Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Les barbouzes
Les barbouzes
Les barbouzes
Les barbouzes
Les barbouzes

Film franco-italien de Georges Lautner, de 1964, avec Lino Ventura, Mireille Darc, Francis Blanche, Bernard Blier, Jess Hahn, André Weber, Noël Roquevert, Charles Millot. Constantin Benard Shah, marchand d'armes, est décédé. A son enterrement se présente un quatuor d'individus prétendant tous avoir très bien connus le défunt. Ils font connaissance avec la belle et riche veuve, Amaranthe. Elle découvre alors le faux cousin Français, Francis Lagneau, le faux psychanalyste Allemand Hans Muller, le faux-frère de lait soviétique Boris Vasillief et enfin le confesseur Suisse Eusebio Caffarelli. Tous, mandatés par leurs gouvernements respectifs, ils sont là pour récupérer des brevets concernant des armes atomiques. Les quatre compères font tout leur possible pour séduire Amaranthe, la convaincre de confier où se trouvent les documents. Ils doivent aussi compter sur l'intrusion de l'Américain O'Brien et d'une escouade d'espions Chinois cachée dans les passages secrets du château. C'est un plaisir toujours renouvelé de retrouver ces Barbouzes incarnés par des acteurs au mieux de leur forme, surjouant volontairement, débitant des dialogues aux trouvailles inoxydables. Le trio Simonin-Audiard-Lautner produisait des étincelles. De plus ce film  des années heureuses renforce la nostalgie or, j'ai lu quelque part que les personnes les plus nostalgiques font partie de celles qui luttent le mieux contre les difficultés de cette époque de confinement. Alors pourquoi se priver? 

Les barbouzesLes barbouzes
Les barbouzesLes barbouzes

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog