Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #cine science-.fiction catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Sam Neil, #Laurence FIshburne, #Kathleen Quinlan, #Jason Isaacs

Film américano-britannique de 1997, de Paul W S Anderson, avec Sam Neil, Laurence Fishburne, Jason Isaacs, Kathleen Quinlan, En 2047 l'équipage du vaisseau "Lewis et Clark" prend à son bord le professeur William Weir, inventeur d'un navire, l "Event Horizon", capable de dépasser la vitesse de la lumière, disparu sept ans plus tôt et mystérieusement réapparu aux environs de Neptune. L' Event Horizon, capable de créer un trou noir artificiel dans le tissu de l'univers, a accédé à une autre dimension. Mélange de film d'horreur et de science-fiction celui-ci n'a pas spécialement séduit son public à sa sortie. Avec le temps on perçoit mieux ses qualités. 

Event Horizon, le vaisseau de l'au-delà  ( Event Horizon )Event Horizon, le vaisseau de l'au-delà  ( Event Horizon )
Event Horizon, le vaisseau de l'au-delà  ( Event Horizon )Event Horizon, le vaisseau de l'au-delà  ( Event Horizon )

Voir les commentaires

Film américano-britannique de Christopher Nolan, de 2020, avec John David Washington, Elisabeth Debicki, Kenneth Branagh, Michael Caine, Dimple Kapadia, Clemence Poesy, Aaron Taylor-Johnson. Magnifique film d'action sur fond de paradoxe temporel auquel Valcogne, malgré toute sa bonne volonté, n'a rien compris. Donc il retournera le voir jusqu'à ce que ça rentre. De toute façon ça restera un plaisir tant tout cela est bien ficelé et joué. Donc, en gros, notre futur prépare une guerre d'extermination concernant notre présent afin que son humanité, vivant sur un monde détruit, s'installe sur l'actuel en notre lieu et place. De courageux agents secrets démonteront les arcanes de ce sinistre complot. Cela, c'est l'apparence, car le principal protagoniste est à la fois un homme d'aujourd'hui et vraisemblablement aussi celui qui, dans le futur, formera ceux qui viendront en découdre dans le passé! Costaud, non? Mais que cet avis ne vous décourage pas, Tenet vaut la vison pour de multiples raisons. 

Tenet Tenet
Tenet Tenet

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Emelie Jonsson, #Bianca Cruzeiro, #Anneli Martini, #Emma Broomé

Film Dano-Suédois, de 2018, de Pella Kagerman et Hugo Lija. Avec Emelie Jonsson; Bianca Cruzeiro, Anneli Martini, Emma Broomé. Dans un futur indéterminé la Terre a été ravagée par des catastrophes. Les humains partent vers Mars dans d'immenses vaisseaux commerciaux. Tout est fait pour qu'on passe le temps en consommant loisirs, biens,  rencontres, pour les trois semaines prévues de voyage. Pourtant le véhicule Aniara dévie de sa trajectoire pour une raison inconnue, se perd à jamais dans l'espace. Le temps passe, tout se déglingue, les gens se lancent dans des cultes néo-païens ou succombent à la déprime. Deux femmes, MR et Isagel, vivent en couple, réagissent chacune à leur manière aux évènements. Ceci est parait-il tiré d'un poème du Suédois Harry Martinson, de 1956. Il se trouve qu'à la même époque, un écrivain, EC Tubb, avait écrit " Le navire étoile" où il prévoyait un voyage plus long que prévu sur plusieurs générations et décrivait les adaptations et dérives de chacune: sociales, politiques, religieuses. Cela dit Aniara a le mérite de sortir des sentiers battus et cette manière d'aborder la science-fiction nous change de celle, omniprésente, des américains. 

Aniara: l'odyssée stellaire Aniara: l'odyssée stellaire
Aniara: l'odyssée stellaire Aniara: l'odyssée stellaire

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Tom Cruise, #Emily Blunt, #Brendan Gleeson, #Bill Paxton

Film américain de Doug Liman, de 2014, avec Tom Cruise, Emily Blunt, Brendan Gleeson, Bill Paxton. Dans un futur proche, une météorite s'écrase près de Hambourg. Des hordes d'extra-terrestres très organisées, les "Mimics", envahissent l' Europe. Les  années passent, une coalition de plusieurs pays se forme. On déplore des millions de pertes humaines. Les mimics semblent prévoir tous les coups projetés contre eux par leurs adversaires. Une fois pourtant, les forces coalisées gagnent un combat à Verdun. Le sergent Rita Vrataski a expérimenté une nouvelle tenue de combat, décimé des centaines de mimics. Elle devient le symbole de la victoire et de l'espoir retrouvé. Le commandant William Cage, spécialiste des relations publiques de l'armée américaine, sera envoyé, contre son gré, au front, et verra la jeune femme à l'oeuvre. A la suite d'un incident il meurt, puis renaît, revit sa dernière journée, plusieurs fois. Il se sert alors de son savoir pour parfaire chaque jour vécu de nouveau, influer le destin dans le bon sens. Film d'action efficace sur fond d"Un jour sans fin" avec deux acteurs en pleine forme. 

Edge of tomorrowEdge of tomorrow
Edge of tomorrowEdge of tomorrow

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Danny Glover, #Daryl Hannah, #Rutger Hauer, #Stephen Baldwin, #Michael Madsen

Film américain de 2014, d'Alessandro Capone, avec Danny Glover, Daryl Hannah, Rutger Hauer, Stephen Baldwin, Michael Madsen. Le gouvernement Central Confédéré domine le monde en 2047. Il est coupable de génocide. Ryan Willburn, agent de la Résistance est envoyé en mission secrète pour obtenir des preuves attestant des crimes commis et renverser le gouvernement. Au vu du casting vous pensez, " Pas mal! " Malheureusement on a jamais vu Rutger Hauer aussi mauvais, idem pour Daryl Hannah, Baldwin inconsistant, Michael Madsen ridicule dans un rôle débile, et même Danny Glover annonant des niaiseries en préposé derrière un bureau, c'est dire ! Là dedans vient se greffer une jolie "mutante" sans qu'on sache pourquoi sauf à placer un peu de sex appeal genre Neandertal pour satisfaire les spectateurs. L'histoire ? Le vide, sidéral, avouez que pour un film de science-fiction le terme est choisi. Bref, la daube la plus indigeste que j'ai vu depuis longtemps. 

2047 The final war2047 The final war
2047 The final war2047 The final war

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Michael Biehn, #Ed Harris, #Mary Elisabeth Mastrantonio, #Kimberly Scott

Film de 1989,  américain, de James Cameron, avec Mary Elisabeth Mastrantonio, Ed Harris, Michael Biehn, J C Quinn, KImberly Scott. Un sous-marin nucléaire américain coule dans l'Atlantique. Il gît à 274 mètres de profondeur sur une saillie surplombant la fosse des Caïmans de 7686 mètres. Comme des navires soviétiques approchent de la zone la marine américaine décide d'aller immédiatement secourir le "Montana". Elle introduit une équipe de commando SEAL à l'intérieur de DEEPCORE, plate forme sous-marine expérimentale alors située près de l'épave à 518 mètres au dessous du niveau de la mer. Rejoignant cette base, à l'aide d'un bathyscaphe, le lieutenant Coffey subi le syndrome nerveux des hautes pressions mais le cache à ses partenaires. Ils ne trouvent aucun survivant dans le vaisseau. Un phénomène lumineux inconnu les intriguent. Pendant leur recherche, à la surface, un cyclone s'abat sur le périmètre. Un avatar de "20000 lieux sous les mers", revu et corrigé par un visionnaire talentueux, formidable film d'aventure, prenant, Abyss révèle bonnes surprises, action, sentiments, rebondissements. Les images sont splendides. Aux USA, ce film n'eut pas un démarrage exceptionnel mais, avec le temps, a acquis ses lettres de noblesse. La version longue de 163 minutes, de 1993, année où furent améliorés les effets spéciaux, est fortement conseillée.

AbyssAbyss
AbyssAbyss

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Star Wars, #Daisy Ridley, #John Boyega, #Harrison Ford, #Carrie Fisher, #Adam Driver

Film américain de 2019, de JJ Abrams, avec Daisy Ridley, Adam Driver, Mark Hamill, Carrie Fisher, Harrison Ford, John Boyega. A chaud,  je vous résume, en gros: 

"Je suis ton frère!"

"Tu es ma petite fille!"

"Je suis ton oncle!"

"Je suis ta belle-sœur!"

"Tu m'aimes?"

 

Star wars épisode 9: l'ascension de Skywalker ( Star Wars : episode 9 , the rise of Skywalker )Star wars épisode 9: l'ascension de Skywalker ( Star Wars : episode 9 , the rise of Skywalker )
Star wars épisode 9: l'ascension de Skywalker ( Star Wars : episode 9 , the rise of Skywalker )Star wars épisode 9: l'ascension de Skywalker ( Star Wars : episode 9 , the rise of Skywalker )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Arnold Schwarznegger, #Linda Hamilton, #Mackensie Davis, #Terminator

Film américain de 2019, de Tim Miller; avec Linda Hamilton, Arnold Schwarznegger, Mackensie Davis, Natalia Reyes, Gabriel Luna. 6 ème opus de la saga Terminator commencée en 1991 et succédant directement à Terminator 2 en ignorant " Le soulèvement des machines ", " Terminator Renaissance " et " Terminator Genisys ". James Cameron est impliqué dans le développement, contrairement à celui des trois cités plus haut. Après avoir évité la fin du monde, en 1998, Sarah Connor est rattrapée au Guatemala, où elle vit avec son fils, par un Terminator 800 qui tue celui-ci sous ses yeux. En 2020 une jeune mexicaine, Dani Ramos, vit tranquillement avec sa famille, lorsqu'un nouveau Terminator traverse le temps pour la traquer, la tuer. Grace, venue du futur aussi, la protège. Les deux femmes croiseront la route de Sarah qui lutte depuis deux décennies contre les machines. Joli tour de passe-passe temporel pour expliquer ce nouveau Terminator. Ayant écrit un polar où le héros est un homme bien âgé, je serai malvenu de  critiquer ce travail, où l'action l'emporte, bien distrayant. Cela dit je reste sur ma position, mon préféré reste "Terminator 2", et ce sera sans doute le cas jusqu'au jugement dernier. 

Terminator: dark fateTerminator: dark fate
Terminator: dark fateTerminator: dark fate

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Chefs d'oeuvre divers, #Ciné Science-.Fiction, #Brad Pitt, #Tommy Lee Jones, #Donald Sutherland

Film américain de 2019, de James Gray, avec Brad Pitt, Tommy Lee Jones, Donald Sutherland, Liv Tyler. Roy McBride, ingénieur et pilote de la NASA, opère depuis l'espace pour un observatoire situé sur Terre. Sa station est détruite par un flux d'énergie terrible venu de Neptune. Échappant à la mort Roy est envoyé en mission vers cette planète, à la recherche de son père, parti seize ans plus tôt dans le but de découvrir une présence extra-terrestre possible. Sa mission nommée LIMA aurait continué, les actes de McBride père et ses assistants pourraient expliquer les perturbations frappant la Terre.  De la Lune, en passant par Mars, jusqu'à Neptune, Roy McBride dévoilera des secrets menaçant l'humanité et se rapprochera de son géniteur.  Acteur au top, splendeur visuelle, profondeur du sujet, réalisation énorme, un très beau film. A la seconde vision, après la découverte de la première, des détails me sont apparus et j'ai mieux apprécié l'histoire. 

Ad astraAd astra
Ad astraAd astra

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Charlton Heston, #Anthony Zerbe, #Rosalind Cash

Film américain de Boris Sagal, de 1971, tiré du roman de Richard Matheson " Je suis une légende", sans le suivre tout à fait. Avec Charlton Heston, Rosalind Cash, Anthony Zerbe, Paul Koslo. Après une guerre biologique entre la Russie et la Chine une grande partie de l'humanité est décimée. Robert Neville, ex-médecin militaire est immunisé grâce à un vaccin, le 93-B71, qu'il avait fabriqué et s'était auto-injecté. Il vit seul dans l'appartement-bunker qui l'abrite. Car des êtres ont survécu, des mutants albinos très sensibles à la lumière, qui se sont regroupés sous le nom de "La famille". Dirigés par un chef psychotique, Jonathan Matthias, ils exècrent la science, considèrent Neville comme un représentant de l'ancienne société et veulent le tuer. Dans la ville déserte, Neville cherche le jour sa pitance et  le repaire de la Famille pour la détruire. Capturé, il est sauvé par un groupe de survivants non-immunisés. A la demande de ceux-ci il accepte de recréer son 93-B71. Grosse série B emplie de charme, où la prouesse première est d'avoir rendu vides les rues entières d'une mégapole, où la seconde se lit dans beaucoup d'idées que je vous laisse le plaisir de découvrir. Sans compter Charlton Heston, toujours à la hauteur. Ce film est plus important qu'il n'y parait malgré ses imperfections. Il annonce "New-York" 1997 et bien d'autres œuvres de qualités diverses qui le suivirent. De plus il semble que ce soit le premier long métrage américain où un blanc embrasse une femme noire, rare, même en 1971. "La famille" est sans doute inspirée de celle de Charles Manson, nous avons ainsi le lien subliminal avec " Il était une fois à Los Angeles" et baignons dans l'actualité. 

Le survivant ( The Omega Man )Le survivant ( The Omega Man )
Le survivant ( The Omega Man )Le survivant ( The Omega Man )

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog