetwater )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames, #Russel Crowe, #Jennifer Connelly, #Ed Harris, #Christopher Plummer

Film américain de 2001, de Ron Howard, avec Russel Crowe, Jennifer Connelly, Ed Harris, Christopher Plummer, Paul Bettany, Josh Lucas, Adam Goldberg. Biographie du mathématicien de génie John Nash, atteint de troubles mentaux, luttant pour exorciser ces derniers avec l'aide de son entourage. Russel Crowe est formidable, Jennifer Connelly éblouissante. L'histoire vaut la peine d'être vue et connue. Un très bon film.

Un homme d'exception  ( A beautiful mind )Un homme d'exception  ( A beautiful mind )
Un homme d'exception  ( A beautiful mind )Un homme d'exception  ( A beautiful mind )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Ed Harris, #Viggo Mortensen, #Renee Zellweger
Appaloosa

Film de 2008 de, et avec, Ed Harris, Renée Zellweger, Viggo Mortensen, Jeremy Irons, Lance Henriksen, Thimoty Spall. Après leur collaboration réussie dans " History of violence" de Cronenberg, Ed Harris et Viggo Mortensen ont choisi de continuer à travailler ensemble et cela donne: "Appaloosa". Sur fond d'histoire d'amitié virile se greffent  de possibles amours contrariés ou non. Deux reproches : Renée Zellweger n'est pas l'actrice que j'aurai imaginé pour ce rôle et Jeremy Irons n'est pas assez crédible en méchant de service. Pour le reste nous sommes devant un vrai beau western .

A la quatrième vision les observations que j'ai exprimées se tempèrent, Renée Zellweger est plus supportable qu'au premier abord, Jeremy Irons un méchant pas très original mais visible. J'ai pris un grand plaisir à repartir en 1882 avec cette oeuvre aux décors recherchés, fleurant bon l'authenticité, que tout amoureux de la photographie, même sans aimer le genre, devrait faire l'effort de voir ne serait ce que pour celle-ci. Le puma qui domine la colline et regarde passer le train au dessous est un peu empâté car il vient d'un zoo mais quand même, il est beau et on en croise pas tous les jours ! En clair: j'adore ce film. Et, à la cinquième vision, je confirme.

AppaloosaAppaloosa
AppaloosaAppaloosa

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog