Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Italiens, #Franco Nero, #Jack Palance
El Mercenario
El Mercenario
El Mercenario

Film de 1968 de Sergio Corbucci avec Franco Nero, Jack Palance, Tony Musante, Giovanna Ralli, Eduardo Fajardo. Ici, Jack Palance a des bouclettes brunes, Franco Nero des rouflaquettes. On a des clowns, des déserts, des chevaux, une mitrailleuse efficace et des dialogues  savoureux. Le thème de la révolution, menée par un homme simple et idéaliste associé à un autre plus cynique, est ici exploité avec une distance critique renvoyant tout le monde dos à dos. Les emprunts au "Bon, la Brute et le truand" sont légion, dès le générique, on peut trouver des comparaisons comme au jeu des sept erreurs ! Malgré celà, ce film jouissif, dynamique, joyeux et virevoltant était, tout simplement, dans l'air du temps...Il peut le redevenir. La musique d'Ennio Morricone est encore une fois à la hauteur.

A la troisième vision: pas de doute, on tient là un excellent western Italien.

El MercenarioEl Mercenario
El MercenarioEl Mercenario
El MercenarioEl Mercenario

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog