Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Articles avec #aaron eckhart catégorie

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Clint Eastwood, #Tom Hanks, #Aaron Eckhart
Sully

Film américain de 2016, de Clint Eastwood, avec Tom Hanks, Aaron Eckhart, Laura Linney, Anna Gunn. Biographie du commandant de bord Chesley Sullenberger qui, le 15 janvier 2009, après que ses deux moteurs aient pris feu, décida d'amerrir sur l'Hudson avec son avion plutôt que tenter d'atterrir à proximité, sauvant ainsi son équipage et ses passagers. Son héroïsme est cependant contesté un moment par les autorités jusqu'à la reconnaissance de son acte. En toile de fond Clint Eastwood fait le parallèle avec cette histoire où des vies sont sauvées et l'attaque du 11 Septembre. Il met en valeur le courage "ordinaire", sans prétention, fustige les administrations au passage. Du Eastwood, du good.

SullySully
SullySully

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Josh Hartnett, #Aaron Eckhart, #Scarlett Johannsson, #Hilary Swank
Le dahlia noir
Le dahlia noir
Le dahlia noir

Film américain de 2006 de Brian de Palma avec Josh Hartnett, Aaron Eckhart, Scarlett Johansonn, Hilary Swank, Mia Kirschner, Mike Star, Fiona Shaw. Au commencement, un crime atroce dans les années 40 à Los Angeles. Ensuite un second crime, celui de la propre mère de James Ellroy, qui inspira son livre. Ces deux affaires n'ont jamais été élucidées. Leurs ressemblances sont telles que James Ellroy a enquêté toute sa vie, avec des policiers, des détectives, des personnes de toute sorte, afin de savoir la vérité. Le film a déçu beaucoup de monde à sa sortie et propose une fin où l'on possède une explication. Il ne rend pas assez compte de la profondeur des personnages, n'a pas la puissance de l'écrit. Pourtant l'auteur suivait sa réalisation sans renier le metteur en scène. Voyons à présent les points forts de ce policier: des acteurs excellents, une reconstitution soignée de Los Angeles dans la  veine de Chinatown, images et  ambiances nocturnes superbes, déroulement bien calibré. L'idéal est de lire " Le Dahlia noir ", ensuite de ne pas exiger du film qu'il soit sa copie exacte. Le livre est si puissant que ce serait sans doute une gageure de la réaliser, et de le prendre comme tel, avec ses qualités et ses défauts pour ni le sous-estimer ni le surestimer. On a le droit de penser que David Lynch ou Fincher auraient mieux traité ce sujet que Brian De Palma, sans en avoir la certitude.

Le dahlia noir
Le dahlia noir
Le dahlia noir
Le dahlia noir
Le dahlia noir

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog