Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Action, #Sylvester Stallone
Driven

Film de 2001 de Renny Harlin avec Sylvester Stallone, Burt Reynolds, Kip Pardue, Til Schweiger, Estella Warren, Stacy Edwards. Un jeune pilote de course automobile pas assez sûr de lui trouvera un coach en la personne d'un ex-champion qu'on oblige à raccrocher. Dans un bel ensemble la gent cinématographique a descendu ce "Driven" en flamme, à juste raison sur bien des points que je ne détaillerai pas puisque d'autres l'ont abondamment fait. Evidemment, si on pense à " Le Mans", la comparaison est désastreuse.  Dans cette histoire simpliste  Stallone nous explique doctement qu'il " faut croire en soi, avoir la foi en ce qu'on fait et que "qui veut peut ": difficile de dire le contraire!  Certains n'ont pas aimé la prestation de Burt Reynolds, j'ignore ce qu'ils lui reprochent. D'autres trouvent que l'actrice principale jouait comme un pied, peut être, en tout cas, ses pieds, on les découvre quand elle fait un numéro de charme dans la piscine et au moins elle sait nager! " Vous êtes bien indulgent avec cette Stallonade, oncle Valcogne" m'objecteront mes fidèles lecteurs, qui, chaque jour un peu plus, par milliers, m'honorent de leur attention. Je répondrai que, pour une fois, voici un film positif, qui montre qu'une certaine solidarité peut exister, délivre un message sympathique avec des acteurs qui ne méritaient ni louanges ni critiques acerbes et donc ni honneur ni indignité.

DrivenDriven
DrivenDriven
DrivenDriven

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction
Prédestination

Film Australien de 2014 de Michael et Peter Spierig avec Ethan Hawke, Noah Taylor, Sarah Snook. Tiré d'un livre de Robert A Heinlein, "All you zombies", une oeuvre où ceux ci sont absents mais traitant brillamment le thème complexe du paradoxe temporel. Travail aux multiples tiroirs bien ajustés: la description d'un monde secret, la formation d'une élite, une longue et passionnante discussion dans un bar, des voyages dans le temps. Actrices et acteurs sont formidables, très présents, crédibles, même dans les petits rôles. L'ensemble est homogène, appuyé par une belle photographie, une recherche plastique léchée qui incitent à revoir cette " Prédestination" assez difficile à intégrer de prime abord mais qui mérite largement une seconde vision. Une musique très bonne, un son excellent, soutiennent les images sans ostentation et agréablement. Une bonne surprise. Mention spéciale à Sarah Snook, au rôle exigeant, et qui crève l'écran près de l'acteur confirmé Ethan Hawke.

Prédestination
Prédestination
Prédestination
Prédestination

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #PHOTO
PHOTO 100

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com

Après un petit creux, reprise des activités.

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Daniel Craig
Cow boys et envahisseurs

Film de John Favreau de 2011 avec Daniel Craig, Harrison Ford, Clancy Brown, Sam Rockwell, Olivia Wilde, Keith Carradine, Adam Beach, Paul Dano. J'ai longtemps hésité à le regarder, pourtant j'aime bien Daniel Craig et l'idée me paraissait aussi bonne qu'une autre. Harrison Ford est peu convaincant dans ce film à l'histoire pas terrible, aux explications tirées par les cheveux. Le coup de la fille extra-terrestre qui se sacrifie pour les Terriens est débile, bref, même si tout cela a été réalisé avec soin je préfère une série z comme " Les burrowers", mélange de western et de fantastique, ou " Vorace", mélange de western et de gore, plutôt que ce travail  qui rate sa synthèse et, soit devait être un western pur et dur, soit autre chose.

Cow boys et envahisseurs
Cow boys et envahisseurs
Cow boys et envahisseurs
Cow boys et envahisseurs

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Aventures, #Ridley Scott, #Harvey Keitel
Duellistes
Duellistes
Duellistes

Film de 1977 de Ridley Scott, d'après une nouvelle de 1908 de Joseph Conrad, inspirée d'une histoire vraie concernant deux officiers Napoléoniens qui entretinrent une querelle plus de trente ans à coup de duels à la moindre rencontre. On demande à d'Hubert d'informer Féraud de son arrestation pendant une soirée mondaine. Vexé à mort, Féraud demande réparation, les deux hommes se battent en duel. Tout au long de leur vie, ils évoluent au sein de l'armée de la même manière, grade après grade, traversent les régimes, voient la chute de Napoléon après avoir survécu à la débâcle de la retraite de Russie. Un ultime combat mettra fin à cette folie. Keith Carradine est d'Hubert, Harvey Keitel, Féraud, ils sont parfaits dans leur rôle respectif. Influencé par " Barry Lindon" Ridley Scott a soigné paysages, vêtements, combats, et, pour ceux qui aiment la photographie plus que le cinéma cette oeuvre est à découvrir. Pour les autres, qui aiment le cinéma en tant que tel, ce film est magnifique, il lui manque juste un je ne sais quoi pour que je le place dans la rubrique "Chef d'oeuvre".

DuellistesDuellistes
DuellistesDuellistes
DuellistesDuellistes

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Dessins animés
Dragons 2

Film de 2014 de Dean DeBlois. Suite réussie de l'histoire d'Harold et de Krokmou, du village de Beurk et de la contrée. Sur un scénario beaucoup plus riche, bondissant, incluant fantaisie et aspects très graves de l'existence. Cette fois Harold connait une bonne surprise et une mauvaise. Son dragon, Krokmou, et lui, partageront des moments d'incompréhension, de combats, d'aventures, de réconciliation. Une très belle réalisation.

 

Dragons 2Dragons 2
Dragons 2Dragons 2
Dragons 2Dragons 2
Dragons 2Dragons 2

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Séries cultes, #Westerns Américains, #Tommy Lee Jones, #Robert Duvall
Lonesome dove
Lonesome dove
Lonesome dove

Série en quatre épisodes de 96 minutes réalisée par Simon Wincer en 1989 , d'après le roman de Larry McMurtry, prix Pulitzer 1985. Cet écrivain talentueux a écrit entre autres: " Le secret de Brokeback mountain", " L'homme qui n'a pas d'étoile", "Lonesome Dove", "Comanche moon". Sont ici réunis Robert Duvall, Tommy Lee Jones, Danny Glover, Diane Lane, Robert Urich, Frederic Forrest, Chris Cooper, Anjelica Huston, William Sanderson, Steve Buscemi. D'excellents acteurs pour illustrer l'histoire du capitaine Augustus "Gus" Mc Crae et de Woodrow F Call, anciens Texas Rangers qui partent avec un ami pour s'installer dans un ranch au Montana. Le voyage ne sera pas de tout repos, nos héros se tireront de bien des situations, sans trop d'états d'âme. L'ouest est rendu à la perfection dans les décors, les paysages, les moeurs. La complicité entre Robert Duvall et Tommy Lee Jones vaut à elle seule le coup d'oeil! Diane Lane et Robert Urich ne sont pas en reste et les qualités profondément humaines des personnages sont à noter. Frederic Forrest transfiguré en Indien sanguinaire et sadique vaut le détour également. Sans oublier les petits cochons. Quatre séries succèderont à celle ci: " La loi des justes" 1993, "Le crépuscule" 1995, " Les jeunes années" 1996, " Comanche Moon" 2008. Ma préférée est cette première.

Lonesome doveLonesome dove
Lonesome doveLonesome dove
Lonesome doveLonesome dove
Lonesome dove

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Chefs d'oeuvre divers, #Ciné Science-.Fiction, #Charlize Theron, #Tom Hardy
Mad Max 4 "Fury road"

J'en viens. J'y retourne.

 

Film de 2015 de George Miller avec Charlize Theron, Tom Hardy, Nicholas Hoult, Hugh  Keays-Byrne, Nathan Jones, Josh Helman, Megan Gale, Zoe Kravitz. Toute la puissance et le charme de Mad Max 2 dans des paysages magnifiques où évoluent des acteurs charismatiques. L'enjeu, dans ce monde post-apocalyptique, est moins le pétrole que l'eau et le sang humain. Mad Max et une héroîne inattendue viendront à bout d'un tyran inspiré, qui domine les survivants en tenant ces trésors sans lesquels la survie serait impossible. Je le vois pour la quatrième fois sans m'en lasser.

Mad Max 4 "Fury road"Mad Max 4 "Fury road"
Mad Max 4 "Fury road"Mad Max 4 "Fury road"
Mad Max 4 "Fury road"Mad Max 4 "Fury road"
Mad Max 4 "Fury road"Mad Max 4 "Fury road"

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Matt Damon
Elysium

Film de Neill Blomkamp de 2013 avec Matt Damon, Jodie Foster, Sharlto Copley, Alice Braga, William Fichtner, Diego Luna, Brandon Auret. Au vingt deuxième siècle les riches ont quitté la Terre surpeuplée, pauvre et polluée, pour un hâvre de paix: une gigantesque orbitale pouvant les abriter et possédant tout le confort moderne imaginable. Un homme, un travailleur irradié par une machine, n'a plus que cinq jours à vivre. Pour se soigner il doit se rendre sur la station spatiale. Un chef de bande lui propose de s'emparer des données encryptées dans le cerveau d'un dirigeant pour rendre accessible à tous le monde d'en haut. C'est sans compter sur les capacités de la patronne de la Sécurité décidée à s'emparer du pouvoir, aidée par ses sbires dévoués, par un coup d'état. Description d'un univers à deux vitesses, assez sommaire, beaucoup d'action, une très belle réalisation filmique et plastique, une "méchante", qui parle un Français impeccable, font de cette oeuvre une fiction très visible. On peut regretter un manque d'originalité par rapport à "District 9", du même réalisateur, tout en admirant les efforts rendant crédibles les lieux où se déroulent l'histoire, l'esthétisme soigné, les engins, les prises de vue impeccables. ( Et puis, franchement, elle est jolie Jodie ! )

Elysium
Elysium
Elysium
Elysium

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog