Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #James Woods

cop

Tiré du livre "Lune sanglante" de James Ellroy ouvrant la trilogie "Lloyd  Hopkins", film de James B Harris de 1988. Réalisation sans génie, mise en scène linéaire, images quelconques. James Woods, excellent, Charles Durning, toujours aussi rond, bonhomme et sympathique, Lesley Ann Warren , supportable, sauvent tout cela. L'histoire est bonne. La moitié du travail était servie sur un plateau. Les livres d'Ellroy ont heureusement été traité ensuite avec plus de talent et de profondeur, même visuelle, par d'autres. A voir essentiellement pour James Woods, donc.

Cop
CopCop

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Fantastique
Les immortels

Film de 2011 de Tarsem Singh créateur du superbe: "The cell". Les dieux de l'Olympe se confrontent au roi humain Hypérion qui veut libérer les Titans pour les détruire. L'humble Thésée devra lutter et vaincre grâce à l'arc d'Epyre, arme fantastique qui seule pourra détruire l'ennemi et ses ambitions. Zeus, qui ne se privait pas d'intervenir sous des formes différentes pour se glisser dans la couche des plus belles mortelles ne peut aider les hommes. C'est conforme à la légende mais difficile à accepter. Normalement, qui peut le plus, peut le moins. De même, on découvre que les susdits "immortels" ne le sont pas tant que ça, contredisant le titre ! Bref. C'est un plaisir de retrouver Mickey Rourke en Hypérion, lui qu'on a cru perdu à jamais pour le cinéma et qui, tel le phénix, ne cesse de renaitre de ses cendres, écrasant ainsi les critiques fielleuses, ce qui me réjouit fortement. Les autres acteurs sont épatants: Kellan Lutz, Henri Cavill, Freida Pinto, Luke Evans, John Hurt, font de bons compagnons. Evoquons aussi les magnifiques images de cette oeuvre impressionnante où les noirs ressortent avec force et où les couleurs composent constamment des tableaux merveilleux à la hauteur de l'imagination. Perfection des scènes de bataille, des décors, des vêtements, des paysages, des créatures, action sans temps morts, tout concourt à faire de cette oeuvre une pépite du cinéma.

Les immortels
Les immortels

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Robert Rodriguez

Film de Robert Rodriguez de 2001. S'adresse surtout aux enfants mais visible par des adultes.. Mélange d'Alice au pays des merveilles, d'Austin Powers, des folies de Tim Burton et de James Bond, ficelé par la patte du créateur d' "Une nuit en enfer", ami de Tarentino. Le casting est réussi: Antonio Banderas, Carla Gugino, Robert Patrick, Danny Trejo dans son propre rôle de Machete, et deux gamins, crédibles et sympathiques. Action, parodie, histoire rigolote, petite morale pour le bien de l'humanité, image nickel, son à la hauteur, que demander de plus pour passer un bon moment en oubliant le fracas du monde, momentanément ?

Spy kids
Spy kids
Spy kids

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames
Death Valley

Film de 2004 de Rudi Liden et David Kebo avec Eric Christian Olsen, Dash Mihok, Rider Strong, Genevieve Cortese, Vince Vieluf. Une bande de bikers, (en 125 centimètres cubes!) vivant dans le désert, est dérangée par des gens de bonne famille qui font une rave sur leur territoire. Belle occasion de tâter de la drogue, puis de se retrouver seuls face à la barbarie de dégénérés. Ce thème a tant été exploité qu'il faut de la qualité pour nous émouvoir ou nous étonner. A bien comprendre son discours ce film est surtout un avertissement sans fard envers" l'Américaine jeunesse", propre sur elle, qui cherche à s'encanailler: "Voyez où tout cela mène", dit on ici. Surtout à vous éviter de perdre votre temps avec ce film.

Death Valley
Death Valley

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Comédies

white river kid

Film de 2003, passé complètement inaperçu en France mais avec  Bob Hoskins, Antonio Banderas, Ellen Barkin, Beau Bridges, Wes Bentley et Swoosie Kurtz. Un casting d'enfer! Sur la rencontre fortuite entre un prêtre original, un mexicain, un jeune et beau tueur en série, une fille amoureuse, une aveugle, le réalisateur, Arne Glimcher, suivant le roman de John Fergus Ryan, nous embarque dans une promenade impossible, pleine de malice et d'humour dans le bel état d'Arkansas. On y pratique le square dance, la fête des bûcherons, le vote municipal, dans une ambiance 100 % Américaine. De même qu'il existe des films "franchouillards" qui peuvent être excellents celui ci pourrait être qualifié de "lumpen-américa-movie"si on osait. A noter la bonne qualité de l'image du DVD même si celui ci n'est qu'en stéréo. J'ai pris un grand plaisir à voir cette oeuvre inattendue et bien jouée par des acteurs talentueux et dont le propos est plus fin qu'il n'y parait.

White river kid
White river kid
White river kid

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Aventures, #Rutger Hauer
La loi du désert

Un film de Duccio Tessari , de 2001, avec Omar Sharif, Rutger Hauer, Elliot Gould, Carol Alt, produit par Sylvio Berlusconi !

De quoi attirer la curiosité inextinguible du dénicheur de navets, votre serviteur, qui n'a pas été déçu. Sous prétexte de l'enlèvement d'un enfant par son père au Maroc on fabrique une énième aventure dans les sables avec Touaregs, aventuriers Américains, gamin attachant, maman très jolie amoureuse du héros, sacrifice du papa et traître dans l'entourage. Certains, avec les mêmes données, font des chef d'oeuvre. Duccio Tessari, vieux routier du cinéma Italien à la chaine, filme platement, ne tire pas parti des bons acteurs pré-cités et son histoire est sans intérèt. De plus, l'image DVD est pourrie. Dommage.

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Aventures, #Martin Scorcese, #Ben Kingsley
Hugo Cabret

On connait le savoir encyclopédique de Martin Scorcese sur le cinéma. Il nous en donne un aperçu brillant dans cet hommage envers le grand découvreur Français qu'était Georges Méliès. Pour ce faire il prend un jeune héros, Hugo, orphelin, légataire d'un automate le conduisant vers le réalisateur, passé pour mort et ne désirant pas revenir sur son passé. Le film a été présenté un peu comme une intrusion dans un monde magique à l'instar d'Harry Potter. Cette annonce était trompeuse et ne correspond en rien à ce que l'on découvre. De magnifiques acteurs entourent Hugo. Excellent, Ben Kingsley en Méliès, Christopher Lee en mystérieux bibliothécaire, Sacha Baron Cohen en policier Français obtus, loin de ses frasques habituelles, une jeune fille sympathique et la présence furtive de Jude Law. Du beau monde pour une oeuvre parlant de ses origines, de ses racines, reconnaissante envers celui qui l'inspira. Le décalage entre ce que pensent les Américains de ce que sont les Français, leur difficultés à jouer des personnes de chez nous avec authenticité ajoute une pincée d'amusement à cette oeuvre non pas sombre mais précise, onirique par endroit, et plus sérieuse qu'il n'y parait. Les images sont splendides, les décors très soignés, l'automate fascinant.  L'action assez lente peut déconcerter mais comme vous voici prévenus vous peinerez moins à savourer ce morceau de poésie cinématographique.

Hugo CabretHugo Cabret
Hugo CabretHugo Cabret

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Françaises Comédies
Le carton

Film de Charles Nemes de 2004. Tiré d'une pièce de théâtre, sans prétention, est surtout interessant pour son casting de potes sympathiques et détendus: Vincent Desagnat, Armelle Deutsch, Bruno Salomone, Fred Testot, Omar Sy, Cecilia Cara et un carton, bien sûr. Petit passage de Michael Youn, compère de Desagnat dans l'agréable: "La beuze". De bonnes raisons pour se détendre les neurones et avoir le sourire tout du long et, de ci de là, un rire franc devant certains bons gags. Le vaudeville franchouillard remis au goût du jour, traité avec bonne humeur et malice.

Le cartonLe carton
Le cartonLe carton

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Kevin Costner, #Dennis Hopper, #Ciné Science-.Fiction

waterworld.jpg

Film de Kevin Reynolds de 1995. Quand il a joué et produit ce Mad Max maritime mal reçu par les critiques, Kevin Costner a mouillé sa chemise et failli la perdre dans l'aventure. Mais le temps passe, les copies se vendent, les sorties télévision continuent et, progressivement, ce film fait son chemin. Un film de science fiction avec un homme poisson, un monde englouti, un dictateur clownesque empruntant les traits de Dennis Hopper, cela rafraichit. L'histoire est simple, les protagonistes sympathiques, la bonne humeur et l'enthousiasme de Costner, positifs. Il ne faut pas lui demander plus que ce qu'il nous donne: un bon divertissement et de belles vues sur l'océan en prime.

WaterworldWaterworld
WaterworldWaterworld

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Thriller

millenium de fincher

Après avoir lu les livres et vu la version Suèdoise de Millenium on s'interroge sur la rapidité de sortie de cet autre Millenium qui aurait pu attendre quelques années, au risque de lasser. Dès le générique, la patte de Fincher s'impose. Il réussit à placer l'essentiel de l'action et on retrouve le déroulement, les protagonistes, le fil de l'histoire des livres. Daniel Craig joue sobrement, Rooney Mara transformée en punkette, assure différemment de sa consoeur, Noomi Rapace, mais propose une Lisbeth Salander attachante et plutôt crédible. De la part du réalisateur de Seven, Fight Club et autres joyeusetées, on pouvait s'attendre à des scènes d'horreur éprouvantes mais, cette fois, il évoque la noirceur avec tact tout en soignant quelques épisodes de violence dont on est appellé à comprendre les causes. Inutile de préciser que la mise en scène est impeccable, sans effets inutiles. Globalement un bon film.

Millenium (Version Fincher)
Millenium (Version Fincher)
Millenium (Version Fincher)
Millenium (Version Fincher)

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog