Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Italiens, #George Hilton, #Charles Southwood
Django arrive, préparez vos cercueils

Film Italien de 1970, de Giuliano Carnimeo, avec George Hilton, Charles Southwood, Erika Blanc, Piero Lulli, Nello Pazzafini. Sartana, un chasseur de primes, assiste à l'attaque d'un convoi chargé d'or. Il ramène une de ses prises au shérif d'une petite ville et se retrouveen butte à différents intervenants décidés à s'emparer du pactole. Pour en rajouter, Sabata entre dans la danse. Les deux compères se combattront pour finalement pactiser. Pour commencer, pas trace de Django ici puisqu'il s'agit de Sartana, ensuite, sur une histoire approximative on s'amuse de diverses trouvailles comme celle du bandit qui tire sur ses allumettes fichées entre ses doigts de pied. Un bon gag involontaire aussi, la caméra, en champ large, saisit un moment dans le paysage, au loin, des pylônes électriques qu'on appelle des "demoiselles", très hautes, qui ne pouvaient exister du temps du western. Après une poignée de daube, on peut bien en regarder une de plus. La connaissance n'est pas exempte de sacrifice.

Django arrive, préparez vos cercueils
Django arrive, préparez vos cercueilsDjango arrive, préparez vos cercueils
Django arrive, préparez vos cercueils

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Héros BD, #Chris Hemsworth
Thor: Ragnarok

Film américain de 2017 de Taika Waititi avec Chris Hemsworth, Idriss Elba, Cate Blanchett, Anthony Hopkins, Mark Ruffalo, Tom Hiddleston, Jeff Goldblum, Karl Urban, Benedict Cumberbacht, Clancy Brown, Matt Damon. Thor a perdu son marteau et doit se battre pour empêcher la destruction totale d'Asgard.

Jouissif, bien tourné, bien joué, et, en plus,drôle.

Thor: Ragnarok
Thor: RagnarokThor: Ragnarok
Thor: RagnarokThor: Ragnarok

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #James Caan
Le solitaire (Thief)

Film américain de 1981, de Michael Mann, avec James Caan, Tuesday Weld, Willie Nelson, James Belushi, Robert Prosky.  Après onze ans de prison Frank aspire à cesser sa carrière de voleur d'élite, fonder une famille, trouver enfin le paradis sur terre. Il a l'habitude de travailler seul mais cela devient impossible car un parrain dangereux le prend sous sa coupe et le commandite. De plus, des policiers corrompus le tracassent pour le racketter sur les sommes de ses larcins. Il rencontre une jeune femme, adopte un petit garçon. Et dans ce Chicago filmé à la perfection, aux ambiances nocturnes impressionnantes, le rêve tournera au cauchemar. Le solitaire le restera vraisemblablement et, sans doute, se taillera un nouveau futur toute vengeance accomplie. Michael Mann, dont c'est le premier film cinéma, démarre fort. Tout est là: ambiance, casting impeccable, tempo lent mais bien dosé grâce à des scènes d'action formidables. Un des meilleurs rôles de James Caan. Et une sorte de documentaire sur le cambriolage de haut vol, sans jeu de mots.

Le solitaire (Thief)
Le solitaire (Thief) Le solitaire (Thief)
Le solitaire (Thief)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Françaises Comédies, #Albert Dupontel
Au revoir là-haut

Film de 2017 d'Albert Dupontel avec lui-même, Laurent Laffite, Manuel Pérez Biscayart, Emilie Dequenne, Mélanie Thierry, Niels Arestrup. Tiré du livre du prix Goncourt 2013, Pierre Lemaitre.

Du bon Dupont, du bon Dupontel !

Au revoir là-haut
Au revoir là-hautAu revoir là-haut
Au revoir là-haut

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Glenn Ford, #Lee Marvin
Réglement de compte

Film américain de Fritz Lang de 1953, tourné en quinze jours, une prouesse, avec Glenn Ford, Gloria Grahame, Lee Marvin, Jocelyn Brando. Le policier Dave Bannion, à la suite du suicide d'un de ses collègues, réalise que la corruption organisée par le chef gangster Lagana touche ceux qui sont autour de lui. Il fouille un peu trop, son épouse est tuée dans un attentat. Il continue son enquête, en rage, et utilise presque les mêmes méthodes que ses adversaires. Un homme redoutable, qui s'en prend facilement aux femmes, lui barre le chemin. Bannion parviendra à confondre ses ennemis et reprendra le flambeau non sans avoir payé très cher de sa personne. Glenn Ford joue bien son rôle, les actrices sont convaincantes et  Lee Marvin particulièrement odieux. De plus le noir et blanc convient par définition à cette oeuvre tirée d'un roman "noir" du maitre William P Mc Givern. Nous sommes habitués aujourd'hui à des approches plus gores mais, pour l'époque, le traitement ne manquait pas d'audace.

Réglement de compte
Réglement de compteRéglement de compte
Réglement de compte

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #William Holden
Deux hommes dans l'ouest

Film américain de 1971 de Blake Edwards, en général plutôt spécialiste des comédies, avec William Holden, Ryan O'Neil, Karl Malden, Joe Don Baker, Tom Skerrit, Moses Gunn, Charles Gray. Deux cow-boys, l'un dans la cinquantaine, l'autre de vingt cinq ans, travaillent pour le rancher Walter Buchman. Ils aspirent à une autre vie, décident de dévaliser une banque. Ils fuiront les conséquences de cet acte, poursuivis par les fils de Buchman, suite à nombre de quiproquos tragiques qui les mèneront à leur perte. Personne ne sortira indemne de cette affaire, d'une manière ou d'une autre. Volontairement très lent, descriptif, empli de beaux paysages, ce vrai western peut déconcerter, mais tous les ingrédients sont là. Belle scène de domptage d'un cheval, bagarres, joueurs, prostituées, réflexions sur le sens de la vie et de l'inéluctable. Mélancolique.

Deux hommes dans l'ouest
Deux hommes dans l'ouestDeux hommes dans l'ouest
Deux hommes dans l'ouest

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Victor Mature
Massacre à Furnace Creek

Film américain, en noir et blanc, de 1948, de Bruce HUmberstone, avec Victor Mature, Coleen Gray, Glen Langan, Charles Kemper. On ordonne à un capitaine de cavalerie de laisser le convoi de civils qu'il protège pour une autre mission. Les Apaches profitent de la situation, s'emparent des chariots, tuent leurs occupants et réussissent à pénétrer dans le fort de Furnace Creek où ils font un carnage. Le général Blackwell est accusé d'avoir donné l'ordre fatal. Il ne peut prouver son innocence et meurt pendant son procès. Ses deux fils, un militaire, l'autre aventurier, enquête pour connaitre la vérité et venger leur père. Un scénario bien ficelé, de bons moments, plutôt sympathique.

Massacre à Furnace Creek
Massacre à Furnace CreekMassacre à Furnace Creek
Massacre à Furnace Creek

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Van Heflin, #Lee Marvin
Le raid

Film d'Hugo Fregonese de 1954 avec Van Heflin, Lee Marvin, Ann Bancroft, Peter Graves, Richard Boone, Claude Akins. En 1864 des soldats sudistes s'évadent et forment le projet de dévaliser les banques d'une petite ville yankee, Saint Albans, puis de s'enfuir au Canada, assez proche de celle-ci. Ils réussiront. Ces faits sont historiques même si le film prend quelque liberté avec la réalité. Une oeuvre dénuée de manichéisme, subtile, avec des acteurs épatants qui faisaient tous leurs preuves dans les westerns qu'on aime.

Le raid
Le raidLe raid
Le raid

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Comédies
KIngsman: le Cercle d'or

Film britannico-américain de Matthew Vaughn, de 2017, avec Colin Firth, Halle Berry, Taron Egerton, Julianne Moore, Mark Strong, Elton John, Channing Tatum, Jeff Bridges. Le quartier général de Kingsman  a été détruit par un attentat. Seuls survivants Eggsy et Merlin seront aidés par leurs homologues américains du Statesman dont l'organisation est installée dans une distillerie de whisky du Kentucky. Ils lutteront contre Poppy Adams, trafiquante qui dirige le cartel de la drogue le plus puissant du monde. Après un premier opus très réussi, une suite savoureuse, mais avec quelques redites et perdant son effet de nouveauté. Sinon, très agréable à voir.

KIngsman: le Cercle d'or
KIngsman: le Cercle d'orKIngsman: le Cercle d'or
KIngsman: le Cercle d'or

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Samuel L Jackson, #Kurt Russel, #Tarentino
The hateful eight

Film américain de Quentin Tarentino, de 2015, avec Samuel L Jackson, Kurt Russel, Jennifer Jason Leigh, Michael Madsen, Tim Roth, Demian Bichir, Walton Goggins, Bruce Dern. Le chasseur de primes John Ruth convoie sa prisonnière Daisy Domergue, avec la ferme intention de la faire pendre à Red Rock. En chemin, sa diligence rencontre un de ses collègues, Marquis Warren, et Mannix qui prétend être le nouveau shérif de Red Rock. Bloqués par le blizzard ils se réfugient avec leur cocher dans la mercerie de Minnie. Celle-ci et son mari sont absents. Un mexicain tient le refuge à leur place. Trois hommes patientent à l'abri: Oswaldo Mobray, bourreau, Joe Gage, cow boy, et Sanford Smithers, un vieux général confédéré. Des tensions de toute sorte apparaissent entre les personnages et les règlements de compte sanglants commencent.

Quentin Tarentino a produit un beau scenario, qui peut faire penser aux meilleurs livres d'Agatha Christie, sa réalisation en 70 mm est magnifique. Les acteurs sont quasiment tous formidables, même Bruce Dern, c'est dire! J'appréhendais un peu de voir cette oeuvre, craignant un huis-clos rasoir, et ai été agréablement surpris.

The hateful eight
The hateful eight The hateful eight
The hateful eight

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog