Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 17:01
The descent

Film de 2005 de Neil Marshall avec Shauna Mac Donald (remarquable), Nathalie Mendoza (perverse). Une bande de copines aventurières et dynamiques font de la spéléologie dans les Appalaches. Elles se colletent aux éléments naturels, à la conformation des grottes et tunnels, et rencontrent un ennemi inattendu. L'introduction change de l'ordinaire, certaines surprises sont  bienvenues, mais malgré tout, ce cauchemar où, comme d'habitude, on arrive à dix et personne ne s'en sort ou presque, est assez convenu.

The descent
The descent
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Ciné Horreur
commenter cet article
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 20:52
Ginger Snaps

Film de John Fawcett de 2000 avec Emily Perkins, Katharine Isabelle, Chris Lemche, Mimi Rogers. Deux soeurs adolescentes jouent avec des idées mortifères en des mises en scènes bien personnelles.  Les évènements se précipitent car une créature rôde dans leur voisinage et contamine l'une d'elle. Brigitte (Emily Perkins, parfaite) a un pacte de vie et de mort avec Ginger (Katharine Isabelle, la vamp) et tente de la protéger contre ses démons tout en essayant de sauver sa propre peau. Petite oeuvre typique, pas ininteressante, du genre que je garde sous le coude sans jamais les regarder et découvre quand ça me chante. Inventif, bien joué, sans doute légèrement trop long, doté d'un monstre qui sent trop le plastique, ce film mérite pourtant une vision.

Ginger SnapsGinger Snaps
Ginger SnapsGinger Snaps
Ginger Snaps
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Ciné Fantastique Loup garou
commenter cet article
16 août 2014 6 16 /08 /août /2014 15:44
Les gardiens de la galaxie

Film de 2014 de James Gunn avec Zoe Saldana, Chris Pratt, Bradley Cooper, Vin Diesel, Dave Bautista, Glen Close, Benicio del toro, Karen Gillan. Peter Quill a été enlevé vingt six ans plus tôt par des extra-terrestres, aventurier débrouillard, décidé, il vit de vols, de magouilles. Il a dérobé un objet mythique qu'un maître du mal, Thanos, aimerait récupérer pour assouvir ses propres desseins. Sa tête mise à prix, eu égard à l'ensemble de son oeuvre, Quill est pourchassé par des chasseurs de prime et Ronan. Il parvient à recruter certains de ses poursuivants et former avec eux le groupe des gardiens de la galaxie pour la sauver de la destruction que l'orbe qu'il détient pourrait provoquer. Bien tourné, sans temps morts, peuplé de personnages attachants et typés, bénéficiant d'une image en trois dimensions soignée, d'inventivité dans les décors, les dialogues et les péripéties, ce film procure deux heures de détente d'humour et d'amusement et, parmi toutes les reprises de bandes dessinées contemporaines, tire allègrement son épingle du jeu.

 

A la seconde vision, je confirme, je appelle Groot !

Les gardiens de la galaxieLes gardiens de la galaxie
Les gardiens de la galaxieLes gardiens de la galaxie
Les gardiens de la galaxieLes gardiens de la galaxie
Repost 0
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 17:55
Les dents de la mer

Film de 1975 de Steven Spielberg  avec Roy Scheider, Richard Dreyfus, Robert Shaw et diverses personnes destinées à disparaitre très rapidement dans les machoires d'un requin géant, ne nous laissant pas le temps de retenir leurs noms. Cette oeuvre ne m'a jamais tenté mais, après presque 40 ans, je me suis enfin décidé à la regarder. Que l'animal ne soit pas en effets spéciaux d'aujourd'hui ne me dérange pas, Spielberg avec sa maquette en plastique réussit aussi bien qu'avec des trucages numériques. La charge contre la connerie humaine est réjouissante: on compte trois victimes innocentes à cause du maire du patelin qui ne veut pas perturber le bizness. J'espère que, dans la réalité, les concernés réagissent plus vite en pensant surtout à leurs administrés! Sinon, si l'argent domine tout, où allons nous ?

La prestation de Robert Shaw me semble la meilleure avec celle de Richard Dreyfuss, Roy Sheider venant ensuite. L'histoire est parsemée de rebondissements interessants même si elle repose sur une idée fausse qui contribua largement à discréditer les squales de toute la planète et à contribuer à leur proche extinction.

Un excellent film, abondamment copié, (souvent mal), qui manquait à ma liste.

Les dents de la merLes dents de la mer
Les dents de la merLes dents de la mer
Les dents de la mer
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Steven Spielberg Ciné Aventures
commenter cet article
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 18:12
Juge Dredd

Film de Danny Cannon avec Sylvester Stallone, Diane Lane, Jurgen Prochnow, Armand Assante, Max Von Sidow, Rob Schneider, Joan Chen. Jolie distribution pour cette première adaptation d'une bande dessinée Américaine. Beaucoup d'action, des personnages puissants et caricaturaux, la description d'un futur où la loi ne sait plus comment s'imposer à des hordes incontrôlables, un apprenti dictateur. On peut reprocher à ce film son manque d'originalité, mais, si on le prend comme un divertissement, car c'est juste ce qu'il est, il est plutôt drôle. Stallone, Assante et Prochnow s'en donnent à coeur joie et Diane Lane et Rob Schneider font des assistants bien sympathiques. Priez pour ne pas tomber dans les griffes du robot guerrier ou celles des rednecks déjantés !J'ai vu le dernier "Juge Dredd", bon film réalisé avec plus de moyens, à la sauce actuelle, mais malgré ses qualités celui-ci reste mon préféré.

Juge Dredd
Juge Dredd
Juge Dredd
Juge Dredd
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Ciné Science-.Fiction Sylvester Stallone Héros BD
commenter cet article
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 16:30
Torpilles sous l'Atlantique
Torpilles sous l'Atlantique

Film de 1957 de Dick Powell , avec deux grandes stars: Robert Mitchum et Curd Jurgens. Des hommes décidés, ennemis par devoir plus que par haine, font chacun leur travail. Ils se traquent réciproquement dans une course passionnante, bien tournée, avec des temps morts logiques et des scènes d'action nombreuses. Les seconds rôles remplissent leur tâche sans lourdeur, le message général est plutôt positif. Belles vues de l'océan et des profondeurs, conflit maritime ne se contentant pas de ressembler à un jeu vidéo bourrin où on tire sans réfléchir, ni à ce qu'on fait ni aux conséquences, pas une seconde d'ennui malgré le thème difficile: très bon film. A conseiller à celles et ceux qui, rebutés d'avance, ne regardent jamais des films de ce genre.

Torpilles sous l'AtlantiqueTorpilles sous l'Atlantique
Torpilles sous l'Atlantique
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Ciné Guerre Robert Mitchum
commenter cet article
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 10:37
Man of steel

Film de 2013 de Zack Snyder avec Harry Cavill, Amy Adams, Michael Shannon, Russel Crowe, Kevin Costner, Diane Lane, Laurence Fishburne. Superman revu et corrigé par Snyder apporte un éclairage sur les sentiments des protagonistes entre deux prouesses d'action, l'équilibre est juste contrarié par quelques scènes de destruction un peu trop longues, défaut mineur cependant. Michael Shannon, vu dans "Boardwalk Empire", compose une prestation subtile. Loïs Lane est une jeune fille banale, le héros un homme très simple. Kevin Costner prend son rôle de père au sérieux. Ces décalages bienvenus amènent un intérèt certain. Techniquement, l'image est recherchée, superbe. Un très bon film.

Man of steelMan of steel
Man of steelMan of steel
Man of steelMan of steel
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Ciné Science-.Fiction Héros BD Russel Crowe Kevin Costner
commenter cet article
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 15:35
Les aigles d'acier

Film de 1998 de Mark Griffiths avec Robert Patrick, Rutger Hauer, Isabel Glasser. Deux pilotes émérites participent à la guerre d'Irak, le bon est obligé de descendre son partenaire qui veut à tout prix abattre un innocent long courrier. Des années plus tard, le méchant revient à la surface, à la suite de sa captivité, pendant les opérations en Bosnie. Fou à lier il organise méthodiquement sa vengeance sans hésiter à sacrifier d'autres vies. Rutger Hauer, fidèle à Hitcher, continue son cirque, Robert Patrick est prévisible et lisse. Ne reste que beaucoup d'action et, au final, une publicité esthétique pour les avions de guerre et leurs capacités. Vu l'ambiance actuelle, on peut s'en passer.

Les aigles d'acier
Les aigles d'acier
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Ciné Action
commenter cet article
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 07:52
Le mystère Andromède

Film de 1972 de Robert Wise avec James Olson, Arthur Hill, David Wayne, Kate Reid. Une capsule revenue de l'espace après une mission secrète doit être récupérée. Elle a apporté la mort avec elle. Comme d'habitude, le bon peuple ignore tout cela .Une équipe de savants et de militaires s'emploient à comprendre le phénomène, au risque de l'anéantissement de l'humanité en cas d'échec... Décors soignés, jeu sans emphase, action graduelle et bien expliquée font de ce film une belle oeuvre. Bien sûr, les ordinateurs montrés sur l'écran font figure de dinosaures devant ceux d'aujourd'hui et le desing très "70" n'a pas survécu mais tout est fait si soignesuement qu'au contraire cela ajoute un charme certain.

Le mystère Andromède
Le mystère Andromède
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Ciné Science-.Fiction
commenter cet article
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 14:55
Bad ass

Film de 2012 de Craig Moss où "Machete" Danny Trejo, héros ordinaire,  ne cherchait qu'à vivre une existence tranquille. Las, le destin en décide autrement. Il est vieux mais...dynamique, il porte la barbe style Castro, il réussit à sortir une jeunette, il est bien sympathique. Bon, quelquefois, et on comprend pourquoi, il doit tester in situ des broyeurs ménagers, au détriment des méchants, mais après tout ceux ci veulent le faire griller sur une chaise éléctrique, ça compense. Il affectionne les autobus et là, c'est un régal, quand on ne connait  pas Los Angeles, de découvrir cette ville grâce aux vues de ce film. Au vu ce que décrit, pour la millionième fois, ce type d'oeuvre, on aurait peu envie d'y vivre. A part ça et un détail ici ou là, l'action est bien menée, une bonne dose d'humour enrobe les protagonistes et l'image est très bonne.

Bad ass
Bad ass
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Ciné Action Danny Trejo
commenter cet article
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 16:27
Gringo joue sur le le rouge

Film de 1966 d'Alberto Cardone avec Fernando Sancho, qui endosse pour la millième fois le rôle principal du bandit Mexicain. La femme du héros, Anthony Steffen, est tuée par ce féroce truand qui, en mal d'enfant, a kidnappé son fils: Jerry. Gringo, puisqu'on le nomme ainsi, cherche le gosse des années sans le trouver. Son père adoptif lui apprend tous les secrets du vol, du meurtre, de la violence au fil des ans. Ils écument le pays, déciment à tout va, s'emparent de trésors, s'entretuent allègrement. Le destin va enfin les faire tous se croiser. Le titre du film ne veut absolument rien dire car pas une seconde Gringo ne joue quoi que ce soit, à part du révolver. Les armes dans ce western tirent aimablement sept ou huit coups sans problème, le sang ne coule pas des blessures et personne n'a jamais, même une seconde, d'état d'âme. Pourtant, en regardant mieux, on ne s'ennuie pas car le réalisateur a placé des scènes de toutes sortes, pas pires que d'autres, et composé un méli-mélo qui confine à la tragédie dont, depuis toujours, nos amis transalpins ont le secret. Un conseil, si vous le voyez, passez le en 4/3 .

Gringo joue sur le le rougeGringo joue sur le le rouge
Gringo joue sur le le rouge
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Westerns Italiens
commenter cet article
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 12:46
Le pirate noirLe pirate noir

Film de 1926 de Albert Parker scénarisé par son héros: Douglas Fairbanks. Avec Billie Dove, Tempe Pigott, Donald Crisp, Charles Stevens, John Wallace. Première oeuvre muette tournée en studio en deux couleurs. Tous les ingrédients du film de pirate sont là,  férocité, jeu surjoué, nécessité par l'entre-deux qu'imposait le muet étant au final du théâtre sur pellicule, bonne dose d'humour. Beaucoup de trouvailles et d'idées. Le plus impressionnant: les exploits de Fairbanks, qu'on surnommait, à juste titre: "le bondissant", il faut le voir sauter sans effort à pieds-joints une huitaine de marches d'escaliers, faire son célèbre coup de la descente de voile en suivant la ligne de déchirure provoquée par son sabre, afficher un éblouissant sourire à chacune de ses prestations, fine moustache accentuant celui-ci: un régal. Pour nos ancètres, il y a bientôt quatre vingt dix ans, c'était une découverte incomparable, aujourd'hui, malgré les progrès techniques, on ne peut qu'admirer ce beau film bourré de qualités.

Le pirate noir
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Ciné Aventures Douglas Fairbanks
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 15:41
La cité de la violence

Film, bien sympathique, de 1970 de Sergio Sollima avec Charles Bronson, Jill Ireland, Michel Constantin, Telly Savalas, Umberto Orsini, George Savalas. Le générique, pompé sur celui du "Bon la brute et le truand", nous replonge dans les années 70 avec délice. Un tueur, une femme fatale (en l'occurence l'authentique épouse de Charles Bronson), et quelques petits malins profitant de situations ambigûes pour tirer, non seulement leur épingle du jeu mais aussi, pardonnez moi, l'héroîne en question. On sent l'habitude et le goût du réalisateur pour le western, on en retrouve bien des aspects, rien de péjoratif dans cet avis. On commence par une course poursuite orchestrée par le grand Rémy Julienne, on assiste à une course automobile, on visite un peu la Louisiane et surtout on apprécie les face à face divers de Bronson et Savalas, les apartés variés, pour aboutir sur une fin qui, après tout, pouvait être autre. Un type pareil ne doit pas se laisser démonter ainsi, mais les mystères de l'âme humaine sont insondables et Sergio Sollima a opté pour celle-ci. A noter: une bonne copie.

La cité de la violence
La cité de la violence
La cité de la violence
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Charles Bronson
commenter cet article
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 20:43
Michael Kolhass

Film de 2013 d'Arnaud des Pallières avec Madds Mikkelsen, Melusine Mayance, Bruno Ganz. J'aime beaucoup Madds Mikkelsen, la petite actrice est excellente, voir Bruno Ganz est un plaisir. Malheureusement, on sait d'entrée que la délicieuse femme du héros sera tuée, qu'il tombera dans les chausse-trappes atroces si bien ourdies par nos dignes ancêtres et la lenteur volontaire, l'évocation par éclairage chiche, ne réussissent pas à faire de ce film un "Braveheart" Français.

Michael KolhassMichael Kolhass
Michael KolhassMichael Kolhass
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Ciné Drames Mads Mikkelsen
commenter cet article
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 10:18
Machete kills

Film de 2013 de Robert Rodriguez avec Danny Trejo, Amber Heard, Michelle Rodriguez, Lady Gaga, Mel Gibson, Antonio Banderas, Charlie Sheen, Alexa Pena Vega. Suite attendue de Machete. Une réalisation jouissive et complètement déjantée, emplie d'approximations et de mauvais goût, d'actions invraisemblables et de personnages tout aussi peu crédibles. L'ensemble enrobé dans un flot d'images colorées, saturées, soutenues par un bon son, du cinéma donc, du vrai, du genre qui vous fait rire et tout oublier, vous ravit et vous embarque ailleurs, et, à sa manière, malgré ce qu'on pourrait penser: sans prétention autre que distraire. Du générique au final, auteurs et acteurs montrent qu'ils savent ce qu'est un cinéma populaire et jouent même de leur notoriété sans se soucier de celle-ci. J'ai lu pas mal de critiques négatives sur ce film: ceux qui les exprimaient attendaient un propos plus "sérieux", trouvent qu'il est trop caricatural, qu'il est juste une série B de plus mais mal foutue. Ce sont précisément tous ces défauts supposés et ses qualités intrinsèques qui font de " Machete Kills" un des meilleurs moments qu'Oncle Valcogne ait passé devant son écran depuis des mois.

Machete killsMachete kills
Machete killsMachete kills
Repost 0
Published by valcogne valcogne.over-blog.com - dans Robert Rodriguez Ciné Action Danny Trejo
commenter cet article

Présentation

  • : valcogne.com Espace Libre
  • valcogne.com Espace Libre
  • : Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.
  • Contact

Auteur

  • valcogne.over-blog.com
  • Parler de soi est un exercice que je laisse à ceux qui sont sûrs de tout. Visiter mon blog est celui que je vous propose...
  • Parler de soi est un exercice que je laisse à ceux qui sont sûrs de tout. Visiter mon blog est celui que je vous propose...

Accueil

Bienvenue

A toutes et tous

Recherche

Précision

Ici, on ne fait pas de cinéma.

Raison sociale

Valcogne

" Le bon goût retrouvé "