Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Peplum
The last legion

Une réalisation soignée, de bons acteurs, à la seconde vision ce film passe la rampe.

the-last-legion.jpgFilm de Doug Leffer de 2007 avec Colin Firth, Iain Glen, Aishwarya Rai, Thomas Brodie, Ben Kingsley. On parle là de la fameuse neuvième légion, basée en Grande Bretagne, que retrouveront après moult aventures, des Romains fidèles et leur jeune empereur. Colin Firth est en vedette. Ben Kingsley joue Merlin. Des méchants, sortis tout droit de "Game of Thrones", une hétaîre, assassine de profession et séduisante, des barbares en veux tu en voila nous distraient et les décors sont bien construits. On nous explique les origines de la légende Arthurienne puisque le sujet du film, et son vrai titre italien est simplement:" Escalibur."Malgré des éléments convenus ou déjà vus et un manque de reconnaissance critique général,"The last legion" est une bonne surprise.

 

( Evidemment, aucun de vous ne la confondra avec " L'aigle de la neuvième légion" tourné trois ans plus tard et aux intentions similaires.)

The last legion
The last legionThe last legion
The last legion

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Ray Liotta

la-ligne.jpg

Film de James Cotten de 2008 avec Andy garcia ( tapant le cacheton), Armand Assante (toujours bon), Ray Liotta (concentré et sincère), Esai Morales (méchant de service), Danny Trejo (égal à lui même), Tijuana en toile de fond et une belle fille brune...Valerie Cruz

A ne pas bouder.

La ligne
La ligne

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction

Que dire... il n'y a que votre serviteur pour passer deux plombes à regarder des conneries pareilles où, tout de même, excusez moi du peu, joue rien moins que Liam Neeson! Je vous résume le truc: les extra terrestres peuvent se pointer, les Américains, leur Marine surtout , les balanceront dans l'espace et ils ne reviendront jamais! Très maigre.

              

 

 

 


Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Alien

Film de 2004 de Wes Anderson avec Lance Heriksen. Ce réalisateur nous a habitué a des films lourds, dans tous les sens du terme, en moyens et en niaiserie. Pourtant, à la relecture,"Alien contre Predator" vaut le coup du point de vue plastique et narratif. Pourquoi les Predators ont ils choisis jadis d'élever sur Terre des Aliens pour leurs chasses, on l'ignore. Si, dans le futur, on se collete avec des aliens, ce sera sans doute à cause des Predators, si on suit bien le final, très classique. Le réalisateur utilise encore les trucs pris aux jeux vidéos dont il est coutumier mais pas trop. Ces faiblesses mises à part on apprécie la qualité du film et ses créatures, convaincantes, typées, redoutables, aux mouvements rapides et bien orchestrés. Comme d'habitude dans ce genre d'oeuvre, les humains devraient rester ensemble, communiquer, et ne le font jamais. Pour une fois, le héros est une héroïne, ça change. Digne émule de Danny Glover, elle reçoit l'estime de nos amis d'outre espace. Ce qui semble un hommage est peut être plus tordu qu'on ne le pense: les Predators ont des dégaines de guerriers indigènes, suggère t'on que pour savoir se battre contre eux il faille venir d'une tribu et en être resté proche ?

Alien contre Predator
Alien contre PredatorAlien contre Predator

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Richard Widmark
Le trésor du pendu
Le trésor du pendu
Le trésor du pendu

Encore un titre fantaisiste, l'original étant "The Law and Jake Wade" . Il existe bien un trésor, mais je n'ai pas entendu dans les dialogues où ils sont allé chercher un pendu! La présence de Richard Widmark en méchant et Robert Taylor en gentil est assez déconcertante, mais c'est bien joué. Les paysages des rocky moutains sont magnifiques . La photographie est belle, l'action et le découpage des scènes impeccables, la durée du film assez courte, on ne s'ennuie pas une seconde. Rien d'étonnant puisqu'il s'agit d'une oeuvre de John Sturges. Un des meilleurs westerns que j'ai regardé ces temps ci.

Clin d'oeil: comme dans "Le bon, la brute, le truand" on a un cimetière, une pelle, celui qui doit creuser et celui qui tient le révolver...de là à penser qu'il y eut un emprunt ou un hommage, il n'y a qu'un pas.

 

A encourager: la qualité de la copie, plutôt belle.

Le trésor du pendu
Le trésor du pendu

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Italiens, #Giuliano Gemma
Adios Gringo
Adios Gringo
Adios Gringo
Adios Gringo
Adios Gringo

A ne pas confondre avec " Saludos Hombre"," Adios Gringo" est un film avec Giuliano Gemma, de Georgio Stegani, au scenario moyen mais où les acteurs sont si nuls et peu charismatiques qu'on se croit devant une parodie des Inconnus, sans l'humour. Un gilet et un chapeau de cow boy ne suffisent pas à faire un méchant ou un gentil crédible. Et quand le héros abat trois types en un quart de seconde on aimerait les voir tomber après les coups de feu et pas avant! Ce simili western date de 1965 mais n'est pas Sergio Leone qui veut! Ceux qui ont de l'aversion pour les spaghettis westerns ont dû voir celui là. Bizarrement, il est édité par des gens qui s'y connaissent et la copie est propre. Il ne valait pas une telle attention lors que des oeuvres de qualité paraissent encore en images non-remastérisées et en mono.

Adios Gringo
Adios GringoAdios Gringo
Adios Gringo

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Burt Lancaster
VALDEZ (is coming)

Film de Edwin Sherin de 1970. On sent l'influence des années Leone, notamment sur le final. J'ai toujours apprécié Burt Lancaster, il a ici un rôle à sa mesure et Susan Clark compose un caractère à sa hauteur. Voila un vrai western distrayant. Les seconds couteaux ne sont pas très marqués mais assez pour qu'on comprenne le message: "N'emmerdez pas les héros" systématiquement porté par tous les bons films d'aventure sans que cela gâche notre plaisir, bien au contraire.

VALDEZ (is coming)
VALDEZ (is coming)VALDEZ (is coming)
VALDEZ (is coming)VALDEZ (is coming)

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Lee van Cleef
Barquero
Barquero

J'ai toujours aimé Lee Van Cleef. C'est avec plaisir que j'ai enfin vu ce "Barquero", de Gordon Douglas sorti en 1970, où il a le rôle principal. Enfin disons, celui du héros, car, en face de lui,  joue Warren Oates, très bon, dans la peau du méchant! Pour les seconder, Forrest Tucker, dans un emploi sympathique, deux femmes différentes, interessantes, Marie Gomez et Mariette Hartley, un pasteur, un mexicain fûté, une bande de chenapans légèrement débiles, un bon cocktail pour un film qui se déroule dans un même lieu de chaque côté d'une rivière, sans qu'on s'ennuie...Une très bonne série B.

BarqueroBarquero
BarqueroBarquero
BarqueroBarquero

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Fantastique

Film de Vincenzo Natali de 2010 avec Adrien Brody, Sarah Polley.

Splice.jpg

splice.jpgSur un thême rebattu, la manipulation génétique, le danger de créer des êtres nouveaux de toutes pièces, un film où l' originalité est dans le soin apporté envers la "créature", son physique, ses capacités, ses sentiments, et ce, dès le début. On commence par d'informes bestioles pour passer à une incroyable petite chose devenant  une jeune fille, spéciale, mais jeune fille malgré tout...et dotée de pouvoirs ou de facultés que vous vous ferez une joie de découvrir en regardant  ce travail allant de A à Z et ouvrant, comme bien des oeuvres du même genre, sur un futur à découvrir dans Splice 2... par exemple.

 

Splice
Splice

Voir les commentaires

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #James Stewart
L'appât.

Film de 1953 d'Anthony Mann avec Janet Leigh, James Stewart, Robert Ryan, Ralph Meeker. L'image n'est pas remastérisée, elle est  en 4/3 et le son est en mono !

Ce DVD fait partie de la collection d'un grand magasin "culturel".

Vendre des produits pareils en 2012 est quasiment un scandale.

De plus, quand vous leur expliquez aimablement l'inanité de leur politique commerciale ils vous répondent avec une réthorique destinée à vous embrouiller. Avec ce genre de comportement,  ils ne sont pas prêts de revoir mon argent.

Voila.

Pour l'histoire du film, l-appat.jpgc'est simple, un type en capture un autre qui est avec une fille, deux autres hommes les accompagnent et tout le monde se déchire pour le pognon.

L'appât.

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog