Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Message, #Valcogne, #Science-fiction, #Roman de science-fiction

Mon livre de science-fiction: " InterStice" est disponible en ligne sur librinova.fr, FNAC, Amazon, Cultura et 196 autres librairies pour 2, 99 euros. 

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames, #Clint Eastwood, #Paul Walter Hauser, #Sam Rockwell, #Olivia Wilde, #John Hamm, #Kathy Bates

Film américain de 2019, de Clint Eastwood, avec Paul Walter Hauser, Sam Rockwell, Olivia Wilde, John Hamm, Kathy Bates. A l'été 1996, pendant les jeux olympiques d'Atlanta, un vigile parvient à limiter les ravages d'une attaque terroriste en alertant sur la présence d'une bombe. Au départ, traité comme un héros, la situation se renverse et on le considère comme coupable. Les machines policières, médiatiques, le pressurent, ne le croient pas. Grâce à un avocat déterminé et sa famille il retrouvera une vie normale. Six ans plus tard le véritable assassin est découvert. Richard Jewell eu le temps de le savoir avant de décéder, dans sa quarantaine, d'une crise cardiaque. Il exerçait alors le métier dont il rêvait vraiment: policier. Une fois de plus Clint Eastwood surprend et, sur un film d'apparence classique, balance un message bien senti difficile à contester. L'acteur principal est convaincant, les autres jouent juste. Clint Eastwood dit que les puissants s'en sortent toujours en pouvant payer de bons défenseurs et qu'il voulait défendre le commun des mortels qui, ne disposant pas de fortune, peut être broyé par un système. " Selon que vous soyez puissant ou misérable..." disait déjà monsieur de La Fontaine... Rien de neuf mais un bon film. 

Le cas Richard Jewell  ( Richard Jewell )Le cas Richard Jewell  ( Richard Jewell )
Le cas Richard Jewell  ( Richard Jewell )Le cas Richard Jewell  ( Richard Jewell )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames, #Sancho Gracia, #Carmen Maura, #Luis Castro, #Eusebio Poncela

Film Espagnol de 2002 d'Alex de la Iglesia, avec Sancho Gracia, Carmen Maura, Luis Castro, Eusebio Poncela. Dans le désert de Tabernas, près d'Alméria, d'anciens cascadeurs vivent encore dans les décors qui servirent aux westerns Italiens. Ils survivent aujourd'hui en donnant de petits spectacles pour de rares touristes. Quand leur ville est menacée de démolition ils décident de la défendre. Mais 800 balles seront elles suffisantes pour contrer les autorités? Un film ayant bénéficié à sa sortie d'un enthousiasme sincère de la part de certains critiques. Un film qui dormait depuis des années dans mon stock, genre d'oeuvre que je garde sous le coude jusqu'au jour où j'ai vraiment envie de la découvrir ou, simplement, que j'ai le temps. Je m'attendais à mieux, mais l'évocation d'années sympathiques et la sincérité du propos font passer. 

800 balles ( 800 balas )800 balles ( 800 balas )
800 balles ( 800 balas )800 balles ( 800 balas )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Matthew McConaughey, #Charlie Hunnam, #Hugh Grant, #Michelle Dockery, #Colin Farrel, #Jeremy Strong, #Eddie Marsan

Film américano-britannique de Guy Ritchie, de 2019, avec Mattew McConaughey, Hugh Grant, Charlie Hunnam, Michelle Dockery, Colin Farrel, Jeremy Strong, Eddie Marsan, Henry Golding. Mickey Pearson, américain, a développé, avec génie, son trafic de marijuana en Angleterre. Pour y parvenir, tenir dans le milieu, il a du se salir les mains. Hors, las de toute cette violence il aspire, quoique jeune, à prendre sa retraite. Il envisage de vendre son affaire, déclenchant une cascade de problèmes. A l'aide de son fidèle Raymond, bras droit futé, déterminé, de son épouse aimante et d'un coup de main inattendu, il viendra à bout de l'adversité. Certains insistent sur l'aspect soi-disant "ridicule" du film, de Hugh Grant qui, parait il, en ferait des tonnes etc...Sans manier l'esprit de contradiction, ce n'est pas mon avis. Le scénario est élaboré, bien plus que d'autres, les acteurs jouent ce que désiraient Guy Ritchie. On retrouve sa patte, son côté folingue, et sérieux de-ci de-là. Charlie Hunnam élargit son jeu, sort des "Sons of anarchy" même si sa dégaine peut déplaire à ses fans. Je me suis surpris à franchement rire plusieurs fois. Cela m'a fait du bien, le reste n'est que littérature...

The gentlemenThe gentlemen
The gentlemenThe gentlemen

Voir les commentaires

Mini-série américaine de 1978, tirée du livre de James A Michener, "Colorado saga", diffusée entre le 1er Octobre 1978 et le 4 Février 1979 sur le réseau NBC. 2 épisodes de 150 minutes suivis de 10 de 100 minutes. Avec Robert Conrad, Richard Chamberlain, Timothy Dalton, Raymond Burr, Stephen  McHattie, Barbara Carrera, William Atherton, Richard Crenna, Mark Harmon, Cristina Raines, Gregory Harrison, Cliff de Young, Stephanie Zimbalist, Anthony Zerbe, Lois Nettleton, Lynn Redgrave, A Martinez, Geoffrey Lewis, Robert Vaughn...une liste d'acteurs loin d'être bouclée, garantie de plaisir renouvelé. A partir de Pasquinel, héros Français, aventurier solitaire, trappeur, se déploie une saga, celle d'un pays, le Colorado, des années 1760 jusqu'à l'ère moderne. Ami des Indiens, Pasquinel aura une femme indigène qui lui donnera deux fils, grands guerriers. Il épousera aussi une femme blanche fortunée sans pour autant cesser de partir par monts et par vaux. Il sauve de la mort certaine un écossais, Alexander McKeagh, et s'en fait un ami pour toujours. On suit les vies de ces personnages attachants, et d'une kyrielle d'autres, au fil du temps, en une évocation épique, mesurée, sans idéalisme forcé, de l'évolution de l'Amérique à travers le prisme d'une région, des hommes qui l'habitèrent et l'habitent encore. Le tableau, large, essaie de ne rien occulter en route, fait preuve de modération. Les premiers épisodes, remastérisés, sont à voir. La suite, non retouchée, garde son intérêt. Le final, avec ses redites, n'est pas indispensable. Voyez Colorado  pour ses quatre vingt pour cent du départ, vraiment sympathiques et passionnants. 

Colorado ( Centennial )Colorado ( Centennial )
Colorado ( Centennial )Colorado ( Centennial )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Héros BD, #Margot Robbie, #Ewan Mc Gregor, #Mary Elsabeth Winstead, #Jumee Smollet-Bell, #Rosie Perez

Film américain de 2020, de Cathy Yan, avec Margot Robbie, Ewan Mc Gregor, Mary Elisabeth Winstead, Jumee Smollet-Bell, Rosie Perez. Huitième production de l'univers cinématographique issu des DC Comics. Après son introduction dans "Suicide squad", Harley Quinn devient l'héroïne principale. Depuis sa rupture avec le joker elle réalise qu'elle n'est plus protégée par celui-ci, que tous ceux qui veulent la tuer sont légion. Parmi ces ennemis: Roman Sionis, gérant orgueilleux et sadique d'un club de la ville. Pour l'amadouer elle passe un marché avec lui. Au fur et à mesure de ses aventures Harley se fait des amies, souvent inattendues, et s'émancipe vraiment. Coloré, bondissant, drôle, conforme à l'esprit bande dessiné, comme je le pressentais bien meilleur que " Suicide squad". Beaucoup de bagarres, trop,  loi du genre, scénario pas très recherché. On peut saluer la performance de Margot Robbie également investie en tant que productrice selon l'adage: " On est jamais mieux servie que par soi-même." A prendre au premier degré, comme un bonbon coloré, sans lui demander plus. 

Birds of prey ( Et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) ( Birds of prey and the fantabulous emancipation  of one Harley Quinn)Birds of prey ( Et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) ( Birds of prey and the fantabulous emancipation  of one Harley Quinn)
Birds of prey ( Et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) ( Birds of prey and the fantabulous emancipation  of one Harley Quinn)Birds of prey ( Et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) ( Birds of prey and the fantabulous emancipation  of one Harley Quinn)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Tom Cruise, #Emily Blunt, #Brendan Gleeson, #Bill Paxton

Film américain de Doug Liman, de 2014, avec Tom Cruise, Emily Blunt, Brendan Gleeson, Bill Paxton. Dans un futur proche, une météorite s'écrase près de Hambourg. Des hordes d'extra-terrestres très organisées, les "Mimics", envahissent l' Europe. Les  années passent, une coalition de plusieurs pays se forme. On déplore des millions de pertes humaines. Les mimics semblent prévoir tous les coups projetés contre eux par leurs adversaires. Une fois pourtant, les forces coalisées gagnent un combat à Verdun. Le sergent Rita Vrataski a expérimenté une nouvelle tenue de combat, décimé des centaines de mimics. Elle devient le symbole de la victoire et de l'espoir retrouvé. Le commandant William Cage, spécialiste des relations publiques de l'armée américaine, sera envoyé, contre son gré, au front, et verra la jeune femme à l'oeuvre. A la suite d'un incident il meurt, puis renaît, revit sa dernière journée, plusieurs fois. Il se sert alors de son savoir pour parfaire chaque jour vécu de nouveau, influer le destin dans le bon sens. Film d'action efficace sur fond d"Un jour sans fin" avec deux acteurs en pleine forme. 

Edge of tomorrowEdge of tomorrow
Edge of tomorrowEdge of tomorrow

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Western Dames, #Elisabeth Threatt
Elisabeth Threatt

Mannequin et actrice née Elisabeth Coyote Threatt, le 12 Avril 1926, à Kershaw, Caroline du Sud, USA, décédée le 29 Novembre 1963 à Concord, Caroline du Nord, USA. 

Western: " La captive aux yeux clairs "

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Françaises Comédies, #Carole Bouquet, #Jean Dujardin, #Lorànt Deutsch, #Michel Duchaussoy, #André Wilms

Film de 2003, de Francis Palluau, avec Carole Bouquet, Lorànt Deutsch, Jean Dujardin, Michel Duchaussoy, André Wilms, Yolande Moreau, Clémence Poésy, Olivier Saladin, Dominique Pinon. Deux prisonniers sont contraints de s'évader après que leurs convoyeurs se sont entre-tués pour une...affaire familiale. Livrés à eux-mêmes, blessés, nos compères vont se cacher dans la maison cossue de la famille Rozes. Rien ne se passera comme prévu. Ce DVD traînait depuis des années dans mon armoire. A la faveur d'une grippe costaude ne pouvant exiger grand chose de ma pauvre tête, ce fut le bon choix, "Bienvenue chez les Rozes" ne l'a pas fatiguée. 

Bienvenue chez les RozesBienvenue chez les Rozes
Bienvenue chez les RozesBienvenue chez les Rozes

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Héros BD, #Will Smith, #Jared Leto, #Margot Robbie, #Joel Kinnaman, #Viola Davis

Film américain de 2016, de David Ayer, avec Will Smith, Jared Leto, Margot Robbie, Joel Kinnaman, Viola Davis. D'après les bandes dessinées de DC Comics. Superman est mort. Un fléau menace le monde. Le gouvernement lancera contre l'ennemi un groupe de criminels aux compétences multiples et talents complémentaires. Ils se colleteront à des créatures d'un autre monde et surtout à la "Sorcière" et son frère...Je revois ce film avant de découvrir " Birds of prey" où Harley Quinn crève l'écran grâce à Margot Robbie. Je découvrais cette actrice qui s'impose depuis le film de science fiction "Les survivants" et passe allègrement dans "Il était une fois à Hollywood". Sans encore l'avoir vu j'ai le sentiment que"Birfds of prey" sera meilleur que "Suicide squad", bien réalisé, avec un joker réussi, de belles images, mais un scénario mince comme une tranche de jambon découpée par un avare. J'espère ne pas me tromper.

Suicide squadSuicide squad
Suicide squadSuicide squad

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog