Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Gregory Peck, #Telly Savalas
L'or de Mackenna

Film de 1969 de Jack Lee Thompson avec Gregory Peck, Telly Savalas, Omar Sharif, Anthony Quayle, Eli Wallack, Julie Newman, Lee J Cobb. Le shérif Mackenna est aux trousses d'un autre Sharif, pardon, de Colorado, bandit joué par Omar Sharif, et pendant qu'il le suit un vieil indien tente de l'abattre. Involontairment, le shérif tue le vieil Apache, détenteur d'une carte au trésor. Diverses bandes tentent alors de s'emparer de l'or promis par celle-ci: Colorado, une bande d'aventuriers, des civils avides, un militaire malin, des Indiens. La beauté du film réside surtout dans les paysages bien mis en valeur. Il a été réalisé après le choc des films de Sergio Leone mais n'en a tiré aucune leçon: les acteurs sont bons mais trop lisses, les péripéties plutôt attendues, les femmes servent d'argument pour masquer le vide des vrais sentiments et placer un peu de sexe politiquement correct. Les rôles secondaires n'ont aucune aspérité, c'est du gâchis de voir dans des rôles si peu étoffés: Eli Wallack, Lee J Cobb, Anthony Quayle, Burgess Meredith, Telly Savalas. Au final, plus un film d'aventure conformiste qu'un western inoubliable.

L'or de Mackenna
L'or de MackennaL'or de Mackenna
L'or de MackennaL'or de Mackenna
L'or de MackennaL'or de Mackenna

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Western stars, #Kevin Costner, #Westerns Américains
Kevin Costner

Né le 18 Janvier 1955 à Lynwood, Californie, USA .

Westerns :        Silverado

                         Danse avec les loups

                         Wyatt Earp

                         Open range

                        

Western TV : Hatfields and Mac Coys

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Western Dames, #Westerns Américains, #Joanne Dru
Joanne Dru

Née Joanne Letitia LaCock le 31 Janvier 1922 à Logan, Virginie Occidentale, USA, décédée le 10 Septembre 1996 à Los Angeles, Californie, USA.

Westerns :  La rivière rouge

                   La charge héroîque

                   Le convoi des braves

                   La vallée de la vengeance

                   Return of the Texan

                   L'attaque de la rivière rouge

                   Le bagarreur solitaire

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Guerre, #Matt Damon, #Jason Isaacs, #Brendan Gleeson
Green Zone

Film américain de 2010, de Paul Greengrass, sur un scenario de Brian Hedgeland, avec Matt Damon, Jason Isaacs, Brendan Gleeson, Greg Kinnear, Amy Eyan, Khalid Abdallah, Yigal Naor. Un officier Américain envoyé découvrir des armes de destruction massive, ayant servi de prétexte pour envahir l'Irak, n'en trouve pas sur les lieux où elles sont censées être. Il doute de suite de la vérité des renseignements qu'on lui fourni et commence sa propre enquète. Il constate vite que sa hiérarchie aimerait qu'il pense à autre chose, est appuyé dans sa démarche par un autochtone, son équipe et la CIA. Malgré l'avis de celle-ci, pour une fois pertinent, l'Amérique décide de dissoudre toutes les forces militaires anciennement fidèles au régime sans se soucier des conséquences. Lesquelles ne tardent pas et durent encore: chaos, misère, prolifération de guérillas confessionnelles. Oeuvre tendue et sans préchi-précha, efficace, bourrée d'action, vraiment visible. Les acteurs sont convaincants et c'est à peine si, avec sa moustache en crocs, j'ai reconnu Jason Isaacs dans son rôle de zélé défenseur du mensonge, des forces spéciales.

Green ZoneGreen Zone
Green ZoneGreen Zone
Green ZoneGreen Zone

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Action, #Jean Claude Van Damme
L'empreinte de la mort

Film de 2004 de Philippe Martinez avec Jean-Claude Van Damme, Simon Yam, Tony Shiena, Claude Hernandez, Pierre Marais, Lisa King. Cynthia Archer, fille d'un parrain Français installé en Amérique, assistante sociale et mariée à Ben, prend sous son aile une jeune chinoise émigrée dont le père a tué la mère. Ce dernier veut la supprimer aussi. En retrouvant sa trace, son équipe et lui tuent Cynthia et sa famille. Effondré, Ben Archer, aidé de ses amis, se venge. Jean-Claude Van Damme montre ici quelques aspects de sa personnalité moins lisses que d'habitude, l'histoire est simple et linéaire mais les scènes d'action orchestrées par la famille Julienne sont impeccables sinon impressionnantes. Pas un chef d'oeuvre mais un film au dessus de la moyenne.

 

L'empreinte de la mortL'empreinte de la mort
L'empreinte de la mortL'empreinte de la mort

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Western Dames, #Westerns Américains, #Janice Rule
Janice Rule

Née le 15 Août 1931 à Norwood, OHIO, USA, et décédée le 17 Octobre 2003 à New York, état de New York, USA.

Westerns : Alvarez Kelly

Kid blue

Une arme pour un lâche

Le mercenaire de minuit

La poursuite impitoyable

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Richard Widmark, #William Holden
Alvarez Kelly
Alvarez Kelly
Alvarez Kelly

Film d'Edward Dmitryk de 1966 avec William Holden, Richard Widmark, Janice Rule, Patrick O Neal, Richard Rust, Victoria Shaw. En 1864, en pleine guerre de sécession, les Nordistes font appel au rancher Alvarez Kelly pour approvisionner leurs troupes en bétail et pouvoir les nourrir. Malheureusement, un colonel Sudiste vole ce bétail, oblige Kelly à diriger le troupeau et à l'acheminer en réalisant une vraie prouesse par des chemins impossibles pour tromper l'ennemi. La rencontre entre les deux hommes est tonique et virile. L'un est un soldat convaincu, l'autre joue les cyniques. Malgré les étincelles éclatant entre eux, la mission s'achèvera, non sans mal, mais correctement. Dialogues savoureux, aventure, acteurs emblématiques, seconds rôles bien ficelés, un très bon film.

Alvarez KellyAlvarez Kelly
Alvarez KellyAlvarez Kelly
Alvarez KellyAlvarez Kelly
Alvarez Kelly

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Séries cultes, #James Gandolfini
Les Sopranos (suite)

Après 85 épisodes aussi bons les uns que les autres globalement, un suivi efficace, des acteurs épatants, voici la fin de la série. Dire qu'elle m'est une grosse déception est un euphémisme. Je m'explique: alors que tout, jusqu'ici, et donc sur sept ans, était vraisemblable, voici qu'adviennent des choses incompréhensibles. Le docteur Melfi, qui soigne Tony Soprano, personne très intelligente et vraie professionnelle, le lâche brutalement parce que des études et son entourage laissent entendre que la thérapie renforce les psychopathes, qu'ils ne sont jamais sincères et manipulent qui ils veulent. Même le sachant, on ne peut douter qu'elle aurait trouvé une autre solution que tout arrêter de cette manière!

Seconde incongruité: Phil Leotardo, plus qu'encombrant, menaçe même ses proches. Tony prend les devants et demande à des Siciliens de le supprimer. Ils viennent en Amérique, se rendent à une adresse qu'on leur a donné, rencontre un couple ressemblant vaguement à la photo qu'ils détiennent et tuent deux innocents. Bizarre, Phil Leotardo était censé retrouver sa maitresse dans cette maison, hors ce n'est pas la bonne et les inconnus qui y vivent n'ont rien à voir avec lui. Même si les tueurs sont les derniers des imbéciles ils pensent être au bon endroit, à la bonne adresse. Comment une erreur pareille est elle possible? Difficile à croire.

Troisième incongruité: la mort rôde, le clan sait que des contrats les visent. Bobby Baccala va néanmoins acheter un modèle réduit de chemin de fer en laissant son portable dans sa voiture. Evidemment, il est abattu sans pouvoir même se défendre. Là encore, comment y croire alors qu'on l'a déjà vu tuer sans état d'âme et savoir se défendre? 

Quatrième incongruité: les images finales suggèrent que la famille passe à autre chose, Phil ayant été tué et la menace étant écartée. Pourtant la caméra insiste sur un consommateur qui rentre dans le bar puis se dirige vers les toilettes pendant que Meadow, dehors, fait trois créneaux avant de garer son véhicule. On devine une inquiétude latente, un malaise, et, en même temps, on suggère le contraire. Il fallait choisir, soit composer une fin "happpy end" ou une noire mais pas ce semblant imparfait qui laisse supposer que, pour des raisons que nous ignorons, le réalisateur, qui signe d'ailleurs ce dernier épisode, a bâclé celui-ci. Heureusement, une heure de film mal foutu ne peut détruire les 85 heures précédentes qui font de cette série un chef d'oeuvre !

Mais une telle somme de travail se terminant ainsi, c'est vraiment...triste.

Les Sopranos (suite)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Hayden Christiansen, #Jamie Bell, #Samuel L Jackson
Jumper

Film américain de 2008, de Doug Liman, avec Jamie Bell, Hayden Christensen, Rachel Bilson, Samuel L Jackson, Diane Lane, Michael Rooker. David Rice découvre à quinze ans qu'il peut se téléporter où il veut, quand il veut. Il vit des relations difficiles avec son père, sa mère les a quitté depuis longtemps. Très vite, grâce à son don, il s'envole de ses propres ailes, littéralement, subvient à ses besoins en volant des banques, vit comme un nabab. Pas unique en son genre il ignore qu'une secte de fanatiques, menée par Roland, estime que ses pouvoirs ne devraient appartenir qu'à Dieu, et veut les éliminer, lui et ses semblables. Il rencontre un allié inattendu, tombe amoureux d'une amie d'enfance, se bat pour sauver leurs vies en se déplaçant dans le monde entier. Après plusieurs films décevants que j'ai vu ces temps derniers, celui-ci, pas très apprécié par la critique, ne me semble mériter ni trop d'honneur ni indignité. Il est résolument calibré pour un public jeune, bien tourné, joué par des acteurs épatants et, à sa manière, est une prouesse de réalisation. On devine une suite possible. Hayden Christensen, inquiétant dans son rôle de Dark Vador dans "La guerre des étoiles", montre ici un autre visage et Jamie Bell semble très à l'aise dans cette fiction. ( On le retrouve avec plaisir en 2019 dans le rôle de Bernie Taupin dans " Rocketman")

 

Jumper Jumper
Jumper Jumper
Jumper Jumper

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Jason Statham, #Ciné Action, #Amy Smart, #Dwight Yoakam

Film américain de Mark Neveldine et Mark Taylor, de 2006, avec Jason Statham, Amy Smart, Dwight Yoakam, Efren Ramirez, Jose Pablo Cantillo. Chev est un tueur à gage redoutable. Un membre de son gang décide le supprimer en lui injectant un cocktail Chinois ne lui laissant qu'une heure à vivre. Il s'arrangera pour résister plus longtemps, décimer ses ennemis. Inspiré d'un jeu vidéo dont il conserve les codes ce film est comme son titre: nerveux, rapide, sans pauses. Complaisamment sadique il n'est pas, malgré son outrance, sans exposer un certain humour et affiche un mauvais goût rarement vu ailleurs. Jason Statham paie de sa personne. Il court constamment, obligé de le faire pour ne pas mourir, et trouve quelques soutiens. On peut lui reprocher tout ce qu'on veut sauf d'être inactif et rigide. A la fin, il est censé disparaître, hors, il existe une suite, je me demande vraiment comment il a pu ressusciter. L'ensemble est plutôt distrayant.

Hypertension ( Crank )Hypertension ( Crank )
Hypertension ( Crank )Hypertension ( Crank )

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog