Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #burt reynolds catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Thriller, #Burt Reynolds
Hard time (prémonitions)

Film de 1998, de Burt Reynolds avec lui-même, Charles Durning, Bruce Dern, Mia Sara, Billy Dee Williams. Logan mc Queen et son collègue se lancent à la poursuite de trois malfaiteurs qui ont sur eux 500 000 dollars. Ils les abattent. La tentation est trop forte et le collègue de Logan prend une partie de l'argent. Pour le couvrir, Logan, démis de la police, va en prison. Pendant sa détention un tueur en série sévit en ville. Un dangereux détenu fait part de ses rêves à Logan et l'éclaire sur les actions à venir de l'assassin. Un autre prisonnier lui apprend la philosophie. Sa peine purgée Logan aidera la police à en finir avec le criminel tout en apprenant la valeur du pardon envers son vieil ami.

Hard time (prémonitions)
Hard time (prémonitions) Hard time (prémonitions)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Raquel Welch, #Burt Reynolds
Les cent fusils
Les cent fusils
Les cent fusils

Film de Tom Gries de 1969 avec Raquel Welch, Jim Brown, Burt Reynolds, Fernando Lamas, Dan O'Herlihy. Au Mexique, les indiens Yaquis sont persécutés par l'impitoyable général Verdugo. Un hors la loi métis, poursuivi par un shérif Américain, va leur procurer une centaine de fusils pour se défendre. Aidés par la belle Sarita nos amis auront de nombreuses aventures avant de réussir leur révolution. Au passage, Leydecker, l'homme de la loi, succombera aux charmes incontestables de Sarita.  Hormis deux scènes mémorables, Sarita prenant sa douche sous un réservoir et partageant sa couche avec un homme de couleur, l'attaque de nuit des rebelles, le reste est assez convenu. On pouvait s'attendre à mieux de la part du réalisateur de "Will Penny le solitaire". 

Les cent fusilsLes cent fusils
Les cent fusilsLes cent fusils

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Action, #Burt Reynolds
Banco

Film de 1986 de Dick Richards avec Burt Reynolds, Karen Young, Peter Mac Nicol, Neill Barry. Le Mexicain, privé à ses heures, est un vétéran du Vietnam. Il vit à Las Vegas, essentiellement la nuit. Il subsiste grâce à ses talents de boxeur et de dur à cuire, difficilement. Une amie qui a subi de graves préjudices fait appel à lui pour régler leur compte à ses agresseurs. Il s'en occupe. Un homme enthousiaste et sympathique lui demande d'être son garde du corps et de lui apprendre quelques ficelles de son métier. Le Mexicain a mis les pieds où il ne fallait pas, il en était conscient, et des tueurs sont à ses trousses. Une production Cannon dans les normes habituelles, desservie par un DVD à l' image pourrie, mais qui ne manquait pas totalement d’intérêt.

BancoBanco

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Italiens, #Burt Reynolds
Navajo joe

Je me faisais une joie de regarder ce western de Sergio - "Le grand silence"-Corbucci tourné en 1966  que je n'étais pas allé voir à l'époque. Et j'avais raison. Burt Reynolds est le seul à bien jouer. Fernando Rey est décevant.. Les autres  acteurs sont tous des figurants qui meurent en général au bout d'une minute dans les meilleurs Leone, le méchant, peu connu, pas inquiétant pour un centime.. Le sujet, profond, est mal traité. On se fout totalement des états d'âme du bandit quand il explique pourquoi "il est si sauvage ".  Les ingrédients du western sont là, un indien vengeur, un train, des millions de dollars, une belle métisse, un chef de bande et ses sous-fifres, une population de lâches...et malgré cela on s'ennuie.

Pour couronner le tout on a vu les décors sous tous les angles dans d'autres oeuvres, notamment la banque, et les voix françaises des acteurs sont celles de Bud Spencer et autres cow- boys célèbres, plutôt génant.

Pour une fois, l'image et le son étaient bons, j'aurais préféré que ce soit le cas pour "O cangaceiro". Il est de bon ton d'apprécier Sergio Corbucci sous prétexte qu'il a fait de bons films.  Celui là n'est pas sur ma liste.

Navajo joe
Navajo joeNavajo joe

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog