Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #chefs d'oeuvre divers catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Chefs d'oeuvre divers, #Kirk Douglas, #Robert Mitchum
La griffe du passé

Film Américain de Jacques Tourneur, de 1947, avec Robert Mitchum, Kirk Douglas, Jane Greer, Rhonda Fleming, Richard Webb, Dickie Moore, Steve Brodie. Jeff Markham tient un petit garage en province. Un homme passe le voir et lui rappelle leur amitié passée. Il lui indique que Whit Sterling, pour qui Jeff a travaillé jadis comme détective privé, désire instamment le voir afin de lui faire payer la dette qu'il a envers lui. Mandaté jadis par celui-ci pour retrouver sa femme, envolée avec quarante mille dollars, Jeff s'était chargé de la mission mais était tombé amoureux de la belle. De coups durs en rebondissements il tentera d'échapper à son passé. Un beau noir et blanc, des acteurs mythiques, une ambiance bien sombre et nostalgique...difficile de faire mieux.

La griffe du passé
La griffe du passéLa griffe du passé
La griffe du passé

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Chefs d'oeuvre divers, #Ciné Comédies, #Dirk Bogarde
The servant

Film britannique de Joseph Losey de 1961 avec Dirk Bogarde, Sarah Miles, James Fox, Patrick Magee. A Londres, un jeune aristocrate épicurien emménage dans une nouvelle maison et prend à son service un homme qui devient vite indispensable. Une métaphore de la lutte des classes où l'on voit que la nature humaine l'emporte sur la condition des individus indépendamment de celle-ci. Pas d'angélisme ici. Les acteurs sont à la hauteur du sujet et Dirk Bogarde impressionnant. Magistral. Laisse une impression durable.

The servant
The servantThe servant
The servant

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Tommy Lee Jones, #Chefs d'oeuvre divers
No country for old men

Film de 2007 de Joel et Ethan Coen, tiré du roman de Cormac Mc Carthy, avec Tommy Lee Jones, Javier Bardem, Josh Brolin, Woody Harrelson, Kelly Mac Donald, Garret Dillahunt. En 1980, au Texas, un chasseur découvre un carnage et une mallette pleine de billets de banque dont il s'empare. Un redoutable tueur est à ses trousses, bien décidé à la récupérer. En chemin, il laisse derrière lui beaucoup de cadavres. Le shériff Bell peine à suivre ses traces et se demande vraiment où va le monde. Proche de la retraite, une certaine lassitude l'envahit. Beaucoup de protagonistes ne sauront jamais la fin de l'histoire, pas même le spectateur...Une pépite du film noir avec un Javier Bardem inspiré et glaçant, une réussite.

No country for old men
No country for old men No country for old men
No country for old men

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Fantastique, #Chefs d'oeuvre divers
Excalibur

Film britannico-américain de 1981 de John Boorman avec Nigel Terry, Helen Mirren, Nicol Williamson, Cherie Lunghi, Nicholas Clay, Paul Geoffrey, Gabriel Byrne, Cyaran Hinds, Liam Neeson, Patrick Stewart, Robert Addie, Corin Redgrave. Un beau casting pour une vision de John Boorman sur le sujet d'Arthur et de la table ronde, ses chevaliers, Merlin, la Dame du lac. Un bel effort de reconstitution accompagné d'un sens de l'épique certain. Des moments impressionnants, des acteurs à la hauteur, une photo magnifique. 

Excalibur
ExcaliburExcalibur
Excalibur
ExcaliburExcaliburExcalibur

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Chefs d'oeuvre divers, #William Holden, #Gloria Swanson
Boulevard du crépuscule
Boulevard du crépuscule
Boulevard du crépuscule

Film de Billy Wilder de 1950 avec Gloria Swanson, William Holden, Erich Von Stroheim, Cecil B De Mille, Nancy Olson. Scénariste pour le cinéma, Joe Gillis est dans la panade, fauché. Des gens veulent lui reprendre sa voiture. Il se sauve, rentre dans une propriété privée où il se gare. Les habitants du lieu sont une ancienne et glorieuse star du grand écran, Norma Desmond, accompagnée de son majordome. Elle lui fait une offre qu'il ne peut refuser. La quintessence du film noir, une image superbe, des acteurs inoubliables, une histoire passionnante où la réalité rejoint la fiction. Une pépite.

Boulevard du crépuscule
Boulevard du crépusculeBoulevard du crépuscule
Boulevard du crépusculeBoulevard du crépuscule

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #John Wayne, #Richard Widmark, #Chefs d'oeuvre divers
Alamo
Alamo
Alamo
Alamo

Film Américain de, et avec, John Wayne, de 1960, avec Richard Widmark, Chill Wills, Laurence Harvey, Frankie Avalon, Patrick Wayne, Richard Boone, Linda Crystal, Denver Pyle, Veda Ann Borg. Au Mexique, en 1836, réfugiés dans la mission d'Alamo, cent quatre vingt civils Américains insoumis se battent jusqu'à la mort contre les troupes Mexicaines en attendant la venue du général Sam Houston et de son armée. Moment symbolique fondateur du Texas, cet évènement héroïque, pendant lequel moururent Davy Crockett et James Bowie, fut choisi par John Wayne pour illustrer son point de vue personnel. Il prit pas mal de liberté avec la vérité, des anachronismes divers émaillent son travail, par exemple une chanson d'anniversaire n'existait que cinquante sept ans plus tard, certaines armes n'étaient pas encore inventées, mais tout cela n'empêche pas Alamo d'être un chef d'oeuvre. A elle seule sa chanson " The green leaves of summer" est inoubliable ainsi que le jeu de bien des acteurs de qualité qui jouaient là dont, au premier chef John Wayne." Alamo", c'est aussi un merveilleux souvenir d'enfance. Quand on voit un film pareil à douze ans, on en pense quelque chose et on en vient à aimer le western... pour toujours.

Alamo
AlamoAlamo
AlamoAlamo

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Fantastique, #Hobbit, #Chefs d'oeuvre divers
Le Hobbit "Le seigneur des anneaux"

Film de 2001 de Peter Jackson avec Elijah Wood, Viggo Mortensen, Cate Blanchett, Ian Mc Kellen, Sean Astin, Hugo Weaving, Lyv Tyler, Dominic Monaghan, Sean Bean, Karl Urban, Orlando Bloom, John Rhys Davis, Christopher Lee, Brad  Dourif. Frodon Sacquet vit paisiblement dans sa petite maison à Hobbitbourg. Son oncle Bilbo est détenteur d'un secret qui pourrait changer la face du monde. Gandalf le magicien vient rendre une visite amicale à Frodon mais derrière celle-ci se cache une exigence: les forces du mal sont réveillées et le jeune Hobbit devra laisser sa pipe, ses amis de la Comté et son confort pour une aventure qui le révélera à jamais.Une distribution prestigieuse pour illustrer avec talent le livre de Tolkien. Une réussite.

Le Hobbit "Le seigneur des anneaux"Le Hobbit "Le seigneur des anneaux"
Le Hobbit "Le seigneur des anneaux"Le Hobbit "Le seigneur des anneaux"
Le Hobbit "Le seigneur des anneaux"Le Hobbit "Le seigneur des anneaux"

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Chefs d'oeuvre divers, #Fellini
Roma

Film de Federico Fellini de 1972 avec Anna Magnani, Gore Vidal, Federico Fellini dans son propre rôle. Evocation poétique évoquant les souvenirs de Fellini envers Rome et ses visions de la ville contemporaine, tournée comme un reportage, sa réflexion sur cette ville antique, ce qu'elle est, ce qu'elle devient, son avenir. Incroyable suite de scènes décousues et rassemblées avec un art consommé pour composer une mosaïque digne des plus belles villas...romaines. Une promenade onirique, une plongée dans un passé révolu, un humour constant, bref, un chef d'oeuvre.

RomaRoma
RomaRoma
Roma

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Chefs d'oeuvre divers, #Fellini, #Peplum
Le satyricon

Film de Federico Fellini de 1969 avec Hiram Keller, Alain Cuny, Martin Potter, Magali Noel, Capucine, Fanfula, Max Born, George Eastman. Inspiré de l'oeuvre de Petrone contant les aventures de deux amis, Encolpe et Ascylte, deux étudiants Romains vivant dans le quartier souterrain de Subure, cotoyant voyous, prostituées, riches, pauvres, soldatesque. Ils se disputent les faveurs du jeune Giton qui n'hésite pas à se donner à qui y met le prix et les fait tourner en bourriques. Qu'à cela ne tienne, nos deux héros savent profiter aussi des douceurs féminines et ont des moeurs plutôt souples. Fellini n'a pas voulu décrire une antiquité précise comme un documentaire, au contraire, en l'imaginant colorée, fantasque, monstrueuse par moment et poétique à d'autre, il compose une fiction étonnante et on se demande si, finalement, ce péplum qu'il nous propose, flamboyant et drôle, ne s'approche pas plus de la réalité qu'on ne pourrait le croire. Formidables photos et musique de Nino Rota.

Le satyriconLe satyricon
Le satyriconLe satyricon
Le satyriconLe satyricon

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #John Wayne, #Westerns Américains, #Chefs d'oeuvre divers
La chevauchée fantastique (Stagecoach)

Film de John Ford de 1939 et première collaboration de celui ci avec John Wayne. Il relancera la carrière des deux hommes et constitue une oeuvre fondatrice du genre western dont John Wayne, crevant l'écran, sera pour plus de quarante ans l’icône inspirée . Il joue ici avec Claire Trevor, Andy Devine, John Carradine, Thomas Mitchell, Louise Platt, George Bancroft, Donald Meek, Berton Churchill, Tim Holt, Tim Tyler, Yakima Canut. Les Apaches furent représentés en fait par des indiens Navajos. En tournant à monument valley dans des décors naturels grandioses Ford eut une idée de génie et utilisera souvent ces paysages ensuite. Le thème est simple en apparence: une diligence emmène un joueur professionnel, une femme qui désire retrouver son mari officier, un médecin ivrogne, une prostituée, un représentant en whisky, un escroc, un hors la loi qu'un shériff tient à remettre à la justice. Les indiens sont sur le sentier de la guerre et, malgré leurs différences, tous ces êtres devront lutter, chacun à leur manière pour sauver leur peau. Richesse des dialogues, justesse des rapports entre les protagonistes, action soutenue, acteurs formidables: une réussite bien méritée qui résiste aux outrages du temps.

La chevauchée fantastique (Stagecoach)La chevauchée fantastique (Stagecoach)
La chevauchée fantastique (Stagecoach)La chevauchée fantastique (Stagecoach)
La chevauchée fantastique (Stagecoach)

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog