Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #alan ladd catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Alan Ladd, #Veronica Lake
Tueur à gages
Tueur à gages
Tueur à gages

Film de 1942 de Frank Tuttle, en beau noir et blanc, avec Alan Ladd, Veronica Lake, Robert Preston, Laird Cregar. On confie à Raven la mission de tuer un industriel. Il abat l'homme et, quand on le paie, il réalise qu'on lui a remis de faux billets. Un détective est à ses trousses. En partant en voyage à Los Angeles, Raven rencontre Ellen Graham, artiste, et fiancée du policier! Afin de se venger, Raven veut discuter avec son commanditaire, Willard Gates. Ellen l'aidera dans sa recherche. Elle est touchée par cet homme étrange, habité par un passé difficile. Raven ira très loin et un destin funeste clôturera sa course. Veronica Lake et Alan Ladd forment un couple sympathique, les décors sont divers et soignés, les seconds rôles excellents.

Tueur à gages
Tueur à gagesTueur à gages
Tueur à gages

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Western stars, #Alan Ladd, #Westerns Américains
Alan Ladd
Alan Ladd
Alan Ladd
Alan Ladd
Alan Ladd
Alan Ladd
Alan Ladd
Alan Ladd

Né Alan Walbridge Ladd le 3 Septembre 1913 à Hot Springs, Arkansas , décédé le 29 Janvier 1964 à Palm Springs, Californie, USA.

Un acteur d'un mètre soixante cinq qui connut la gloire, s'abîma dans l'alcool et mourut jeune. Ses westerns les plus connus: 

                Shane, l'homme des vallées perdues

                Smith le taciturne

 

Il tourna avec les plus grandes actrices et les affiches exposées ici donnent une idée de son registre multiforme.

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Alan Ladd

Déjà, le titre original c'est: "Whispering Smith", donc Smith le chuchoteur ou " Murmure Smith ", qu'il soit taciturne est en plus. Sinon, pourquoi le brave Alan Ladd se serait il évertué à parler calmement et bas? Il se serait tû et aurait tiré une tronche de dix kilomètres! Ce film de 1948 à les défauts et les qualités de l'époque: un peu laborieux, avec des instants de bravoure, de beaux paysages, une histoire d'amitié et d'amour contrariées, des cow boys partout, des méchants bien typiques et une ville des Rocheuses. Mais ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain, on découvre un très honnète western fondateur que tout passionné aimera découvrir. L'image est bonne, le technicolor un régal, mais c'est encodé en 4/3 et directement en anglais sous-titré.

Smith le taciturne
Smith le taciturne

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Alan Ladd

la brigade héroïque

Film de Raoul Walsh de 1954 avec Alan Ladd, acteur ici assez pâle, mais soutenu par Gordon Douglas, Shelley Winters et des seconds rôles sympathiques. L'action se déroule au Canada, avec beaucoup d'indiens et de tuniques rouges, naturellement. On montre là les vies d'hommes, et d'une femme, partageant risques, aventures, courage et détermination. Le point de vue porté sur les Sioux et Crees n'est pas caricatural et le message dit clairement que si les Américains avaient traité les natifs avec le respect porté envers eux par les Canadiens ils auraient évité bien des malheurs. L'image est belle, le technicolor en valeur. Cette oeuvre est considérée, à juste titre, comme mineure dans celle du réalisateur, mais elle si bien filmée et rythmée qu'il ne faut pas s'en priver. A la seconde lecture, j'apprécie encore plus le jeu de Shelley Winters, juste et délicat. 

La brigade héroïque
La brigade héroïque
La brigade héroïque

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog