Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction

 Un bon film de Neill Blomkamp de 2009 avec Sharlto Copley, Jason Cope.   Idée originale,  dépaysement, ambiance,action. On sent des implications sous jacentes et, à la seconde vision, avec du recul, district-9.jpgon apprécie la prouesse de l'acteur principal, personnage lambda, qui, de borné et un peu idiot qu'il semble au départ, devient quelqu'un d'autre dans tous les sens du terme, et à quel prix! Les temps sont à la surenchère, aux mouvements, aux machines type transformers, et on y échappe pas, mais ça passe car la qualité générale sauve cet aspect. Une forme de désenchantement et de férocité habite ce District 9 et l'auteur condamne au passage les travers des soi-disant "Humains" que nous sommes. Un film à conseiller aux personnes rétives envers la Science Fiction et qui les conduira, peut être, à adopter ce genre.

District 9
District 9
District 9

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Peplum
300

 Film de 2006 , déluge graphique, déjà élaboré avec talent dans "Sin City", "300", de Zack Snyder, est une merveille malgré son thème linéaire et basique: la guerre, la guerre, la mort...inspirée du formidable dessin de Frank Miller et de la bataillle des Thermopyles, (et non, pas de la " bataille des thermolactyls " comme j'en entend certains murmurer dans mon dos! ) Les acteurs sont à la hauteur de la légende et Dominic West, Michael Fassbender, établissent lentement mais sûrement la leur. Le rôle de la reine, est, comme par hasard, tenu par cette magnifique actrice, Lena Headey qui tient le même rang dans " Le trône de fer" et on ne s'en plaindra pas. Une fois de plus, âmes sensibles s'abstenir mais, pour les amoureux de l'action et de l'image inventive, onirique et hyper léchée, ne pas bouder son plaisir!300.jpg

300
300

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Françaises Comédies
The Artist

Film de 2011 de Michel Hazanavicius. Me méfiant systématiquement des incessants cocoricos ampoulés de nos médias dès qu'on parle d'un produit de notre pays, mais aimant beaucoup Jean Dujardin par ailleurs, j'ai enfin regardé cet hommage au film muet, Américain surtout, et à l'Amérique, avant tout... Ceci posé, il est savoureux de voir là John Goodman, de grands acteurs Américains jouant les chauffeurs, un petit chien, qui, à lui seul, râfle presque la vedette aux humains. Bérénice Béjo, filmée par son compagnon-réalisateur, est aussi adorable et enjouée que Georges Valentin est virtuose et orgueilleuxthe-artist.jpg. Hormis un coup de mou par ci par là et une danse finale peu convaincante, un très bon film.

The ArtistThe Artist
The ArtistThe Artist
The ArtistThe Artist

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Horreur

Un film de 2004 de Kevin O Neill produit par Roger Corman avec Costas Mandylor, Charles Napier, Joanna Pacula. On y retrouve son sens du fantastique semi-gore et rigolard et une panoplie de savants fous, de héros improbables et dinocroc.jpgd'idées superbes émaillant l'action de ci de là. Cette oeuvre magistrale nous apprend qu'on peut perdre un être cher pendant qu'on fait un câlin, sans y penser, de quoi vous culpabiliser à jamais de copuler en toute quiétude! En plus du monstre on est charmé par un chien à trois pattes, un chasseur courageux, un shériff vu souvent ailleurs et des gens qui s'obstinent à mourir sans demander d'aide à qui que ce soit. Un régal à voir à plusieurs pour comparer vannes et points de vue. Cela dit, c'est juste une série C...

Dinocroc
Dinocroc

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames, #Christian Bale, #Hugh Jackman

Le-prestige.jpg

Ce film de 2006 de Christopher Nolan a scotché pas mal de monde, à juste raison. Autant les seconds rôles, Michael Caine, Andy Serkis, David Bowie, Catherine Bowen et Scarlett Johanson m'ont convaincus, autant j'ai trouvé insipides nos deux amis Christian Bale et Hugh Jackman. Ils ne dégagent aucune émotion, jouent lisse et minimum syndical, sortis du contexte habituel de héros et de psychopathes où ils excellent. Le succès de cette oeuvre est dans l'histoire, pas dans ses locomotives médiatiques.

Le prestigeLe prestige
Le prestigeLe prestige

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog