Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com

Valcogne is back !

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Jeff Chandler, #Joseph Cotten
Les rebelles de fort Thorn (Two flags west)

Film de 1950 de Robert Wise, en noir et blanc, avec Jeff Chandler, Linda Darnell, Joseph Cotten, Cornell Wide, Jay C Flipppen, Arthur Hunnicut. En 1863 le président Lincoln offre à des prisonniers sudistes d'être libres à condition de servir l'uniforme et la cause Nordiste en se battant contre les indiens. Ravalant leur fierté, six mille d'entre eux,   historiquement, acceptèrent ce marché, avec la ferme intention de trahir dès que possible. Un colonel accepte donc de redescendre au grade de lieutenant. Ses hommes et lui sont affectés au fort Thorn. Là, un major tourmenté par le décès de son frère, l'amour qu'il voue à sa veuve et sa haine sans concession envers les indiens et les sudistes, dirige une maigre troupe qui accueille avec joie ces renforts. Les rapports entre les deux factions sont difficiles, les hordes rôdent, le danger est partout. Après l'assassinat du fils du chef, Santak, le fort est assiégé. Beaucoup y perdent la vie. Les scènes d'attaque sont impressionnantes. Jeff Chandler produit un jeu très fort dans son rôle de l'officier principal. Dans ce film, presque tout le monde est malheureux ou a des raisons de l'être. A voir par curiosité et pour son point de vue inhabituel s'écartant de westerns plus classiques.

Les rebelles de fort Thorn (Two flags west)Les rebelles de fort Thorn (Two flags west)
Les rebelles de fort Thorn (Two flags west)Les rebelles de fort Thorn (Two flags west)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Thriller, #Johnny Depp
Strictly criminal

Film de 2015 de Scott Cooper avec Johnny Depp, Benedict Cumberbatch, Kevin Bacon, Joel Edgerton, Julian Nicholson, Erica Mac Dermott. A Boston, Whitey Bulger est devenu le parrain Irlandais incontournable, son frère est sénateur et il bénéficie de l'appui d'un dirigeant du FBI, son ami d'enfance, pour se débarrasser de la mafia italienne et contrôler tout le territoire définitivement. Quasiment psychopathe et très intelligent il ne rechigne pas à tuer personnellement les gêneurs, les dénonciateurs, et à faire exécuter par ses hommes les ennemis potentiels ou déclarés. Sans avoir les qualités, difficilement dépassables des "Affranchis", ce film lorgne dessus. Le plus remarquable est surtout la prestation de Johnny Depp qui prouve encore, s'il en était besoin, qu'il est un grand acteur et surprend le spectateur par sa prèsence inattendue dans un rôle où il n'est ni rêveur, ni outrancier, ni séducteur. Kevin Bacon et Benedict Cumberbatch sont, à mon goût, mal employés, mais Joel Edgerton fait du bon travail.

Strictly criminalStrictly criminal
Strictly criminalStrictly criminalStrictly criminal

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Jennifer Lawrence
Hunger games " La révolte, partie 2 "

Film de 2015 de Francis Lawrence avec Jennifer Lawrence, Donald Sutherland, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth, Woody Harrelson, Elisabeth Banks, Philipp Seymour Hoffman, Julianne Moore. Le président Snow réprime férocement le peuple de Panem. Aidée par les habitants du treizième district Katniss Everdeen et ses amis tenteront de le supprimer pour en finir avec la tyrannie. Ses sentiments, ses croyances, et son amour pour Peetah, seront mis à rude épreuve et elle perdra beaucoup d'êtres chers pour enfin accéder à la victoire finale. Cette seconde partie est bien plus réussie que le troisième volet qui la précédait.

Hunger games " La révolte, partie 2 "Hunger games " La révolte, partie 2 "
Hunger games " La révolte, partie 2 "
Hunger games " La révolte, partie 2 "Hunger games " La révolte, partie 2 "

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Denzel Washington
Out of time

Film de Carl Franklin de 2003 avec Eva Mendes, Denzel Washington, Sanaa Lathan, Dean Cain, John Billingsley, Robert Baker. Matt Whitlock est chef de la police à Banyan, en Floride. Il dirige une petite équipe de quatre personnes, il est en instance de divorce et sa femme est montée en grade dans la police d'état. De son côté, il fréquente l'épouse d'un ex footballeur, Chris Harrison, qui connut un certain succés sans jamais le retrouver et que ce fait rend aigri et violent. L'amie de Matt, Ann, lui apprend qu'elle a un cancer. Ils voient un médecin ensemble et celui ci suggère un traitement très coûteux. Pour sauver la jeune femme, Matt puise dans le coffre de son bureau les 500 000 dollars, provenant du trafix de drogue, qu'il est censé garder pour les remettre aux autorités. Plus tard, la maison des Harrison brûle et on y retrouve deux corps. Matt, très impliqué dans cette affaire, devra faire preuve d'un sens aigü de l'adaptation pour sortir du guépier où il s'est fourré...Du bon travail appuyé par une bonne copie.

Out of timeOut of time
Out of time

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Thriller, #Jason Statham, #Ray Liotta
Revolver

Film de Guy Ritchie de 2005 sur un scenario co-écrit avec Luc Besson. Avec Jason Statham, Ray Liotta, Mark Strong, Vincent Pastore, Andre Benjamin. Jake Green est joueur et arnaqueur. Il a fait des années de prison à la place du Caïd Macha et entend bien que celui-ci s'acquitte de sa dette envers lui. Pourtant, quand il va le voir, Macha l'humilie en public et Jake rumine des idées de vengeance. Deux inconnus, joués par Andre Benjamin et Vincent Pastore ( qu'on avait découvert et apprécié dans l'excellent "Soprano"), se mettent sur sa route et le guident lentement mais sûrement vers la résolution de son problème. Ray Liotta montre ici des facettes inconnues de son talent et Jason Statham abandonne momentanément les combats de rue. Peuplé de personnages originaux et souvent comparé à "Usual suspects", tout en lorgnant sur "Fight Club", une autre référence, sans vraiment en atteindre la qualité, ce film reste néanmoins interessant et singulier comme la plupart de ceux du réalisateur. 

RevolverRevolver
RevolverRevolver
RevolverRevolver

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Thriller, #Robert de Niro, #Robert Duvall
Sanglantes confessions

Film de 1981 de Ulu Grosbard avec Robert de Niro, Robert Duvall, Charles Durning, Kenneth Mc Millan, Burgess Meredith, Rose Gregorio, Dan Hedaya, Ed Flanders. Desmond Spellacy est évêque. Quand une jeune prostituée est retrouvée coupée en deux, à la fin des années 40 à Los Angeles, le frère de l'écclesiastique, Tom, qui est policier, va devoir le rencontrer de nouveau après une longue séparation. Obligé de fouiller dans les secrets de l'église, il se rapprochera de Desmond. Le prix à payer sera lourd pour chacun d'eux. L'enfer est pavé de bonnes intentions et ceux qui professent la bonne parole cachent des secrets inavouables, protègent des ouailles influentes, quitte à en perdre leurs âmes. Bonne ambiance, bonne reconstitution historique. S'inspirant de l'affaire du Dalhia noir, une histoire portée par les talents conjugués des deux Robert, De Niro et Duvall, appuyés par de bons seconds rôles: un film à ne pas bouder.

Sanglantes confessionsSanglantes confessions
Sanglantes confessions
Sanglantes confessionsSanglantes confessions

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #James Bond, #Ciné Espionnage, #Daniel Craig
Spectre
Spectre
Spectre

Film de 2015 de Sam Mendes avec Daniel Craig, Monica Belluci, Léa Seydoux, Christopher Walzt, Naomi Harris, Andrew Scott, David Bautista, Ralph Fiennes, Ben Wishaw, Rory Kinnear, Jesper Christensen. M est décédée. Elle a cependant laissé une consigne derrière elle adressée à Bond: éliminer Blofeld, le redoutable chef de l'organisation criminelle nommée SPECTRE. James découvrira que sa vie est liée à celle de son ennemi. Dans la lignée de Skyfall, inférieur à ce dernier. Christopher Waltz, aussi bon soit il, voire formidable chez Tarentino, ne fait pas oublier Donald Pleasence et Monica Belluci est peu, et mal, filmée. D'habitude, les génériques des James Bond sont des chefs d'oeuvre qui marquent leur temps, cette fois la chanson générique est à côté de la plaque. Malgré ces restrictions ce film se laisse voir. 

Spectre Spectre
Spectre Spectre
Spectre Spectre

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction
Steel frontier

Film de 1995 de Joe Hart et Paul G Volk, il fallait bien deux personnes en effet pour réaliser ce sous-Mad Max 2 mélangé de sous-Pour une poignée de dollars. Avec Joe Lara, Bo Svenson, Brion James, Stacie Foster, Kane Hodder. Après une catastrophe mondiale des survivants ont créés New Hope, petite ville paisible où ils survivent genre "vie au grand air" avec les moyens du bord. Mais l'armée d'un despote de paccotille auto-proclamé décide de décimer la plupart de ces pacifistes et enrôler les moins courageux. Un homme providentiel intègre ce joyeux groupe, la résistance s'organise. C'est tellement...que c'en est drôle. Le héros se réfère directement à Clint Eastwood, charisme en moins, les véhicules sortent tout droit de Mad Max, les ruines de n'importe où, les méchants ressemblent aux cow boys crasseux, ignares, habituels. On tue les gens à la mitrailleuse, ça explose de partout. Et, dans ce monde où, parail il, il n'y a plus beaucoup d'humains, des prises de vue maladroites nous dévoilent une autoroute manifestement très fréquentée. A déguster volontairement pour se distraire à peu de frais, se marrer avec une bande de potes, s'esclaffant devant chaque niaiserie en buvant une bonne bière, ou ce que vous voulez.

Steel frontierSteel frontier
Steel frontierSteel frontier

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Comédies
Dope

Film de 2015 de Rick Famuyiwa avec Shameik Moore, Zoe Kravitz, Kiersey Clemons, Tony Revolori, Chanel Iman. Malcolm vit à Ingelwood, un quartier difficile de Los Angeles, il adore le rap des années 90 et caresse le rêve d'entrer à Harvard. Mais, pour y parvenir il doit faire ses preuves dans les deux mondes où il vit : celui de la rue et celui des adultes.

Ne vous privez pas de cette bonne dose...d'excellente musique et de rigolade sur fond sérieux !

Dope
Dope
Dope
Dope

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog