Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Joel Mac Crea
Le traitre du far west (The Virginian )

Film de 1946 de Stuart Gilmore avec Joel Mac Crea, Brian Donlevy, Sonny Tufts, Barbara Britton. La jeune et jolie institutrice Molly Wood débarque à Medicine Bow pour exercer. Elle y rencontre deux hommes. L'un prend le parti d'un chef de bande tout de noir vêtu, décidé à rester maitre des lieux. Le Virginien, au passé qu'on devine lourd, a opté pour la loi et doit se résoudre à se séparer de ce meilleur ami. Au moment où sa romance avec la jeune femme se concrétise, une dernière formalité, et non des moindres, est à régler avant le coucher du soleil. Sous les atours d'une romance, description d'un monde difficile où la vie tient à peu de choses et de bons moments conviviaux. Les beaux paysages du Wyoming valorisent ce western mineur où Joel Mac Crea est très bon, Donlevy efficace et Barbara Britton charmante.

Le traitre du far west (The Virginian )Le traitre du far west (The Virginian )
Le traitre du far west (The Virginian )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Josh Hartnett
Le dahlia noir
Le dahlia noirLe dahlia noir

Film de 2006 de Brian de Palma avec Josh Hartnett, Aaron Eckhart, Scarlett Johansonn, Hilary Swank, Mia Kirschner, Mike Star, Fiona Shaw. Au commencement, un crime atroce dans les annèes 40 à Los Angeles. Ensuite un second crime, celui de la propre mère de James Ellroy qui inspira son livre. Ces deux affaires n'ont jamais été élucidées. Leurs ressemblances sont telles que James Ellroy a enquété toute sa vie, avec des policiers, des détectives, des personnes de toute sorte, afin de savoir la vérité. Le film a déçu beaucoup de monde à sa sortie et propose une fin où l'on possède une explication.Il ne rend pas assez compte de la profondeur des personnages, n'a pas la puissance de l'écrit. Pourtant l'auteur suivait sa réalisation sans renier le metteur en scène. Voyons à présent les points forts de ce policier: des acteurs excellents, une reconstitution soignée de Los Angeles dans la  veine de Chinatown, des images et des ambiances nocturnes superbes, un déroulement bien calibré. L'idéal est de lire " Le Dahlia noir ", ensuite de ne pas exiger du film qu'il soit sa copie exacte. Le livre est si puissant que ce serait sans doute une gageure de la réaliser, et de le prendre comme tel, avec ses qualités et ses défauts pour ni le sous estimer ni le surestimer. On a le droit de penser que David Lynch ou Fincher auraient mieux traité ce sujet que Brian De Palma, sans en avoir la certitude.

Le dahlia noirLe dahlia noir
Le dahlia noirLe dahlia noirLe dahlia noir

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Italiens, #George Eastman
Ciak Mull
Ciak Mull

Film de 1970 d'Enzo Barboni, (E.B Clucher, réalisateur des Trinita), avec Leonard Mann, George Eastman, Woody Strode, Helmuth Schneider, Pietro Martellanza.  Suite à l'incendie de l'asile où ils étaient enfermés, quatre hommes, dont l'un, Ciak Mull, a perdu la mémoire, s'évadent et se rendent à Dodge City. Deux familles s'y font la guerre, hors Ciak Mull est le fils du chef de l'une d'entre elle. Le temps passe,les souvenirs ne lui reviennent pas. Il devient la proie d'une machination et, aidé jusqu'au sacrifice par ses amis, sortira indemne de l'aventure pour partir vers un avenir meilleur accompagné de la femme qu'il aime. Des aspects enfantins mêlés à une forme de violence, de bons acteurs, une histoire bien ficelée, une copie propre, font de ce film un bon moment à passer.

Ciak MullCiak Mull
Ciak MullCiak Mull

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Italiens
Durango : encaisse ou tue

Film de 1972 de Roberto Bianchi Montero avec Brad Harris, José Torres, Gisela Hanh. Une bonne copie pour un film sans intérèt où un ancien acteur, qui jouait "Hercule" dans les peplums populaires des années 60, peine à devenir un cow-boy crédible, où José Torres tente de ressembler à Tomas Milian sans en avoir le dixième de talent, le tout au long d'une histoire poussive même pas drôle. Seule pépite: Gisela Hahn.

Durango : encaisse ou tueDurango : encaisse ou tue
Durango : encaisse ou tue

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Robert Mitchum
La vengeance du shérif (Young Billy Young )

Film de 1969 de Burt Kennedy avec Robert Mitchum, Robert Walker, Angie Dickinson, David Carradine, Paul Fix, Deana Martin. Kane avait un fils qu'il n'a pu défendre, il est obsédé par l'idée de le venger. Sa route croise celle d'un jeune homme aventureux, aux mauvaises fréquentations, qui ne sait trop dans quel camp se placer. Tous deux vont apprendre à se connaitre pour le meilleur et pour le pire. Assez d'action et de rebondissements pour se pencher sur ce film dont les points forts sont ses acteurs: l'adorable Angie Dickinson, le légendaire Robert Mitchum, Paul Fix. Robert Walker malgré, ou à cause, de sa jeunesse, joue franchement sans être écrasé par Robert Mitchum. La ville est typique, un bel attelage de six chevaux noirs traverse les paysages désertiques envahis de cactus-cierges et de rocaille agréables à contempler grâce à une image bien rendue. La musique, malgré qu'elle véhicule une chanson exécutée par Robert Mitchum en personne, est par moment assez agaçante. En dehors de ce léger défaut voici un aimable western familial, bien sympathique.

La vengeance du shérif (Young Billy Young )
La vengeance du shérif (Young Billy Young )
La vengeance du shérif (Young Billy Young )
La vengeance du shérif (Young Billy Young )

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Anthony Quinn
Vaquero

Film de 1953 de John Farrow avec Ava Gardner, Robert Taylor, Howard Keel, Anthony Quinn, Jack Elam, Kurt Kasznar. Son affiche est trompeuse car, si le nom d'Anthony Quinn n'apparait en bas qu'en petits caractères presqu'invisibles c'est lui qui en a le plus dans ce Vaquero. Un couple riche et courageux vient s'installer sur un territoire qu'il a acheté, et se trouve confronté à de coriaces adversaires. Esqueda est un bandit mexicain, il tient les lieux sous sa coupe avec son frère Rio. Cameron et son épouse devront lutter pour empècher leurs nuisances. La belle sème le trouble au milieu de cette aventure. C'est un peu facile de faire porter les responsabilités à Ava Gardner sous prétexte qu'elle est magnifique ! On ressent une pensée moyennageuse s'insinuant dans le discours style : " Tentatrice, la plus belle des femmes ne peut être que l'envoyée du démon" etc...Les hommes eux, ont évidemment de plus purs desseins : dominer le monde chacun à leur manière ou mieux, joyeusement s'entretuer tout en prétendant que c'est la vie. Sinon on peut profiter du jeu impénétrable de Robert Taylor, du manque de charisme de Howard Keel et d'une image pas terrible. Valcogne, n'hésitant jamais à reculer les frontières de la connaissance filmique souffre pour vous amies et amis lecteurs alors un conseil: ce Vaquero est visible, ne serait ce que pour Anthony Quinn, mais voyez le quand les éditeurs seront décidés à en sortir une copie digne de ce nom.

Vaquero
Vaquero

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Western stars, #Jack Palance, #Westerns Américains
Jack Palance

Né Volodymyr  Palahniuk le 18 Février 1919 à Lattimer Mines, Penssylvanie, USA et décédé le 10 Novembre 2006 à Montecito, Californie.

Westerns :       L'homme des vallées perdues

                        Le sorcier du Rio Grande

                        Jicop le proscrit

                        Les professionnels

                        Il mercenario

                        La haine des desperados

                        Monte Walsh

                        Amigo, mon colt a deux mots à te dire

                        Les collines de la terreur

                        L'or noir de l'Oklahoma

                        Pour un dollar d'argent

                        God's gun

                        Young guns

                        L'or de Curly

Jack Palance

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Séries cultes, #James Gandolfini
Les Sopranos
Les Sopranos
Les Sopranos
Les Sopranos
Les Sopranos
Les Sopranos

Série créée par David Chase tournée de 1999 à 2007 par différents metteurs en scène dont surtout Tim Van Patten, Steve Buscemi, avec JAMES GANDOLFINI, Lorraine Bracco (épatante Docteur Melfi), Edie Falco (Carmela Soprano); Michael Imperioli (Christopher), Dominic Chianese (Oncle Junior), Steve (Silvio) et Maureen Van Zandt (son épouse), Tony Sirico (Paulie), Robert Iler (Anthony Soprano), Jamie-Lynn Sigler (Meadow Soprano), Aida Turturro (Janice Soprano), Drea De Matteo (Adelaide), Steve Schirripa (Baccala), John Ventimiglia (Arthuro Bucco), Joseph R Gannascoli (Vito Spatafiore), Dan Grimaldi, Sharon Angela (Rosie Aprile), Steve Buscemi (cousin soprano).

86 épisodes de 55 minutes détaillant la vie de Tony Soprano, parrain du New Jersey, réglant à sa manière les "problèmes" de ses deux familles: celle qui lui rapporte de l'argent et celle qui lui en coûte. Devant certains obstacles, Tony, intelligemment, décide de se transformer, devenir plus pondéré, pour mieux exercer ses activités et résoudre ses contradictions amoureuses. Il entame donc une thérapie avec le docteur Melfi. Nous le suivrons jusqu'au bout dans ses aventures, ses démarches, ses échecs, ses réussites, et découvrirons ceux qui l'entourent et comptent, d'une manière positive ou négative pour lui. Alternant moments sombres et morceaux de vie anecdotiques traités avec un humour malicieux, passant du crime pur et simple à la prise de conscience et aux regrets, des affaires anodines aux plus sérieuses, cette formidable série est le chef d'oeuvre à savourer.

Quelques personnes disparurent pendant le tournage. James Gandolfini, qui sera pour toujours l'incomparable dur, génial et attachant, Tony Soprano, mourut malheureusement d'une crise cardiaque un an après la fin de celui-ci. Dans le film il explique qu'il a eu un aperçu de ce qu'il y avait après la mort et n'avait pas envie d'y retourner, je lui souhaite d'être en paix où qu'il repose.

Les Sopranos Les Sopranos
Les Sopranos Les Sopranos

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Western Dames, #Westerns Américains, #Faye Dunaway
Faye Dunaway

Née Dorothy Faye Dunaway le 14 Janvier 1941 à Bascom en Floride, USA.

Westerns : Little big man

                  Doc Holiday

                  L'or noir de l'Oklahoma

Faye Dunaway

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Dennis Hopper
Kid Blue

Film de 1972 de James Frowley avec Dennis Hopper, Warren Oates, Ben Johnson, Peter Boyle, Lee Purcell, Janice Rule. Bickford Waner débarque de fort Worth incognito dans une petite ville du Texas. L'industrialisation est en marche et, pour se faire un peu d'argent, il travaille dans une usine qui fabrique des jouets métalliques. Là, il découvre les joies de la modernité et du travail à la chaine. Il s'en lasse vite. Mais ce brave garçon est surtout un célèbre pilleur de trains, et son passé le rattrappe. J'ai gardé un bon souvenir de ce film original , vu à sa sortie, et de son ton politiquement incorrect. Dennis Hopper est vraiment à l'aise et les amoureux du western seront ravis de retrouver aussi Warren Oates et Ben Johnson.

Kid Blue
Kid Blue
Kid Blue
Kid Blue

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog