Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #don johnson catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Thriller, #Daniel Craig, #Chris Evans, #Jamie Lee Curtis, #Ana de Armas, #Don Johnson, #Michael Shannon, #Christopher Plummer

Film américain de 2019, de Rian Johnson, avec Daniel Craig, Christopher Plummer, Jamie Lee Curtis, Chris Evans, Don Johnson, Ana de Armas, Toni Collette, Michael Shannon, Katherine Langford, Jaeden Martell, M Emmet Walsh.  Formidable casting pour un vrai thriller. Un romancier, auteur de romans policiers, célèbre son 85 ème anniversaire avec toute sa famille dans son manoir victorien. On le retrouve mort,  gorge tranchée. L'inspecteur Elliot commence une enquête dans laquelle s'invite le détective Benoît Blanc. Voir ou revoir tous ces anciens et nouveaux acteurs de qualité au service d'une histoire égale à celles d'Agatha Christie est un régal. Citons, par exemple, la présence de M Emmet Walsh, de Don Johnson, pour raviver nos neurones et nous souvenir des bons films qu'ils jouèrent avant celui-ci. Le rythme est bon l'ambiance simple, sans artifice lourdingue, on en rajoute nulle part, cela s'ajoute à une forme d'humour bienvenue. Vous apprécierez, entre autre, l'hommage direct à " Game of Thrones "

A couteaux tirés ( Knives out )A couteaux tirés ( Knives out )
A couteaux tirés ( Knives out )A couteaux tirés ( Knives out )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Thriller, #Don Johnson, #Sam Shepard
Cold in July

Film de 2014, franco- américain, de Jim Mickle avec Sam Shepard, Don Johnson, Michael.C Hall. Tiré du livre "Juillet de sang " de Joe R Lonsdale. En 1989 au Texas, un encadreur est réveillé par un intrus entré dans sa maison une nuit et le tue. Pour la police, il s'agit d'un nommé Frankie Russel, un criminel notoire. L'affaire est simple: légitime défense. Mais le père de Frankie ne l'entend pas ainsi et cherche à venger la mort de son fils. Les apparences sont trompeuses. On débouche sur une machination cachant une horreur jalousement gardée. L'encadreur, Ben Russel et son ami Jim Bod, iront de surprises en surprises. Honorable.

Cold in JulyCold in July
Cold in JulyCold in July

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Séries cultes, #Ciné Action, #Don Johnson, #Philip Michael Thomas, #Saundra Santiago, #Edward James Olmos
Miami Vice (Série)

Série américaine d'Anthony Yercovich sortie de 1984 à 1990, avec Don Johnson et Philip Michael Thomas, Saundra Santiago, Edward James Olmos. Des acteurs flamboyants, au mieux de leur forme, interprétant les rôles de Sonny Crockett, Ricardo Tubbs. Spécialistes de l'infiltration, nos héros prennent des risques insensés, utilisent le meilleur en matière d'armes, véhicules, logements, pour infiltrer ceux qu'ils traquent. Dynamique, efficace, bien tournée, cette série se laisse toujours regarder avec plaisir.Miami Vice Série

Miami Vice (Série)Miami Vice (Série)
Miami Vice (Série)Miami Vice (Série)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Robert Rodriguez, #Ciné Action, #Danny Trejo, #Jessica Alba, #Don Johnson, #Jeff Fahey, #Robert de Niro, #Michelle Rodriguez
Machete

J'ai vu Machete pour la seconde fois en DVD après l'avoir découvert au cinéma. Dans les deux cas, je dis bravo: voila du vrai cinéma, léché, barré, coloré, acide, fruité, plein de sexe et de fureur. Cela fait déjà beaucoup. Pour enfoncer encore le clou, les actrices et acteurs, formidables: Danny Trejo qui tient tout d'un bout à l'autre, enfin reconnu à sa juste valeur. Jessica Alba, belle et sympa, Michelle Rodriguez, sympa et belle, Robert de Niro, décalé à souhait! Steven Seagal qui joue ailleurs systématiquement des héros survitaminés, déterminés et quelquefois un peu... concon, est ici un méchant assez malin. L'estimé Don Johnson, empâté mais reconnaissable, joue à la perfection le salopard de service...d'immigration, auto-proclamée. Bien sûr, il y a du gore à gogo, âmes sensibles et prenant les images au premier degré, s'abstenir. Pour les autres, ne ratez pas ce chef d'oeuvre volontairement kitsch, hommage, dès le générique, au western Léonien et aux séries B et Z qui sous tendent le cinéma plus exigeant qui mène à Kubrick et autres génies, Tarkovsky , Kurosawa et nous en passons... Jeff Fahey, loin du loubard de Silverado, nous régale aussi ici en homme cruel confronté aux problèmes familiaux de monsieur tout le monde...

 

MacheteMachete
MacheteMachete
MacheteMachete

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog