Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #dennis hopper catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Européens, #Dennis Hopper, #Bruno Ganz

Film Franco-Allemand de 1977, de Wim Wenders, avec Bruno Ganz, Lisa Kreuser, Dennis Hopper, Gérard Blain, Nicholas Ray, Samuel Fuller, Lou Castel. Tiré des romans de Patricia Highsmith: "Ripley s'amuse" et "Ripley et les ombres". Jonathan Zimmerman est encadreur, restaurateur de tableaux à Hambourg, marié, il a un fils. Il se sait atteint d'une maladie incurable. Lors d'une vente aux enchères Ripley, trafiquant d’œuvres d'art, l'apprend. Il confie l'information à Minot, un Français, qui propose une grosse somme d'argent à Jonathan en échange des meurtres de deux concurrents. Pour mettre sa famille à l'abri Zimmerman accepte et remplit ses missions, mais l'affaire se complique... Très bon polar où s'installent, malgré le thème, une poésie désenchantée soutenue par des images recherchées.

 Dennis Hopper et Bruno Ganz sont excellents. Une des meilleures interprétation de Ripley avec celles d'Alain Delon et de Matt Damon. Ajoutons que Dennis Hopper, qui use de son polaroid dans le film, en privé, était un excellent photographe. Il nous a laissé une belle oeuvre que je vous encourage à connaitre. 

L'ami américain ( Der amerikanish freund )L'ami américain ( Der amerikanish freund )
L'ami américain ( Der amerikanish freund )L'ami américain ( Der amerikanish freund )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Thriller, #Dennis Hopper, #Vin Diesel
Les hommes de main (Knockaround guys)

Film américain de 2001, de Brian Koppelman et David Levien, avec Dennis Hopper, John Malkovitch, Seth Green, Vin Diesel, Tom Noonan, Barry Pepper. Le fils de Benny Chains, parrain de New-York, veut prouver à son père qu'il est digne de lui et insiste pour se voir confier une mission. Benny cède et le charge de convoyer 500000 dollars en espèces.  Barry donne l'argent à Johnny Marbles, propriétaire d'un avion. Celui-ci égare le sac. Aidé de ses amis Barry fera tout son possible pour le retrouver. Ce ne sera pas simple.  Bonne photo, acteurs charismatiques, rythme juste assez lent pour ne pas ennuyer, composent une sorte de comédie à l'humour noir discret.

Les hommes de main (Knockaround guys)Les hommes de main (Knockaround guys)
Les hommes de main (Knockaround guys)Les hommes de main (Knockaround guys)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Thriller, #Dennis Hopper, #Michael Madsen

Film de 2001 de John Sjogren (Titré aussi: Choke )avec Dennis Hopper, Michael Madsen, Roy Tate, Tamara Cholakian. Henry Clark. Un homme d'affaire, a travaillé un jour avec Ron Sloan, un petit escroc, et le regrette. Sa fille tue quelqu'un avec sa voiture. En bon  père Henry fait tout pour la couvrir. Ron l'apprend, exerce un chantage sur Henry. Celui-ci le supprime. Entre en scène un homme qui se révèle indispensable pour faire disparaître le corps de Ron et échapper à la justice. En fait, un redoutable tueur en série avec qui Henry, aussi retors et malin, devra composer pour sortir du cauchemar, sauver sa peau et celle de sa fille. Deux acteurs que j'aime bien, une histoire plutôt originale, bien ficelée, des digressions qui emmènent le film sur d'autres sentiers par moment, j'ai été agréablement surpris. (Par contre, excusez moi, pas moyen de trouver plus de photos concernant ce film pour l'instant.)

Shock  ( Choke )
Shock  ( Choke )Shock  ( Choke )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Zombies, #Dennis Hopper, #Simon Baker, #John Leguizamo
Le territoire des morts  ( Land of the dead )
Le territoire des morts  ( Land of the dead )

Film américain de 2005 de George A Romero avec Simon Baker, John Leguizamo, Dennis Hopper, Asia Argento, Robert Joy. Quatrième volet de la saga inventée par Romero. La ville de Pittsburgh est aux mains d'un tyran qui lui donne du pain et des jeux alors que les morts-vivants l'encerclent. Les riches jouissent de l'existence, leurs valets forment la classe intermédiaire, le reste du peuple vit dans les rues. Un mercenaire, à qui le grand patron refuse de donner de l'argent, va déclencher une pagaille terrible. Les zombies ne se contentent plus d'être passifs: menés par un chef charismatique ils apprennent, s'organisent. Bientôt, il n'y aura plus de survivants, ils iront grossir l'armée des morts. Un homme intègre, courageux, aidé d'une équipe de fidèles et d'un char à la Mad Max, tentera d'éviter le pire, de sauver ce qui peut l'être, partir vers d'autres horizons. Un des meilleurs film du genre que j'ai jamais vu.

Le territoire des morts  ( Land of the dead )Le territoire des morts  ( Land of the dead )
Le territoire des morts  ( Land of the dead )Le territoire des morts  ( Land of the dead )
Le territoire des morts  ( Land of the dead )Le territoire des morts  ( Land of the dead )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Clint Eastwood, #Westerns Américains, #Pat Hingle, #Dennis Hopper, #Ben Johnson
Pendez les haut et court  ( Hang 'Em high )

Film américain de Ted Post, de 1968, avec Clint Eastwood, Inger Stevens, Ed Begley, Pat Hingle, Ben Johnson, Dennis Hopper, Charles Mac Graw, Bruce Dern, L Q Jones, Alan Hale, James Westerfield. En 1873, en Oklahoma, Jed Cooper est arrêté par des hommes qui le prétendent voleur de chevaux et le pendent à un arbre sans autre forme de procès. Il survit miraculeusement. Le juge de la ville décide de le nommer shérif,  parce que le dernier a été tué et pour canaliser la haine de Jed, l'empêcher de faire justice lui même. Jed fait la connaissance d'une étrange jeune fille qui vient systématiquement examiner les prisonniers qu'il ramène. Son patron n'est pas un tendre. Il tient à ce que le monde change, quitte à faire fonctionner la plate-forme de pendaison. Le côté cru de ce western était étonnant à la date de sa sortie: 1968. Clint Eastwood désirait qu'il soit tourné par Sergio Leone mais celui-ci tournait son chef d'oeuvre: "Il était une fois dans l'ouest".

Pendez les haut et court  ( Hang 'Em high )
Pendez les haut et court  ( Hang 'Em high )Pendez les haut et court  ( Hang 'Em high )
Pendez les haut et court  ( Hang 'Em high )Pendez les haut et court  ( Hang 'Em high )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #John Wayne, #Westerns Américains, #Dean Martin, #Dennis Hopper
Les quatre fils de Katie Elder  ( The sons of Katie Elder )
Les quatre fils de Katie Elder  ( The sons of Katie Elder )
Les quatre fils de Katie Elder  ( The sons of Katie Elder )

Film américain de 1965, de Henry Hattaway, avec John Wayne, Dean Martin, Dennis Hopper, Michael Anderson, Earl Holliman, George Kennedy, Jeremy Slate, John Gregory, Paul Fix, John Litel, Strother Martin, John Qualen, Rhys Williams, Sheldon Allman, John Doucette, James Westerfield, Karl Swenson, Rodolfo Acosta, Percy Helton. La fine fleur des acteurs westerns de l'époque pour relater, dans une oeuvre très classique de facture, le combat de quatre frères, dont la mère, Katie Elder, vient de mourir après l'assassinat de son mari. Celui-ci avait perdu son ranch aux cartes. Les frères n'en sont pas convaincus.  Hastings, qui les a spoliés de leurs terres, le sait. Il décide de faire régler son compte par Curley au plus dangereux des Elder, John. Le combat sera inévitable. Un bon film mais, sorti presque en même temps que la nouvelle approche de Sergio Leone et  semblait pâle à côté. A revoir sans le comparer avec celle-ci, pour apprécier ce western resté style années cinquante, aux paysages bien rendus, aux acteurs attachants.  

 

Les quatre fils de Katie Elder  ( The sons of Katie Elder )Les quatre fils de Katie Elder  ( The sons of Katie Elder )
Les quatre fils de Katie Elder  ( The sons of Katie Elder )Les quatre fils de Katie Elder  ( The sons of Katie Elder )
Les quatre fils de Katie Elder  ( The sons of Katie Elder )Les quatre fils de Katie Elder  ( The sons of Katie Elder )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Dennis Hopper, #Warren Oates, #Janice Rule
Kid Blue

Film américain de 1972, de James Frowley, avec Dennis Hopper, Warren Oates, Ben Johnson, Peter Boyle, Lee Purcell, Janice Rule. Bickford Waner débarque de fort Worth incognito dans une petite ville du Texas. L'industrialisation est en marche et, pour se faire un peu d'argent, il travaille dans une usine qui fabrique des jouets métalliques. Là, il découvre les joies de la modernité et du travail à la chaîne. Il s'en lasse vite. Mais ce brave garçon est surtout un célèbre pilleur de trains, et son passé le rattrape. J'ai gardé un bon souvenir de ce film original , vu à sa sortie, et de son ton politiquement incorrect. Dennis Hopper est vraiment à l'aise. Les amoureux du western seront ravis de retrouver aussi Warren Oates et Ben Johnson.

Kid Blue
Kid Blue
Kid Blue
Kid Blue

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames, #James Dean, #Nathalie Wood, #Sal Mineo, #Dennis Hopper
La fureur de vivre ( Rebel without a cause )

Film américain de 1955, de Nicholas Ray, avec James Dean, Nathalie Wood, Sal Mineo et, déjà, dans un petit rôle, Dennis Hopper. L'histoire de la rencontre d'un garçon venant d'ailleurs avec un jeune en manque d'affection et une fille délurée. Chacun à leur manière ils doivent faire leurs preuves dans un monde où, que ce soit contre les adultes ou ceux de son âge, il faut s'affirmer pour survivre et faire bien plus pour s'imposer, voire devenir le héros du patelin. Ce trio d'acteurs a convaincu des générations, l'oeuvre a reçu 3 Oscars en son temps. Les couleurs sont superbes, certaines scènes, la course à la mort et la bataille au couteau, ont marqué les films qui suivirent pendant longtemps. Excellent.

La fureur de vivre ( Rebel without a cause )La fureur de vivre ( Rebel without a cause )
La fureur de vivre ( Rebel without a cause )La fureur de vivre ( Rebel without a cause )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Action, #Dennis Hopper, #Michael Madsen
Hell ride

Film de 2008 de Larry Bishop, adoubé par Quentin Tarentino, tourné à sa manière. Une hishell ridetoire mince, des héros concons, des héroïnes bien fichues, des motos, le désert. Ca prétend égaler d'autres oeuvres légendaires concernant les bikers, objectif plutôt prétentieux. Mais c'est toujours un plaisir de voir jouer Michael Madsen, John Carradine, Dennis Hopper et autres gueules typiques sans se prendre le citron en bénéficiant d'une bonne image criarde à souhait. L'essentiel du film réside dans la séance de séduction qu'une créature à damner tous les saints impose au héros-réalisateur et justifie à Hell seule d'en savoir un peu plus sur Hell, le reste n'est que littérature.

Hell rideHell ride
Hell rideHell ride
Hell rideHell ride

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Mickey Rourke, #Ciné Drames, #Dennis Hopper, #Diane Lane
Rusty James  ( Rumble fish )

Film de 1983 de Francis Ford Coppola, doté d'une distribution éblouissante: Diane Lane, adorable, Mickey Rourke, touchant, Matt Dillon, paumé, Dennis Hopper, magistral, et Tom Waits, Nicolas Cage, Christopher Penn, Sorvino, etc   Une histoire linéaire filmée en un noir et blanc très réussi avec effets sonores et bonne musique nous aidant à pénétrer l'univers du héros, le motorcycle boy. Son frère se nomme Russel James mais on l'appelle par son diminutif de Rusty rumble fishJames, titre choisi pour la sortie en France. L'original, "Rumble fish" , évoquant les poissons combattants, est pour moi le seul valable pour une dizaine de raisons que vous comprendrez en découvrant cette oeuvre superbe.

Rusty James  ( Rumble fish )Rusty James  ( Rumble fish )
Rusty James  ( Rumble fish )Rusty James  ( Rumble fish )

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog