Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #ali larter catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Zombies, #Resident evil, #Milla Jovovitch, #Iain Glen, #Ali Larter, #Shawn Roberts
Resident evil chapitre final ( Resident evil: the final chapter )

Film Américain, de 2017, 6 ème film de la série, de Paul W S Anderson, avec Milla Jovovitch, Iain Glen, Ali Larter, Shawn Roberts, Ruby Rose, William Levy, Lee Joon-gi. Dernière survivante capable d'enrayer le déclin de l'humanité décimée par un virus, Alice doit revenir aux sources du mal à Racoon City, en finir avec ceux qui ont organisé le désastre. Ce chapitre ne sera sans doute pas tout à fait le dernier car la fin est ouverte. Grosse série B de bonne facture.

Resident evil chapitre final ( Resident evil: the final chapter )Resident evil chapitre final ( Resident evil: the final chapter )
Resident evil chapitre final ( Resident evil: the final chapter )Resident evil chapitre final ( Resident evil: the final chapter )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Fantastique, #Zombies, #Resident evil, #MIlla Jovovitch, #Kim Coates, #Boris Kodjoe, #Ali Larter

resident evil after life

 

Film américain de 2010, de Paul W S Anderson, quatrième de la série, avec Milla Jovovitch, Boris Kodjoe. Ali Larter, Shawn Roberts. A regarder avec une bande de potes pour bien rigoler. Les trois premiers opus étaient moins bons. Cette fois, le réalisateur, Paul W S Anderson, a mit le paquet et produit un mix des films de Romero, John Woo, "Matrix", "Vendredi 22", "Je suis une légende" et consort. Tout est conventionnel et à minima, point de vue, intrigue, histoire, développement. Par contre, les images sont intéressantes. Milla Jovovitch est belle, crédible.  Les héros meurent aussi vite qu'on a besoin d'eux, les survivants ceux qu'on avait imaginé. Les effets trois dimensions sont réussis. Idéal quand on est entre deux eaux, partagé entre l'envie de bouger et celle de rejoindre son canapé parce qu'il fait moche. Oeuvre reposante n'exigeant aucun effort de réflexion, déconseillée aux gens qui détestent les séries X, Y ou Z, chaudement recommandée pour les autres. Dernier truc: la présence dans cette aventure de Kim Coates, ("Tiger", de Sons of Anarchy) qui, ici, est plutôt à contre-emploi.

Resident evil after life (en 3D)
Resident evil after life (en 3D)
Resident evil after life (en 3D)
Resident evil after life (en 3D)

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog