Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #anthony quinn catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Charles Bronson, #Anthony Quinn, #Anjanette Comer, #Sam Jaffe

Film d'Henri Verneuil, de 1968, co-production américano-franco-Italo-mexicaine, fortement inspirée des sept mercenaires, d'ailleurs filmée dans les décors de ceux-ci. Avec Charles Bronson, Anthony Quinn, Anjanette Comer, Sam Jaffe. En 1743, pendant la domination Espagnole, Léon Alastray, hors la loi, se réfugie dans la vieille église franciscaine du père Joseph au Mexique. Celui-ci, sommé par ses supérieurs de prendre en charge une paroisse sur le territoire des Yaquis, va prendre son poste, accompagné du truand. Les Yaquis tuent le prêtre, ils ne veulent pas en voir chez eux. Teclo, métis qui inspire la tribu Yaquis, dévaste le village. Alastray, que les villageois pensent réellement moine,

décide jouer le jeu. Ancien officier, il organisera la défense de ses ouailles, en finira avec les indiens. Mais pas avec le gouvernement. Il partira donc définitivement pour sauver sa peau. Moyen. L'action est classique, les présences de Bronson et Quinn, la musique d'Ennio Morricone, ne suffisent pas, du moins à mes yeux, d'en faire un must.  

La bataille de San SebastianLa bataille de San Sebastian
La bataille de San SebastianLa bataille de San Sebastian

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Aventures, #Tyrone Power, #Maureen O'Hara, #Anthony Quinn

Film américain de 1942, d'Henry King, avec Tyrone Power, Maureen O'Hara, Laird Cregar, Thomas Mitchell, Anthony Quinn, George Sanders. Amnistié par le roi d'Angleterre, le célèbre pirate Morgan a décidé de le servir et gouverne la Jamaïque. Son ami James Waring considère cela comme une trahison et se range du côté du capitaine Leech qui n'entend pas obéir aux ordres de Morgan et continue à attaquer les possessions aussi bien anglaises qu'espagnoles, même si la paix a été signée entre les deux pays. Amoureux de la fille de l'ancien gouverneur, Waring espère changer de vie mais, avant d'y parvenir, maint rebondissements émailleront son existence. Très belle image, mise en scène soignée, héros sympathiques, ne pas bouder son plaisir.

Le cygne noir  ( The black swan )Le cygne noir  ( The black swan )
Le cygne noir  ( The black swan )Le cygne noir  ( The black swan )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Kirk Douglas, #Westerns Américains, #Anthony Quinn, #Chefs d'oeuvre divers
Le dernier train de Gun Hill  ( Last train from gun hill )
Le dernier train de Gun Hill  ( Last train from gun hill )
Le dernier train de Gun Hill  ( Last train from gun hill )

Film américain de 1959, de John Sturges, avec Kirk Douglas, Anthony Quinn, Carolyn Jones, Brad Dexter, Brian G Hutton, Earl Hollliman. Le shérif Matt Morgan était marié à une femme indienne. Elle a été violée, tuée par deux cow boys. L'un est le fils d'un ami de Morgan, devenu un très riche rancher, décidé à protéger son rejeton du courroux du shérif à n'importe quel prix. Inflexible, Morgan fera tout, presque seul, pour faire juger le meurtrier. Mais, pour y parvenir, il doivent monter dans le dernier train qui passe à Gun Hill ce soir là. J'avais déjà chroniqué ce superbe western avant qu'il saute à la faveur du changement de plate-forme, mais faire et défaire c'est toujours travailler! Bref. Donc je le redis, ce western est un de mes préférés avec le premier "3 h 10 , pour Yuma". La confrontation Kirk Douglas/Anthony Quinn confine à la tragédie grecque, l'action est magistralement menée, l'image  impeccable.

Le dernier train de Gun Hill  ( Last train from gun hill )Le dernier train de Gun Hill  ( Last train from gun hill )
Le dernier train de Gun Hill  ( Last train from gun hill )
Le dernier train de Gun Hill  ( Last train from gun hill )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Anthony Quinn, #Robert Taylor, #Ava Gardner
Vaquero

Film américain de 1953, de John Farrow, avec Ava Gardner, Robert Taylor, Howard Keel, Anthony Quinn, Jack Elam, Kurt Kasznar. Son affiche est trompeuse car, si le nom d'Anthony Quinn n’apparaît en bas qu'en petits caractères presqu'invisibles c'est lui qui en a le plus dans ce Vaquero. Un couple riche et courageux vient s'installer sur un territoire qu'il a acheté, et se trouve confronté à de coriaces adversaires. Esqueda, un bandit mexicain, tient les lieux sous sa coupe avec son frère Rio. Cameron et son épouse devront lutter pour empêcher leurs nuisances. La belle sème le trouble au milieu de cette aventure. Un peu facile de faire porter les responsabilités sur Ava Gardner sous prétexte qu'elle est magnifique ! On ressent une pensée moyenâgeuse s'insinuant dans le discours style: "Tentatrice, la plus belle des femmes est l'envoyée du démon" etc...Les hommes eux, ont évidemment de plus purs desseins: dominer le monde chacun à leur manière ou mieux, joyeusement s’entre-tuer tout en prétendant que c'est la vie. Sinon on peut profiter du jeu impénétrable de Robert Taylor, du manque de charisme de Howard Keel et d'une image pas terrible. Valcogne, n'hésitant jamais à reculer les frontières de la connaissance filmique souffre pour vous, amies et amis lecteurs, alors un conseil: ce Vaquero est visible, ne serait ce que pour Anthony Quinn, mais découvrez le quand les éditeurs seront décidés à en sortir une copie digne de ce nom.

VaqueroVaquero
VaqueroVaquero

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Henry Fonda, #Anthony Quinn, #Richard Widmark, #Dorothy Malone
Warlock
Warlock
Warlock
Warlock

Warlock

Film américain d'Edward Dmytryk, de 1959, avec Henry Fonda, Anthony Quinn, Richard Widmark, Dorothy Malone, De Forest Kelley, Dolores Michaels. Des tueurs font régner la terreur dans la petite ville de Warlock. Apeurés, excédés, les habitants appellent un tireur d'élite implacable pour rétablir l'ordre. Henry Fonda est Clay Blaisedell ,"L'homme aux colts d'or", il est accompagné d'un joueur (Anthony Quinn: Tom Morgan) excellent aussi au revolver et handicapé d'une jambe.  Parmi les ennemis de la ville, un homme, (Richard Widmark) change de camp, devient shérif. Blaisedell et lui n'ont pas la même conception en matière de maintien de la loi. Sous les atours d'une jolie femme, le passé resurgit. A ses réactions, sa jalousie, on comprend que l'amitié, l'admiration, que Morgan porte à son héros va bien au delà de ce qu'on pourrait penser. Le drame tisse sa toile. Très beau western, coloré, bien joué, avec un casting splendide. Film référence, accessible, que je conseille aux personnes, il y en a, qui "n'aiment pas le western" sans vraiment avoir essayé d'en voir, et de revoir aux autres qui, sans doute, le connaissent depuis longtemps.

L'homme aux colts d'or (Warlock)L'homme aux colts d'or (Warlock)
L'homme aux colts d'or (Warlock)
L'homme aux colts d'or (Warlock)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Western stars, #Anthony Quinn, #Westerns Américains
Anthony Quinn
Anthony Quinn
Anthony Quinn

Né Antonio Rodolfo Quinn Oaxaca à Chihuahua, Mexique, le 21 Avril 1915 , naturalisé Américain et décédé le 3 Juin 2001 à Boston, MASSACHUSSETS.

WESTERNS notables : Viva Zapata

                                        L'homme aux colts d'or

                                        Une aventure de Buffalo Bill

                                        Pacific Express

                                        The Texas Rangers ride again

                                                  Le dernier train de Gun Hill

                                        La bataille de San Sebastian

                                        La charge fantastique

                                        L'étrange incident

                                        Buffalo Bill

                                        Californie terre promise 

                                        Vaquero

                                         L'expédition du fort KIng

                                         La chevauchée du retour

                                         La diablesse en collants roses

                                                   

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Anthony Quinn, #Christian Slater

Film de 1991 de Michael Karbernikoff avec Christian Slater, Roger Dempsey, F Murray Abraham, Anthony Quinn, Costas Mendylor, Christopher Penn, Richard Grieco, Titus Tolliver. Imitation pâle d' "Il était une fois en Amérique" et du"Parrain" parlant des années vingt et spécifiquement de Lucky Luciano,les indomptés Bugsy Siegel, Frank Costello, Sam  Rothstein. Trois personnages de seconds rôles sont cependant remarquables ici, Don Ferrazano, (Michael Gambon), son garde du corps, et  Nicolas sadler qui joue le tueur fou et courageux nommé monsieur Coll qui, a lui seul, vaut le détour.

Les indomptés (Mobsters)Les indomptés (Mobsters)
Les indomptés (Mobsters)Les indomptés (Mobsters)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Rock Hudson, #Anthony Quinn, #Barbara Hale, #Lee Marvin, #Richard Carlson

Film de Budd Boetticher, de 1953, avec Rock Hudson, Anthony Quinn, Barbara Hale et, dans un rôle secondaire mais bien joué et sympathique, un tout jeune Lee Marvin. On parle d'une histoire vraie survenue entre les blancs et les indiens Séminoles, ceux ci ayant été trahis par ceux là, ce qui, évidemment, ne pouvait conduire qu'à la haine et à la guerre. On a l'impression de voir l'oeuvre originale qui aurait pu inspirer "Aguirre, la colère de dieu" tant l'histoire est semblable: celle de la folie d'un homme entraînant tout le monde au désastre pour assouvir ses propres ambitions et sa soif de pouvoir. Les marais de Floride servent ici de jungle amazonienne, l'expédition est tout aussi pathétique, les personnages principaux aussi déterminés. Rock Hudson remplit parfaitement son rôle de type droit et courageux, le "méchant" est très crédible, Anthony Quinn parvient à nous faire accepter qu'il est un chef indien et Barbara Hale, en toutes circonstances, exhibe un brushing parfait. Tout cela se laisse voir avec plaisir malgré l'image granuleuse, mais bien colorée.Rock Hudson a

L'expédition du fort King  ( Seminole )L'expédition du fort King  ( Seminole )
L'expédition du fort King  ( Seminole )L'expédition du fort King  ( Seminole )

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog