Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Françaises Comédies
Odette Toulemonde

Film de 2006 d'Eric-Emmanuel Schmitt avec Catherine Frot et Albert Dupontel. Un OVNI, une bleuette improbable, un travail présenté comme une pochade mais, bien plus fine qu'annoncée, avec pas mal d'idées saupoudrées de ci de là, l'air de ne pas y toucher. La publicité, la bande annonce, n'ayant retenue que son aspect folklorique, (Odette s'envolant dans l'autobus en lisant un livre) le public a pu penser: "Bof, encore un truc débile" et ne pas aller le voir. Pourtant ce n'est une gauloiserie, ni une grosse farce, ni une énième histoire à l'eau de rose mais quelque chose qui se situe entre tous ces genres avec gentillesse et élégance. L'image est nette, le son impeccable.  Les personnages qui peuplent le petit monde d'Odette sont crédibles et jouent bien. Une bonne surprise Franco-Belge, un chocolat doux-amer à déguster sans modération.

Odette ToulemondeOdette Toulemonde
Odette ToulemondeOdette Toulemonde
Odette ToulemondeOdette Toulemonde

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Alan Ladd

la brigade héroïque

Film de Raoul Walsh de 1954 avec Alan Ladd, acteur ici assez pâle, mais soutenu par Gordon Douglas, Shelley Winters et des seconds rôles sympathiques. L'action se déroule au Canada, avec beaucoup d'indiens et de tuniques rouges, naturellement. On montre là les vies d'hommes, et d'une femme, partageant risques, aventures, courage et détermination. Le point de vue porté sur les Sioux et Crees n'est pas caricatural et le message dit clairement que si les Américains avaient traité les natifs avec le respect porté envers eux par les Canadiens ils auraient évité bien des malheurs. L'image est belle, le technicolor en valeur. Cette oeuvre est considérée, à juste titre, comme mineure dans celle du réalisateur, mais elle si bien filmée et rythmée qu'il ne faut pas s'en priver. A la seconde lecture, j'apprécie encore plus le jeu de Shelley Winters, juste et délicat. 

La brigade héroïque
La brigade héroïque
La brigade héroïque

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Clark Gable, #Chefs d'oeuvre divers
Les implacables

les implacables

Film de Raoul Walsh de 1955. Avec Clark Gable, Jane Russel, Robert Ryan. Le titre d'origine: "The tall men" est, une fois de plus détourné de son sens profond, mais on a l'habitude. La copie de ce long métrage est soignée , très belle. Si c'est possible pour ces" Implacables", ce devrait l' être aussi pour d'autres de la série, mal traités, mais qu'on paie au même tarif...

En dehors de ces considérations, "Les Implacables" est un chef d'oeuvre, à tous points de vue.

Les implacables
Les implacables
Les implacables
Les implacables

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Richard Widmark
Coup de fouet en retour
Coup de fouet en retour
Coup de fouet en retour

coup de fouet en retour

Film de John Sturges de 1956. Richard Widmark, Donna reed, John Mac Intire, trois bonnes raisons de voir ce "Coup de fouet en retour". S'ajoutent les paysages, les villes d'adobe, le saloon, le bureau du shériff, la diligence, le bois, les indiens, l'armée. Le prétexte à l'action est d'ordre psychologique: un fils qui n'a jamais vu son père lui ressemble t'il malgré tout? Bon sang ne saurait mentir etc. Ces interrogations alourdissent plus l'oeuvre qu'elles ne la valorisent et semblent plutôt céder à une mode de l'époque où l'on faisait mine de découvrir la psychanalyse, pour mieux vendre sans doute. Malgré ce petit défaut nous avons ici un bon western, agréable à regarder, joué par des acteurs sympathiques et aux belles couleurs chaudes portées par des images assez nettes.

Coup de fouet en retourCoup de fouet en retour
Coup de fouet en retour

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Films Jesse James, #Westerns Américains

la légende de Jesse James

Film de 1972 avec Cliff Robertson, Robert Duvall, Luke Askew. On s'attend à une belle réalisation avec un tel casting, c'est loin d'être le cas. Philip Kauffman a hésité entre le sérieux, la bouffonnerie et le sordide pour nous sortir un western hybride, trop long, notamment sur la scène des joueurs de base ball, et mal tourné. Une fois de plus, ce DVD à l'image soi disant restaurée est approximatif, pour l'exprimer charitablement. A déconseiller aux admirateurs de Robert Duvall au risque d'une grande déception, et à ceux qui ont apprécié "La légende des frères James" de Walter Hill, dont je suis.

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction

skyline.jpg

Film de 2010, de Colin et Greg Strause avec Eric Balfour, Scottie Daniel, Brittany Daniel, Crystal Reed .Mélange des influences de "Matrix" et "La guerre des mondes" sauce actuelle avec des acteurs sympas mais peu charismatiques. Les envahisseurs sont convaincants, leur attaque spectaculaire. L'action est du genre:" Qui sera décimé le dernier" avec les rebondissements attendus que ça suppose. Voila pour la critique. Par contre, pour m'être extasié jadis sur "Planète interdite" et autres " Les martiens attaquent" force est de reconnaitre la qualité des effets et les scènes costauds qui les accompagnent. On  apprend au passage qu'une bombe atomique ne suffit pas à repousser l'ennemi mais le héros, à l'aide d'une hache, puis d'un parpaing, parvient à bout d'un de ces redoutables agresseurs! Au moins une bonne occasion de rigoler...La fin est interessante pour ce qu'elle suggère et change agréablement des happy end convenus.

Skyline
Skyline
Skyline

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Aventures, #Karl Urban
Pathfinder

Film de 2007 de Marcus Nispel avec Karl Urban, Moon Bloodgood. Les vikings ont vraisembablement abordé le continent Américain bien avant Christophe Colomb quoiqu'on en ait peu de preuves mais plutôt l'intuition. On part donc de ce postulat et ces hommes, extrémement violents, se font un plaisir de massacer à tout va les indigènes, étrangement , assez angéliques..  Pour pallier à leur gaucherie vis à vis de l'envahisseur, Karl Urban, fils de viking, abandonné jadis et adopté par une tribu, devient le recours, le symbole de la résistance, l'homme de deux cultures, capable de venir à bout de ces monstres sanguinaires. Il a pour ennemis Clancy Brown, remarquable, et sa bande. Une aventure, emplie de paysages magnifiques, de barbares bien équipés et d'indiens acceptables,  filmée en piqué sombre et granuleux accentuant l'ambiance. Comme souvent on se demande comment les héros se sortent de situations critiques toutes les cinq minutes et pourquoi l'héroïne se voit épargnée des outrages habituels étant entourée d'autant d'hommes de goût! A déconseiller aux âmes sensibles ou qui sont fatiguées des guerres et des violences, à conseiller aux amateurs de série B de bonne facture et aux guetteurs que nous sommes, à l'affût de bons longs métrages.

PathfinderPathfinder
PathfinderPathfinder

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Action
Unstoppable

Un film du regretté Tony Scott avec son acteur fétiche Denzel Washington et un train fou bourré de gas-oil et de liquides inflammables...Un scenario rythmé avec un début, un corps, et une fin, classique. Tiré, parait il, d'une histoire réelle. Si c'est le cas, bénissez les si critiqués cheminots Français car, leur collègue Américain qui lâcha cette bombe ferroviaire ne leur arrivait pas à la cheville. Si des types comme ça conduisaient nos TGV on aurait du mouron à se faire! Bref, revenons à nos chemins de fer Américains, j'insiste (grossièrement?). On suit les péripéties sans temps mort, en évitant les blas blas trop larmoyants, les rappels de sentimentalisme cucul et autres naiseries habituelles. D'un point de vue plastique, la vedette, c'est ce convoi bariolé, filmé en couleurs saturées chères à Tony Scott. Au final: un beau spectacle. Que demander de plus?

Unstoppable
Unstoppable

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Fantastique, #Loup garou
Dog soldiers

Film de Neil Marshall de 2002 avec Kevin Mac Kid, Sean Pertwee, Lima Cunningham, Emma Cleasby. Sur le thême du complot étatique, mèlant armée et recherches secrètes sur des formes de vie agressives dont on pourrait tirer parti, un film à la progression assez réjouissante ponctuée des disparitions dûment programmées de héros auxquels on a pas le temps de s'attacher. A priori, rien que de très ordinaire, pourtant la présence de Kevin Mac Kidd (Rome) et de seconds rôles efficaces accompagnés de loups-garous géants et  teigneux, sauvent cette série B où, malgré le sérieux du propos, on passe du bon temps.

Dog soldiersDog soldiers
Dog soldiersDog soldiers

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Ray Liotta

Un film de Danny Cannon de 1997, appelé aussi "L'arnaque", avec Angelica Huston, Ray Liotta dans le rôle principal, Daniel Baldwin, Anthony Lapaglia, Tom Noonan, Giancarlo Esposito, Jeremy Piven, Giovanni Ribisi...Le réalisateur de cette pépite fit :" Souviens toi l'été dernier 2". Une belle bande de pourris exerçant leurs talents sous leur couverture de policiers et le beau soleil d'Arizona, un déroulement bien cadencé, une histoire logique qui tient le coup, tout pour réjouir votre serviteur qui tombe avec bonheur sur cette série B+ de bonne facture.A la seconde vision, je confirme.,Phoenix.jpg

PhoenixPhoenix
PhoenixPhoenix

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog