Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #bruce dern catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Kirk Douglas, #Bruce Dern, #Bo Hopkins, #Luke Askew

Film américain de 1975, de Kirk Douglas, avec lui-même, Bruce Dern, Bo Hopkins, James Stacy, Luke Askew. En 1892, au Texas, le Marshall Howard Nightingale fait campagne pour devenir sénateur. Pour cela il dirige une équipe de durs à cuire dans le but de traquer les criminels, assurer la sécurité de la population. Il s'appuie sur cet argument électoral pour gagner. Il vient à bout violemment de la bande Jack Starwhorn mais pas de ce dernier. Il réussit à le capturer mais le bandit a plus d'un tour dans son sac et rien ne se passera comme prévu. Kirk Douglas avait pris un double risque, en réalisant ce film et en prenant un rôle d'homme antipathique. La critique avait apprécié, le public moins. Il reste que Posse est bien tourné, ne tombe pas dans la caricature, est bourré de seconds rôles excellents et que Bruce Dern, qui est loin d'être mon acteur favori, est ici formidable. 

La brigade du Texas  (Posse)
La brigade du Texas  (Posse) La brigade du Texas  (Posse)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Comédies, #Brad Pitt, #Leonardo di Caprio, #Margot Robbie, #Al Pacino, #Kurt Russell, #Bruce Dern

Film américano-britannique de Quentin Tarentino, de 2019, avec Brad Pitt, Leonardo di Caprio, Margot Robbie, Kurt Russell, Timothy Oliphant, Bruce Dern, Al Pacino, Dakota Fanning, Michael Madsen, Damian Lewis, et une tripotée de seconds rôles, le tout devant exciter d'avance vos rétines à l'idée de voir cette comédie dramatique de presque trois heures. 1969, année charnière pour les studios d'Hollywood, les mœurs changent, de nouveaux réalisateurs bouleversent les codes établis, on s'insurge contre la guerre du Vietnam. Rick Dalton, star déclinante d'une série western, et Cliff Booth, sa doublure et ami, assistent à ces changements et tentent de relancer leur carrière. Après la période hippie "power of love", la fin de l'innocence de toute une génération sera provoquée par le meurtre sauvage de Sharon Tate perpétré par Charles Manson. Le film dans le film dans le film, une maîtrise du rythme, des images inspirées, le rendu impeccable d'une époque, deux magnifiques acteurs au mieux de leurs capacité, faudrait être fou pour en demander plus.  (Ceci reflète mon avis, l'honnêteté m'oblige à dire qu'en parlant à d'autres personnes de lui certaines ont été déçues ou n'ont pas accroché. Oeuvre polémique donc, contraire de l'indifférence.) Je suis retourné le voir. Cette fois j'ai redécouvert des détails, approfondi mes impressions en me concentrant sur eux puisque connaissant l'histoire. Jeu excellent de Margot Robbie, évocation, sans doute adressée à Clint Eastwood jadis, d'une nouvelle carrière en passant par le western Italien pour Rick Dalton, belle prestation de la chienne, adorable, de Cliff. Et j'en passe.

Il était une fois à Hollywood ( Once upon a time in Hollywood )Il était une fois à Hollywood ( Once upon a time in Hollywood )
Il était une fois à Hollywood ( Once upon a time in Hollywood )Il était une fois à Hollywood ( Once upon a time in Hollywood )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Robert de Niro, #Bruce Dern, #Shelley Winters, #Don Stroud
Bloody Mama
Bloody Mama
Bloody Mama
Bloody Mama
Bloody Mama

Film américain de 1970, de Roger Corman, avec Shelley Winters, Robert Walden, Robert de Niro, Don Stroud, Bruce Dern, Pat Hingle, Diane Varsi. "Ma"Kate Barker quitte son logis avec ses quatre fils. La bande commet tous les délits imaginables. Au fur et à mesure de leurs rencontres la famille s'agrandira jusqu'à prendre en otage un homme d'affaire pour en tirer une rançon. Ce film à sa sortie me fit une forte impression. Je voulais en parler depuis longtemps ici, il n'est jamais trop tard. Formidable rôle pour Shelley Winters, accompagnée d'acteurs familiers, tous célèbres aujourd'hui. Pour jouer dans ce film Robert de Niro avait maigri de 30 kilos. 

Bloody MamaBloody Mama
Bloody MamaBloody MamaBloody Mama
Bloody MamaBloody Mama

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Samuel L Jackson, #Kurt Russel, #Tarentino, #Jennifer Jason Leigh, #Michael Madsen, #Bruce Dern

Film américain de Quentin Tarentino, de 2015, avec Samuel L Jackson, Kurt Russel, Jennifer Jason Leigh, Michael Madsen, Tim Roth, Demian Bichir, Walton Goggins, Bruce Dern. Le chasseur de primes John Ruth convoie sa prisonnière Daisy Domergue, avec la ferme intention de la faire pendre à Red Rock. En chemin, sa diligence rencontre un de ses collègues, Marquis Warren, (nom d'un réalisateur de westerns des années cinquante), et Mannix qui prétend être le nouveau shérif de Red Rock. Bloqués par le blizzard ils se réfugient avec leur cocher dans la mercerie de Minnie. Celle-ci et son mari sont absents. Un mexicain tient le refuge à leur place. Trois hommes patientent à l'abri: Oswaldo Mobray, bourreau, Joe Gage, cow-boy, et Sanford Smithers, vieux général confédéré. Des tensions diverses apparaissent entre les personnages, les règlements de compte sanglants commencent.

Quentin Tarentino a produit un beau scénario, qui peut faire penser aux meilleurs livres d'Agatha Christie, sa réalisation en 70 mm est magnifique. Les acteurs sont quasiment tous formidables, même Bruce Dern, c'est dire! J'appréhendais un peu de voir cette oeuvre, craignant un huis-clos rasoir, j'ai été agréablement surpris.

The hateful eight
The hateful eight The hateful eight
The hateful eight

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #John Wayne, #Kirk Douglas, #Bruce Dern, #Emilio Fernandez, #Joanna Barnes

Film américain de 1967, de Burt Kennedy, avec John Wayne, Kirk Douglas, Howard Keel, Bruce Cabot, Keenan Wynn, Bruce Dern, Emilio Fernandez. Frank Pierce a volé les terres de Tom Jackson. Il demande au tueur, Lomax, de l'éliminer. Mais Tom Jackson parvient à retourner Lomax. Ils s'organisent avec quelques malins et une bande d'indiens révoltés contre Pierce pour s'emparer de sa diligence, transformée en char d'assaut, contenant une énorme somme d'or issue d'un filon trouvé chez Tom Jackson. Burt Kennedy est un metteur en scène peu original, disons, classique, mais donnent de belles images. A voir surtout pour les deux acteurs vedettes.

La caravane de feu  (The war wagon )La caravane de feu  (The war wagon )
La caravane de feu  (The war wagon )La caravane de feu  (The war wagon )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #John Wayne, #Westerns Américains, #Bruce Dern
Les cow boys ( The cowboys )

Film américain de 1972, de Mark Rydell, avec une musique signée John Williams, avec John Wayne, Robert Carradine, Roscoe Lee Browne, Bruce Dern, Slim Pickens, Richard Farnsworth, Matt Clark, A Martinez. Le rancher Andersen, lâché par les hommes qui devaient l'assister pour convoyer du bétail à 600 kilomètres, est contraint d'embaucher les gamins de l'école. Il leur apprend les rudiments du travail, observe leurs qualités respectives, leurs progrès, avant de partir. Le thème rebattu du convoi est ici revivifié par la composition du groupe qui le forme. Le grand jour arrive vite. Un cuisinier courageux et facétieux rejoint l'équipe, seconde monsieur Andersen. Un voyou particulièrement vicieux, très bien interprété par Bruce Dern, leur donnera du fil à retordre. Les jeunes gens font l'apprentissage au long du voyage de la vie en commun, de découvertes diverses, de la cruauté gratuite, de l'adversité. Ils en sortiront grandis, marqués à jamais. John Wayne a 65 ans ici. Il est juste, imposant. C'est un régal de le voir chevaucher. Vedette incontestée il ne remplit pas tout le film, met en valeur les principaux protagonistes: ces enfants qui, grâce à lui surtout, deviendront des hommes, mieux: des cow-boys.

Les cow boys ( The cowboys )Les cow boys ( The cowboys )
Les cow boys ( The cowboys )Les cow boys ( The cowboys )
Les cow boys ( The cowboys )Les cow boys ( The cowboys )

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog