Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #X-MEN, #Héros BD

Film de 2011 de Matthew Vaughn avec James Mac Avoy, Michael Fassbender, Kevin Bacon, January Jones, Rose Byrne et d'excellents seconds rôles dont Hugh Jackman qui fait ici une petite apparition. Du lourd. Cette franchise a débuté par le milieu, comme d'autres, et après avoir réalisé les suites, on nous décline ses débuts. Dans l'idéal il serait bon de voir ces oeuvres dans l'ordre. Nos protagonistes se retrouvent issus de, et après, la seconde guerre mondiale, dans les années X-men-le-commencement.jpgsoixante, et l'on découvre un pan ignoré de notre histoire sur fond de crise nucléaire Cubaine. Habitués au recrutement et formation de groupes en tout genre, des "Sept mercenaires" en passant par " Les douze salopards", on côtoie ce petit monde grâce aux mêmes codes et avec le même plaisir. Les acteurs sont bons, les actions soutenues, l'image et le son irrréprochables. Un très bon moment de cinéma.

X-MEN Le commencement
X-MEN Le commencement
X-MEN Le commencement
X-MEN Le commencement

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Lee Marvin, #Jane Fonda

220px-Lee_marvin_1971.JPG

Film d'Elliot Silverstein, de 1965. Jane Fonda, Lee Marvin, Michael Callan, Jay Flippen, composent un groupe sympathique qui nous entraine dans les aventures d'une jolie institutrice en butte à l'avidité d'un entrepreneur qui fait tuer son père pour s'emparer de ses terres. Une oeuvre légère traitée volontairement sous forme de parodie commentée par des troubadours dont l'un est: Nat King Cole! Classé dans les dix meilleurs "westerns" par l'American Film Institute nous ne partagerons pas cet avis et, malgré le plaisir qu'on peut avoir à le regarder, celui ci serait plutôt à ranger dans la rubrique "Comédies". A voir pour passer un bon moment de rigolade, admirer la beauté de Miss Fonda, apprécier l'outrance de Lee Marvin et les bonnes volontés des rôles secondaires, le tout soutenu, il faut le souligner, par une belle image lumineuse.

Cat Ballou
Cat Ballou
Cat Ballou
Cat Ballou

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Espionnage, #James Bond, #Daniel Craig

quantum of solace

Film de 2008 de Marc Forster avec Daniel Craig, Olga Kurylenko, Mathieu Amalric, Judi Dench, Giancarlo Giannini, Jeffrey Wright. Les réalisateurs successifs ont décidé de donner à James Bond une part d'humanité et ce film est la suite de "Casino Royale" qu'il est préférable de connaitre pour tout comprendre. D'habitude, le générique est un bijou. Celui ci est moins imaginatif et sa musique sans doute une des plus mauvaise de toute la série. Heureusement,  orchestration, bruitages et chansons, sont meilleurs ensuite. Beaucoup d'action, mais tournée avec plus ou moins de talent. Le méchant, Français, Mathieu Amalric, n'est pas le plus convaincant. Les filles sont belles comme toujours, mais pas inoubliables . Le seul à tirer son épingle du jeu est l'acteur principal aidé par Judi Dench, toujours impeccable. Quelque chose se trame car un vrai salaud, Monsieur White, est toujours vivant, nul doute qu'il ressurgira dans un prochain opus, à notre satisfaction, car celui là est vraiment interessant.

Quantum of solaceQuantum of solace
Quantum of solaceQuantum of solace

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Gregory Peck
L'homme sauvage

Film de Robert Mulligan avec Gregory Peck et Eva Marie Saint. Un Apache cherche à récupérer son fils quitte à tuer tous ceux qui l'en empècheraient avec une férocité n'ayant d'égale que, sans doute, la façon dont on traitait les Indiens. Face à lui, des hommes ordinaires et de bonne volonté seront laminés dans un combat qui les dépasse. On ne juge personne, un suspense angoissant  se concluera par du sang, de la sueur et des larmes. Ecartelé entre deux cultures que deviendra l'objet de ces vengeances, le petit garçon qui n'y peut rien? Seul un film complémentaire pourrait nous le dire. Bien mené, filmé dans des lieux magnifiques, doté d'une belle image, une oeuvre interessante à plus d'un titre.

L'homme sauvage
L'homme sauvage
L'homme sauvage

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Gregory Peck

Los-bravados.jpg

Film d'Henry King de 1968 avec Gregory Peck , Joan Collins, Stephen Boyd, Henri Silva, Lee Van Cleef . Histoire de vengeance avec pour motif l'assassinat de la femme du héros, qui décimera un à un les fautifs. Le western Italien fait sentir son influence, Henry King, auteur classique, trempe un peu les doigts dans une certaine noirceur mais sans l'âpreté de ses confrères transalpins. Lee Van Cleef, premier à bénéficier de cette approche, est vite ravi à notre affection. Heureusement, il connaitra la gloire avec "Le bon, la brute et le truand"! La louable intention de Gregory Peck, dont l'aveuglement n'a d'égal que sa prestance à cheval, le conduit à traquer des hommes peu recommandables, mais créatures du Seigneur, qu'IL jugera à son aune. C'est étonnant comme des blessures indélébiles peuvent s'effacer au cinéma. Son épouse est morte depuis trois ans et le cow boy fait tout pour la venger mais, mission accomplie, file aussitôt le parfait amour avec une ex. Un clou chasse l'autre, mais là, c'est rapide. Voici donc un mélange d'action, de bondieuseries moralisatrices, de tueries sophistiquées, pour une oeuvre se déroulant dans de beaux paysages et dont l'intérèt repose surtout sur l'acteur principal.

Los Bravados
Los Bravados
Los Bravados

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Italiens, #Tomas Milian, #Telly Savalas
Far west story

Film de 1972 de Sergio Corbucci avec Tomàs Milian, Susan Georges, Telly Savalas et quelques trognes habituelles du western Italo-Hispano-Allemand.  Milian, cubain d'origine, arbore encore le béret et semble rendre hommage depuis plusieurs films à Che Guevara...Second clin d'oeil: il déguste ici voracement un plat de...spaghettis. Telly Savalas joue un aveugle et Susan George, jeune femme décidée, en avance sur son temps, une féministe égale de l'homme. Comme dans son "Django" Sergio Corbucci utilise un cercueil, mais dans une autre intention. Ses héros évoluent dans de beaux paysages et ses paysans, cow boys, prostituées, riches, sont crédibles. J'avais loupé cette oeuvre iconoclaste, chaleureuse et drôle, à sa sortie quarante ans plus tôt et suis content de l'avoir redécouvert. Ce récit épique, épicurien est surtout: jouissif. Copie excellente, ce qui ne gâche rien.

A la seconde vision en fait, je ne me souvenais plus que j'avais déjà vu ce film et l'avais chroniqué, preuve qu'il ne m'avait pas tant marqué. J'ai retrouvé Telly Savalas surtout. Après, après...j'ai vu les défauts: l'imitation implicite de Bonnie and Clyde, les rapports pas très fins envers les femmes en général, quelques longueurs. Ne dit on pas : "Qui aime bien châtie bien" .

 

Far west story
Far west storyFar west story

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Fantastique
Sand serpents
Sand serpents
Sand serpents

sand-serpents.jpgFilm TV de James Renfroe de 2009. Avec Jason Gedrick, Tamara Hope . Un groupe de GI's se frotte à des Talibans en Afghanistan. Un ennemi inattendu, pire, les guette. Dans le désert, peu les entendent crier...Type  de série "C" qui enthousiasme Oncle Valcogne, avec une idée, des créatures bien faites, des acteurs strictement inconnus, et, au contraire de films plus prétentieux: une bonne image ! lisible.

Sand serpentsSand serpents
Sand serpentsSand serpents

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Séries cultes, #Ciné Fantastique
Game of thrones saison 2

Quelquefois, les séries importantes peinent à dépasser leur première saison. Ici, ce n'est pas le cas. On retrouve avec plaisir tous les héros de cette saga fantastico-médiévale écrite totalement par George RR Martin prenant part à la production de son oeuvre. Décors, ambiances, dialogues, sont encore particulièrement soignés, bien dosés. Sans doute en pensant à "Rome", les créateurs ont placé cette fois plus de sexe et de morts violentes pour continuer à plaire. Ce ne sont pas ces motifs racoleurs qui emportent l'adhésion, du moins la mienne, mais tout le reste: histoire, rebondissements, paysages somptueux, soins apportés aux vêtements et à la véracité des actions ainsi qu'aux motivations des protagonistes. Charles Dance et quelques autres acteurs sortent nettement du lot. La plupart ont été bien choisis et dans les seconds rôles "le limier" est particulièrement inoubliable. L'image blu-ray est splendide, le son à la hauteur, enfin un produit d'excellente qualité, à encourager.

Game of thrones saison 2Game of thrones saison 2
Game of thrones saison 2Game of thrones saison 2

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames
Open Water

Film d'angoisse de Chris Kentis de 2003 avec Blanchard Ryan, Daniel Travis, Saul Stein. Tourné "D'après une histoire vraie" et bien flippante mais aux images peu inspirées, qui ressemble plus à un documentaire qu'à une fiction aboutie et nous fout les jetons sur deux personnes perdues dans l'océan aux Bahamas, oubliées de tous à la suite de négligences d'un équipage nullissime. Les méchants, ce sont les requins, bien sûr, la mer oppressante et la nature vengeresse. Un récit vraiment moche et, oui, qui fait peur. Cela dit où commence la vérité de ce récit? On est effaré quand on découvre dans les bonus la naiserie du metteur en scène qui explique doctement qu'il a en fait voulu: faire un film " sur les problèmes de couple". Il faudrait savoir, soit c'est un pur film d'horreur soit une analyse de l'amour dans la société contemporaine ! Si vivre à deux conduit à crever loin de tout, abandonnés par la terre entière, et s'engueuler parce que "Tu aurais du faire ci!" et "C'est toi qui nous a entrainé dans cette galère!" autant se faire moine tout en ayant des maîtresses cachées.

Open Water
Open WaterOpen Water
Open Water

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Aventures, #Elijah Wood
Les aventures de Huckleberry FinnLes aventures de Huckleberry Finn

Film "Disney" de Stephen Sommers de 1993 s'adressant surtout aux enfants mais reproduisant assez fidèlement l'oeuvre de Mark Twain. Ron Perlman y joue un père affreux avec brio, Robbie Coltrane et Jason Robards deux filous d'envergure et le rôle titre tient entièrement sur le jeune prodige, Elijah Wood, qui sera plus tard l'inoubliable Frodon du "Seigneur des anneaux". Son compère, Courtney B Vance, l'esclave noir, est convaincant et sympathique; ces deux là composent un beau tandem et offrent de bons moments de drames et d'humour. Sous couvert d'amusement, la vie dans le Sud profond se montre sous ses aspects les plus absurdes et abjects et c'est un miracle si, grâce à son entregent, son courage, son intelligence, son humanité et sa malice, Huck Finn se tire de toutes les situations. Mais, liberté chevillée au corps, nul doute qu'il parcourt encore l'Amérique entière dans une épopée qui restera à écrire.

Les aventures de Huckleberry FinnLes aventures de Huckleberry Finn

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog