Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #carey mulligan catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames, #Michael Fassbender, #Carey Mulligan
Shame

Film Anglais de Steve Mc Queen, de 2011, avec Michael Fassbender, Carey Mulligan, James Badge Dale, Nicole Beharie, Hannah Ware. Brandon vit et travaille à New York, il est obsédé par le sexe sous toutes ses formes, en vidéos, sur internet, hétérosexuelles, homosexuelles, onanisme. Il pratique intensément et il plait: une belle scène nous montre par exemple une séduisante jeune fille qui lui fait comprendre, dans le métro, qu'elle le désire. Pour lui, la vie de couple est une hérésie, il tombe en panne dès qu'un soupçon d'engagement se profile. Sans qu'il le sache, il est en rage. Quand sa soeur vient quelques temps vivre chez lui, il la rejette. Il devra toucher du doigt l'horreur pour s'humaniser enfin. Le talent de Michael Fassbender n'est plus à démontrer et Carey Mulligan est touchante dans le rôle de la soeur du héros. Film grave, profond, intelligent. Une réussite.

ShameShameShame
ShameShame

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Ryan Gosling, #Ron Perlman, #Carey Mulligan
Drive

Après la bonne surprise constituée par "The Town" de Ben Affleck, ce Drive, film américain,  de 2011, bien mené, bien filmé, de Nicolas Winging Refn, doté de bons acteurs, et montrant LA VILLE,  Los Angeles, où, semble t'il, ne puisse fleurir, du Dalhia Noir à Chinatown en passant par Los Angeles Confidential, que ce style d'histoire de fric, d'amour et de violence. On nous épargne les discours fleuves, souvent débiles, des protagonistes de ce type de polar. A chaque époque son genre, Dexter et autres tueurs motivés ont fait école. Ryan Gosling  crève l'écran, on le connait à peine et, déjà, on assiste à la même séance à une bande annonce où il officie dans le dernier film de Georges Clooney! Carey Mulligan est touchante et les méchants: soignés. Ron Perlman est un peu en dessous de ce qu'il peut donner, mais, comme il l'explique, il a cinquante neuf ans... doit diriger les "Sons of Anarchy" et s'occuper de l'enfer, il y a de quoi être fatigué, mais on a toujours autant de plaisir à le voir.

DriveDrive
DriveDrive

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog